Elphège Boursin


Elphège Boursin

Elphège Boursin, né à Falaise (Calvados) le 21 mai 1836 et mort le 27 février 1891 à Paris, est un journaliste, essayiste politique, homme de lettres et historien français.

Elphège Boursin collabora à divers journaux, rédacteur en chef du Progrès libéral de Toulouse, et ensuite, de la Correspondance républicaine. Après avoir écrit pendant quoique temps dans le Figaro, il entra, en 1869, à la Marseillaise et, depuis cette époque, appartint toujours à la presse la plus avancée de son époque. Il entreprit, dans le même ordre d’idées, la publication d’une série de brochures de propagande radicale qu’il signait, comme la plupart de ses écrits politiques, du pseudonyme de « Père Gérard », dans lequel parurent de 1870 à 1881 : l’Histoire de la Bastille ; les Grandes Fêtes nationales de la France ; les Mémoires politiques d’un canard ; les Capucins gourmands ; Nanette et Pousse-Caillou, etc. En 1878, le Père Gérard devint une publication hebdomadaire illustrée, journal populaire fort répandu, qui soutenait la politique républicaine modérée.

Il a signé, dans la Gazette de Paris, 1863 : l’Imagier du roi Charles VI, nouvelle, dans le Siècle illustré : l’Huissier des Touranges ; Deux Coups de sabre ; Histoire d’un fusil, dans le Patriote : la Petite Voiture de Pontarlier, Une vengeance prussienne, Claude Zepler, etc.

Membre de la Société des gens de lettres, Officier d’Académie, Boursin contribua à créer l’Association des journalistes républicains en 1880.

Resté Normand de cœur, il fut également le co-fondateur, en 1877, de la Société littéraire et artistique La Pomme.

Écrits

  • Le Livre des femmes au XIXe siècle, Paris, E. Rome, 1865 Paris, E. Rome, 1873, in-12, nombreuses rééditions ;
  • Cahiers d’histoire du père Gérard. Histoire de la Révolution française racontée par le Père Gérard à ses amis les villageois. 1789-1872, illustrée de 300 dessins par Léonce Petit ; portraits par A. Rosé, Paris, André Sagnier, 1872-1884, in-8° ;
  • Histoire de la Révolution française racontée par le Père Gérard à ses amis les villageois, Nouvelle édition considérablement augmentée et illustrée de nombreuses gravures, Paris, Léon Ebran, 1884, in-8°, VIII-312 p. ;
  • Histoire romaine, Paris, Fayard, 1866, in-12 ;
  • Histoire de l’agriculture, du commerce et de l’industrie en France, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à nos jours, précédée d’études historiques sur le commerce des peuples anciens, Paris, E. Rome, 1868, in-12 ;
  • Nouveau Dictionnaire universel de la langue française, contenant le vocabulaire français, les notices historiques, biographiques et mythologiques, les principaux termes usités dans les sciences et les arts, les locutions latines, anglaises et italiennes employées dans la conversation, 1re éd. Paris, Mulo, 1871 ; 2e éd., Laplace, Sanchez et Cie, 1877, in-18 ;
  • Révolution parlementaire du 24 mai 1873, Paris, Librairie des célébrités contemporaines, 1873 ;
  • Manuel des aspirants aux emplois réservés aux anciens sous-officiers, Paris, Sagnier, 1876 ;
  • Manuel des aspirants au volontariat d’un an, 2e et 3e parties (« Agriculture » et « Commerce »), Paris, André Sagnier et G. Masson, in-18, 1874, 1880, plusieurs fois réédité ;
  • Les Veillées du père Gérard. Les Capucins gourmands, Préf. Paul Arène, illustrations par Léonce Petit, Paris, C. Marpon et Ernest Flammarion, 1885, in-12, XII-161 p. ;
  • La Constitution de la République française votée par l’Assemblée nationale dans la séance du 25 février 1875, expliquée et commentée par le père Gérard, suivie des réflexions judicieuses du bonhomme sur les affaires de la politique, Toulouse, Gimet, 1875 ;
  • Panthéon démocratique. Danton, étude historique, no 3, Paris, Librairie de célébrités contemporaines, 1872, gr. in-8° ;
  • La Politique du père Gérard, [1] « Catéchisme du bon républicain » ; [2] « Lettre à mon député » ; [3] « Un Gouvernement républicain, s’il vous plaît ? » ; [4] « Manuel du bon citoyen », 9 brochures reliées en 1 vol. in-18, Paris, André Sagnier, 1872-1873 ;
  • En collaboration avec Augustin Challamel, Dictionnaire de la Révolution Française : Institutions, hommes et faits, Paris, Fusier et Jouvet , 1893-8, Gr. in-8°, VIII-935 p.
  • En collaboration avec Louis Gosselin, Le Moniteur des français, ou Explication des lois, Paris, E. Rome, 1869.

Sources

  • Angelo De Gubernatis, Dictionnaire international des écrivains du jour, t. 1, Florance, L. Niccolai, 1891, p. 390.
  • Noémi-Noire Oursel, Nouvelle Biographie normande, A. Picard, 1886, t. 1, p. 125-6.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Elphège Boursin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Gérard (político) — Le conventionnel Michel Gérard et sa famille ( El diputado de la Convención Michel Gérard y su familia ), de Jacques Louis David. Michel Gérard, conocido como le père Gérard (1713 1815), fue un político francés. Se destacó como un personaje muy… …   Wikipedia Español

  • Michel Gérard — puede referirse a: Michel Gérard (pére Gérard), revolucionario francés (1713 1815)[1] Le conventionnel Michel Gérard et sa famille, cuadro de Jacques Louis David Michel Gérard (cineasta), francés, nacido en 1933 fr:Michel Gérard Michel Gérard… …   Wikipedia Español

  • Antoine-Francois Hardy — Antoine François Hardy Pour les articles homonymes, voir Hardy. Article de la série Révolution française …   Wikipédia en Français

  • Antoine-François Hardy — Pour les articles homonymes, voir Hardy. Antoine François Hardy, né à Rouen en 1756 et mort à Paris le 25 novembre 1823, est un homme politique français. Antoine François Hardy exerça à Rouen la profession de médecin avant la Révolution …   Wikipédia en Français

  • Antoine François Hardy — Pour les articles homonymes, voir Hardy. Article de la série Révolution française …   Wikipédia en Français

  • La Pomme (société savante) — Société littéraire et artistique La Pomme Fondation 1877 Ville Paris Pays  France Fondateur Paul Sébillot …   Wikipédia en Français

  • Grupos políticos de la Revolución francesa — La Salle du Manège ( sala de equitación ), lugar de reuniones del órgano legislativo durante la mayor parte del periodo revolucionario (entre 1789 y 1798). Se encontraba al extremo norte de los jardines de las Tullerías, y extendió sus… …   Wikipedia Español

  • Modérantisme — During the French Revolution, modérantisme or the faction des modérés (faction of the moderates) was the name given to the Girondists and then to the Dantonistes by the Montagnards. Modérantisme was denounced before the Jacobin and the Cordeliers …   Wikipedia

  • 3 avril — Éphémérides Avril 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

  • Arbre de la Liberté — La plantation d’un arbre de la liberté en 1790. L’arbre de la liberté est, à l’époque de la Révolution, l’un des signes symbolisant, entre autres, la liberté. Plantés, en général dans l’endroit le plus fréquenté, le plus apparent d’une localité,… …   Wikipédia en Français