Edwin Barnes


Edwin Barnes
Edwin Barnes alors évêque émérite de Richborough, le 24 avril 2010.

Edwin Barnes (né le 6 février 1935) est un prélat anglais. Il a été évêque au sein de l'Église d'Angleterre de 1995 à 2001. Pendant cette période, comme évêque de Richborough, il occupe la fonction de visiteur épiscopal pour la province de Cantorbéry, c'est-à-dire qu'il a en charge l'accompagnement pastoral d'un certain nombre de paroisses qui ne peuvent accepter en conscience l'ordination des femmes au sacerdoce. Jusqu'en 2011, il est également président de l'association The Church Union.

Il est reçu au sein de l'Église catholique romaine, pour faire partie des premiers membres de l'ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, structure nouvelle destinée à accueillir les groupes d'anglicans convertis au catholicisme.

Sommaire

Biographie

Premiers postes au sein de l'Église d'Angleterre

Après son ordination sacerdotale en 1961, Edwin Barnes occupe les fonctions de prêtre assistant à Portsmouth avant de prendre en charge des paroisses à Farncombe et Hessle. En 1987, il devient le principal de la faculté de théologie anglo-catholique « Saint Stephen's House », de l'université d'Oxford.

Mandat de visiteur épiscopal

Article détaillé : Visiteur épiscopal provincial.

En 1995, à la suite de l'introduction de l'ordination des femmes au sacerdoce, Edwin Barnes est nommé évêque de Richborough, suffragant de l'archevêque de Cantorbéry. Il exerce la fonction de visiteur épiscopal. À ce poste, il est un des défenseurs énergiques de la vision traditionnelle de l'ordination et entre parfois en conflit avec ses confrères ou avec l'archevêque de Cantorbéry lui-même[1]. C'est ainsi que Richard Holloway, évêque d'Édimbourg et primat de l'Église épiscopale écossaise, lui-même partisan affiché de l'ordination des femmes, utilise en janvier 1997 une procédure rarissime d'inhibition pour interdire à l'évêque Barnes de s'exprimer en Écosse, poussant l'archevêque de Cantorbéry George Carey à s'entremettre[2].

Le 31 octobre 2001, Edwin Barnes prend sa retraite, et Keith Newton lui succède au siège de Richborough et comme visiteur épiscopal.

Réaction à Anglicanorum Coetibus et réception dans l'Église catholique

Article détaillé : Anglicanorum Coetibus.

À la suite de la publication par le pape Benoît XVI de la constitution apostolique Anglicanorum Coetibus pour l'accueil de groupes et d'institutions issus de l'anglicanisme au sein de l'Église catholique, Edwin Barnes rédige une tribune dans le journal The Times, pour signaler son intérêt. Il félicite le Saint-Siège d'avoir compris « que l'Église d'Angleterre est si divisée qu'il lui faut parler aux différentes tendances qui la composent ». Rappelant que « l'archevêque de Cantorbéry a souvent reproché à l'Église épiscopale des États-Unis d'Amérique sa méchanceté à l'égard de ceux qui l'ont quitté à cause de leurs désaccords sur des questions telles que la consécration d'homosexuels ou l'ordination des femmes », il dit son espoir que ceux qui accepteront d'être reçus au sein de l'Église catholique pourront conserver leurs lieux de culte[3].

Le 8 novembre 2010, Edwin Barnes annonce publiquement, avec quatre autres évêques dont trois en activité, son intention de quitter l'Église d'Angleterre et pour rejoindre l'Église catholique[4]. Il est reçu au sein de cette église le 21 janvier 2011 et reçoit, avec son épouse Jane, le sacrement de confirmation de Mgr Peter Ryan, lui-même ancien anglican converti, dans l'église Notre-Dame et St-Joseph de Lymington.

Service au sein de l'Église catholique

Il est ordonné diacre le 11 février suivant par l'évêque de Portsmouth, Crispian Hollis, dans la chapelle privée de ce dernier. Ce même évêque lui confère l'ordination sacerdotale le 5 mars 2011 dans l'église cathédrale Saint-Jean l'Évangéliste, de Portsmouth[5]. Étant marié, Edwin Barnes ne pourra en revanche pas être ordonné évêque de l'Église catholique. Il est un des premiers prêtres incardinés au sein de l'ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham, créé en février 2011 pour accueillir les groupes d'anglicans convertis au catholicisme.

