Egis


Egis
Logo de Egis
Création 2007
Slogan « L'ingénierie créative »
Siège social Drapeau de France Guyancourt (France)
Direction Nicolas Jachiet (directeur général)
Actionnaires Caisse des Dépôts (75%) - Iosis Partenaires 25 %
Activité ingénierie
Filiales atelier villes et paysages, egis algérie, egis avia, egis bdpa, egis bulgaria, egis cameroun, egis conseil, egis eau, eyser, egis france, egis inframad, egis inframad, iosis, egis india, egis international, egis projects, egis structures et environnement, egis poland, egis rail, egis romania, egis route, egis route France, vega
Effectif 11 000 personnes [2011]
Site web http://www.egis.fr
Chiffre d’affaires 800 M€ [2010]
Résultat net 52,3 M€ [1][2010][1]

Le groupe Egis est un groupe de conseil et d’ingénierie dans les domaines des transports, de la ville, du bâtiment, de l’industrie, de l’eau, de l’environnement et de l’énergie. Egis intervient également dans les métiers du montage de projets et de l’exploitation routière et aéroportuaire.

Egis se situe au 33ème rang des ingénieries mondiales[2].

Historique

Le nom Egis provient de la fusion en 2007 de plusieurs société comme Scetauroute (aujourd'hui Egis Route), Semaly (aujourd'hui Egis Rail), Isis (devenu par la suite Egis Mobilité), puis en 2010 du groupe Guigues, spécialisé dans l'ingénierie de l'environnement et enfin en 2011 du groupe Iosis, leader français de l’ingénierie du bâtiment et du génie civil nucléaire. Pour son activité dans l'aménagement des infrastructures, le groupe Egis était organisé en 7 sociétés régionales avant 2007 :

  • Beture Infrastructure (ex-Beture Setame, Beture, ou encore Scet-Beture, créée en 1960 dans le giron de la SCET) en Ile de France, l'est du Centre et la Haute Normandie.
  • Seralp Infrastructure en Rhône Alpes, Bourgogne et Auvergne.
  • Beterem Infrastructure sur le pourtour méditerranéen.
  • Ouest Infra dans le Grand Ouest (Pays de Loire, Bretagne, Basse Normandie, Poitou-Charentes et dans l'Ouest du Centre).
  • ACI dans le Nord.
  • Est Ingénierie dans l'Est.
  • Sud-Ouest Infra dans le grand Sud-Ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Limousin).

Ces sociétés régionales ont fusionné le 1er juin 2007 pour former Egis Aménagement, société nationale, qui est elle-même devenue Egis France depuis le 1er janvier 2011. Le 1er juillet 2011, dans le cadre de la réorganisation du groupe Egis, Egis Mobilité et la direction France d'Egis Route ont rejoint Egis France.

Compétences et organisation

Les compétences du groupe Egis s'étendent dans de nombreux domaines, offrant une gamme de prestations assez large. Les principales compétences du groupe sont réparties dans les filiales suivantes:

  • Egis France (aménagement, infrastructures routières et systèmes) et sa filiale Atelier Villes & Paysages (urbanisme et paysage)
  • Egis Avia (ingénierie aéronautique)
  • Egis Bdpa (aide au développement)
  • Egis Conseil (direction de grands projets)
  • Egis Eau (ingénierie de l'eau), issue de l'ancien BCEOM
  • Egis Projects (gestion de projets) et sa filiale Egis Road Operation
  • Egis Rail (ingénierie ferroviaire)
  • Egis Structures & Environnement (ingénierie des grands ouvrages)
  • Egis Bâtiments (anciennement Iosis Bâtiments)
  • Egis Industries (génie civil, anciennement Iosis Industries)
  • Egis Energie Systèmes (anciennement Iosis Energie et Systèmes)[3]

Le groupe est également organisé en filiales internationales:

  • Egis International (ingénierie et conseil de développement des grands projets à l'international)
  • Egis Algérie (filiale algérienne)
  • Egis Bulgaria (filiale bulgare)
  • Egis Cameroun (filiale camerounaise)
  • Egis Eyser (filiale espagnole)
  • Egis India (filiale indienne)
  • Egis Inframad (filiale malgache)
  • Egis Poland (filiale polonaise)
  • Egis Romania (filiale roumaine)
  • Vega (filiale brésilienne), acquise à 51% en septembre 2011, en vue d'une acquisition de la totalité des parts en 2014[4]

Notes et références

  1. Rapport Annuel 2010 - les chiffres du nouveau groupe
  2. Engineering News Record, The Top 200 International Design Firms, 2011
  3. Répertoire des sociétés d'Egis, in http://www.egis.fr/documentation
  4. communiqué de presse d'egis du 19 septembre 2011 sur http://www.egis.fr, 2011. Consulté le 27/09/2011

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Egis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Egis — or EGIS has a variety of meanings, including:* An alternate spelling for aegis. * An acronym for Erieye Ground Interface Segment, military software package which is part of the Erieye radar and is sometimes confused with the Aegis combat system.… …   Wikipedia

  • egis — [ē′jis] n. alt. sp. of AEGIS …   English World dictionary

  • egis — noun armor plate that protects the chest; the front part of a cuirass • Syn: ↑breastplate, ↑aegis • Hypernyms: ↑armor plate, ↑armour plate, ↑armor plating, ↑plate armor, ↑plate armour …   Useful english dictionary

  • egis — variant of aegis …   New Collegiate Dictionary

  • egis — /ee jis/, n. aegis. * * * …   Universalium

  • egis- — see eges …   Old to modern English dictionary

  • eğiş — is. Eğme işi veya biçimi …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • egis — n. shelter, protection; sponsorship, auspices; (Greek Mythology) shield of Zeus or Athena (also aegis) …   English contemporary dictionary

  • egis — e•gis [[t]ˈi dʒɪs[/t]] n. myt aegis …   From formal English to slang

  • egis — /ˈidʒəs/ (say eejuhs) noun → aegis …   Australian English dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.