Dmitry Mirimanoff


Dmitry Mirimanoff

Dmitry Mirimanoff — Dmitry (ou parfois Dimitry) Semionovich Mirimanoff russe : Дми́трий Семёнович Мирима́нов — est un mathématicien russe, puis naturalisé suisse, né le 13 septembre 1861 en Russie (à Pereiasslavl-Zalesski). Il est décédé le 5 janvier 1945.

À l'âge de 19 ans, Dmitry Mirimanoff vient faire ses études en France, à Montpellier, puis à Paris où il suit les cours de Jean-Claude Bouquet, Émile Picard, Paul Appell, Charles Hermite, et Henri Poincaré[1]. Il part ensuite pour Genève, où il prend la nationalité suisse, et y passe son doctorat de mathématiques en 1900. Il enseigne à l'université de Genève de 1901 à 1936, d'abord comme privat-docent puis comme professeur. Il enseigne également temporairement à l'université de Fribourg et à celle de Lausanne.

Il est surtout connu pour ses travaux en théorie des nombres (en particulier sur le dernier théorème de Fermat[2]), et en théorie des ensembles où ses articles sur les ordinaux et la bonne fondation de la relation d'appartenance sur l'univers ensembliste préfigurent ceux de von Neumann[3]. Il a travaillé également en géométrie élémentaire, en algèbre, en analyse et en théorie des probabilités.

Notes

  1. Note biographique de l'article de Georges de Rham, voir bibliographie
  2. Voir les référence de la bibliographie, en particulier Vandiver.
  3. Akihiro Kanamori (2008), Set Theory from Cantor to Cohen, p30 voir ref 14

Bibliographie

  • Georges de Rham (1980) Quelques souvenirs des années 1925-1950. Cahiers du séminaire d'histoire des mathématiques, 1, pp 32-33, accessible sur numdam. Georges de Rham a eu Mirimanoff comme professeur à l'université de Lausanne. Il en fait l'éloge et dresse une courte notice biographique dans cet article.
  • H.S. Vandiver, Les travaux mathématiques de Dmitry Mirimanoff, L'Enseignement Mathématique 39 (1942-1950), pp 169-179, accessible sur http://retro.seals.ch/, (suivre ce lien). Cet article traite essentiellement des travaux de Mirimanoff sur le dernier théorème de Fermat, mais donne une liste de toutes ses publications.
  • Dimitry Mirimanoff sur le « number theory web ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dmitry Mirimanoff de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dmitry Mirimanoff — Dmitry Semionovitch Mirimanoff (Russian: Дмитрий Семёнович Мириманов) (September 13, 1861, Pereslavl Zalessky, Russia – January 5, 1945, Geneva, Switzerland) became a doctor of mathematical sciences in 1900, in Geneva, and taught at the… …   Wikipedia

  • Dmitry Mirimanoff — russische Transkription Dmitri Semjonowitsch Mirimanow, russisch Дмитрий Семёнович Мириманов, (* 13. September 1861 in Pereslawl Salesski; † 5. Januar 1945 in Genf) war ein aus Russland stammender Schweizer Mathematiker. Mirimanoff war seit …   Deutsch Wikipedia

  • Mirimanoff — Dmitry Mirimanoff Dmitry Mirimanoff Dmitry (ou parfois Dimitry) Semionovich Mirimanoff russe : Дмитрий Семёнович Мириманов est un mathématicien russe, puis naturalisé suisse, né le 13 septembre 1861 en Russie (à Pereiasslavl Zalesski). Il… …   Wikipédia en Français

  • Dimitri Mirimanoff — Dmitry Mirimanoff Dmitry Mirimanoff Dmitry (ou parfois Dimitry) Semionovich Mirimanoff russe : Дмитрий Семёнович Мириманов est un mathématicien russe, puis naturalisé suisse, né le 13 septembre 1861 en Russie (à Pereiasslavl Zalesski). Il… …   Wikipédia en Français

  • Arthur Wieferich — Arthur Josef Alwin Wieferich (* 27. April 1884 in Münster (Westfalen); † 15. September 1954 in Meppen) war ein deutscher Mathematiker, der während des Studiums wichtige Arbeiten über Zahlentheorie publizierte. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werk 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Fundierungsaxiom — Das Fundierungsaxiom (auch: Regularitätsaxiom) ist ein Axiom der Mengenlehre von John von Neumann von 1925,[1] die in der Neumann Bernays Gödel Mengenlehre (NBG) aufging, und ein Axiom der verbreiteten Zermelo Fraenkel Mengenlehre (ZF) von 1930.… …   Deutsch Wikipedia

  • Wieferich-Primzahl — Eine Wieferich Primzahl ist eine Primzahl p mit der Eigenschaft, dass 2p−1 − 1 durch p2 teilbar ist. Alternativ kann man dies auch als Kongruenz schreiben: Solche Primzahlen wurden 1909 von dem deutschen Mathematiker Arthur Wieferich… …   Deutsch Wikipedia

  • 1861 en science — Années : 1858 1859 1860  1861  1862 1863 1864 Décennies : 1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890 Siècles : XVIIIe siècle  XIXe si …   Wikipédia en Français

  • 1945 en science — Années : 1942 1943 1944  1945  1946 1947 1948 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Axiome de l'infini — En mathématiques dans le domaine de la théorie des ensembles, l axiome de l infini désigne l un des axiomes de la théorie des ensembles de Zermelo Fraenkel qui assure l existence d un ensemble infini, plus précisément d un ensemble qui contient… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.