Resté président de l'association anglo-catholique The Church Union, Edwin Barnes ambitionne de faire fonctionner cette association de manière œcuménique, en y admettant des anglicans devenus membres de l'ordinariat. Il souhaite également que l'association puisse accorder une aide financière au fonctionnement de l'ordinariat. Constatant que ses projets sont mis en minorité, il renonce en août 2011 à se présenter pour un nouveau mandat de président[6].

Notes et références

  1. (en) Andrew Brown, Carey summons rebel bishop, The Independent, 21 novembre 1995
  2. (en) Bishop bans mediator from Scotland, The Telegraph, 16 janvier 1997
  3. (en) Edwin Barnes, The Catholic Church offers us a warm welcome, The Times on Sunday
  4. (en) Anna Arco, Five Anglo-Catholic bishops resign, The Catholic Herald
  5. (en) Voir par exemple le blog personnel d'Edwin Barnes
  6. (en) Ed Thornton, President of CU to quit over its exclusion of Ordinariate, Church Times, 5 août 2011

Voir aussi

Articles connexes

Précédé par Edwin Barnes Suivi par
Premier titulaire
Évêque de Richborough, visiteur épiscopal provincial
1995-2001
Keith Newton

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edwin Barnes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Edwin Barnes — Bischof Edwin Barnes (2005) Edwin Ronald Barnes SSS (* 6. Februar 1935) ist ein ehemaliger Bischof der Church of England und seit 2011 Priester der Römisch katholischen Kirche. Er war von 1995 bis 2001 Bischof von Richborough in der Provinz… …   Deutsch Wikipedia

  • Henry Edwin Barnes — est un officier et un ornithologue britannique, né en 1848 à Oxford et mort en 1896. Il fait ses études à l’université d Oxford. Il est stationné à Aden, en Afghanistan et en Inde. Il fait paraître un guide sur les oiseaux de la région de Bombay …   Wikipédia en Français

  • Henry Edwin Barnes — Lieutenant Henry Edwin Barnes (1848 1896) FZS was born in Oxford and educated at Oxford University School. He worked in the Army stationed at Aden, Afghanistan and India. He wrote a Handbook to the birds of the Bombay Presidency in 1885 and notes …   Wikipedia

  • Barnes (Familienname) — Barnes ist ein Familienname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Edwin C. Barnes — was a business associate of Thomas Edison. [ Think and Grow Rich , Napoleon Hill] Early YearsBarnes was born around 1878 in Wisconsin. About 1904, he married a woman named Esther. They had a daughter around 1906 while in Colorado. [1910 and 1920… …   Wikipedia

  • Barnes (name) — Barnes is an Anglo Saxon surname [cite web |url=http://www.surnamedb.com/surname.aspx?name=Barnes |title=Surnames: Barnes |accessdate=2008 04 21 |publisher=surnamedb.com] and rare given name. It may refer to: Surname *Barnes, Albert (1798 1870),… …   Wikipedia

  • Edwin Lefèvre — (1871 ndash;1943) was an American journalist, writer, and statesman most noted for his writings on Wall Street business.An independently wealthy investor, while living in Hartsdale, New York a collection of Edwin Lefèvre s short stories were… …   Wikipedia

  • Edwin R. Thiele — (1895 ndash;1986) was an American missionary in China, an editor, archaeologist, writer, and Old Testament professor. He is best known for his chronological studies of the Hebrew kingdom period. Biography A native of Chicago, he graduated from… …   Wikipedia

  • Edwin Aldrin — Buzz Aldrin Land (Behörde): USA (NASA) Datum der Auswahl: 17. Oktober 1963 (3. NASA Gruppe) Anzahl der Raumflüge: 2 Start erster …   Deutsch Wikipedia

  • Edwin R. Thiele — Pour les articles homonymes, voir Thiele. Edwin Thiele Edwin Richard Thiele (1895 1986) est un missionnaire adventiste américain, un a …   Wikipédia en Français