Dhû-l-Qarnayn


Dhû-l-Qarnayn

Dhû-l-Qarnayn (en ذو القرنين) littéralement « Celui qui a deux cornes » ou encore « Le bicornu » est une personnalité importante mentionnée dans le Coran, où il est décrit comme un juste et grand souverain qui fut confronté à Ya'jûj wa Ma'jûj (Gog et Magog). Il construisit un long mur de fer pour les retenir et les empêcher d'attaquer les peuples vivant à l'Ouest.

Tabarî a tenté une explication sur l'origine de la relation aux cornes. Cette thèse n'est cependant appuyée par aucune preuve concrète :

« Alexandre est appelé Dhû-l-Qarnayn pour cette raison qu'il alla d'un bout à l'autre du monde. Le mot “qarn” veut dire une corne, et on appelle les extrémités du monde “cornes”. Lui, étant allé aux deux extrémités du monde, tant à l'orient qu'à l'occident, on l'appelle Dhû-l-Qarnayn[1] ».

On considère généralement que le nom de Dhû-l-Qarnayn, donné à Alexandre le Grand, a une explication plus simple. En effet, on peut voir Alexandre, portant les cornes du dieu Ammon, sur le tétradrachme frappé à son effigie. Cette pièce a circulé dans tout l'Orient et a servi de modèle aux monnaies arabes (le mot dirham vient du grec drachme, δραχμη / drakhmê).

Toutefois, plusieurs théologiens et historiens musulmans — dont As-Suhayliy (XIIIe siècle), Ibn Taymiyyah (XIVe siècle) et Al-Maqrîziy (XVe siècle) — réfutent l'idée selon laquelle Dhû-l-Qarnayn serait Alexandre, et font remonter le personnage coranique à l'époque d'Ibrahim (Abraham). Certains érudits islamiques contemporains penchent plutôt pour l'identifier avec d'autres personnages comme Cyrus le Grand.

Notes et références

  1. Dans Tabari, La Chronique (De Salomon à la chute des Sassanides), Actes Sud (ISBN 2-7427-3317-5) p. 78

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dhû-l-Qarnayn de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dhu al-Qarnayn — Alexandre le Grand Pour les articles homonymes, voir Alexandre le Grand (homonymie) , Alexandre III , Alexandre et Alexandre de Macédoine …   Wikipédia en Français

  • Dhû al-Qarnayn — Alexandre le Grand Pour les articles homonymes, voir Alexandre le Grand (homonymie) , Alexandre III , Alexandre et Alexandre de Macédoine …   Wikipédia en Français

  • Dhul-Qarnayn — (Arabic: ذو القرنين ḏū al qarnayn, IPA: [ðuːlqarˈnajn]), literally He of the Two Horns or He of the two centuries [1] is a figure mentioned in the Qur an, the sacred scripture of Islam, where he is described as a great and righteous ruler… …   Wikipedia

  • Construction du mythe d'Alexandre le Grand — Iskandar conversant avec l arbre waq waq. Page du Shah Nâmâ Demotte, XIVe siècle, Iran Dès le règne d Alexandre le Grand se construit un mythe d Alexandre qui le présente comme un héros divinisé, hér …   Wikipédia en Français

  • Chroniques de Tabari — Chroniques de Tabari, histoire des prophètes et des rois (Arabe: تاريخ الرسل والملوك Tarikh al Rusul wa al Muluk) relate l histoire du monde depuis la création jusqu à la naissance de Mahomet, puis l histoire du monde musulman pendant les trois… …   Wikipédia en Français

  • Danichmendides — Dynastie des Danichmendides Danişmendliler Beyliği (tr) vers 1080 – 1174/1178 Le territoire danichmendide …   Wikipédia en Français

  • Danishmendites — Danichmendides Danichmendides, 1097 Les Danichmendides[1] ou Danishmendites forment une dynastie turque convertie à l islam, qui à régné aux XIe et …   Wikipédia en Français

  • Gog and Magog — A Persian miniature, Dhul Qarnayn with the help of jinn, building the Iron Wall to keep the barbarian Gog and Magog from civilised peoples. (16th century Persian miniature) …   Wikipedia

  • Dhul-Kifl — An engraving of Ezekiel, by Gustave Dore (c. 1866), who remains the most commonly identified figure with Dhul Kifl …   Wikipedia

  • Signes de la fin des temps en islam — L attente de la fin des temps est présente dans toutes les religions monothéistes[1]. En islam, la croyance au Jour Dernier est l un des piliers de la foi et un dogme essentiel. Cette croyance implique d avoir foi aux signes qui précéderont l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.