Guerres daciques


Guerres daciques
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Première bataille de Tapae.
Guerres daciques
019 Conrad Cichorius, Die Reliefs der Traianssäule, Tafel XIX.jpg
La bataille de Tapae représentée sur la Colonne Trajane
Informations générales
Date 101-102 et 105-106
Lieu Dacie
Issue Victoire romaine
Belligérants
Daces Empire romain
Commandants
Décébale Trajan
Forces en présence
~40 000 hommes à la première guerre
~15 000 hommes à la seconde
~150 000 hommes à la première guerre
~200 000 hommes à la seconde
Pertes
L'armée dace et une partie de son peuple vendu comme esclaves Inconnue
Guerres daciques
Batailles
Seconde bataille de Tapae
Bataille d'Adamclisi
Bataille de Sarmizegetusa

Les guerres daciques (101-102 et 105-106) sont deux brèves guerres entre l'Empire romain et la Dacie au cours du règne de l'empereur Trajan.

L'Empire romain est alors en pénurie de métaux nobles et sauf à pressurer les provinces, ce à quoi Trajan était opposé, le seul moyen de s'en procurer était la conquête. Or, le roi Dace Décébale s’agite et nouent d’inquiétantes alliances avec ses voisins, malgré le traité signé avec Domitien en 89. C'était un prétexte tout trouvé pour envahir la Dacie : Trajan en ramène un butin faramineux : environ 165 tonnes d’or et 300 d’argent[1].

Sommaire

La première campagne

La campagne de 101-102.

Le roi des Daces Décébale dispose de 200 000 hommes. L’armée romaine, renforcée au cours de la seconde guerre, dispose de 150 000 à 175 000 hommes. L’expédition a été longuement préparée : perçage d’une route à travers la montagne, creusement d’un canal pour contourner les chutes du Danube (100-101), construction d’un pont sur le fleuve, de vingt piles de pierre, long de 1,2 km à Drobeta (103-105).

Le 25 mars 101[2], Trajan quitte Rome avec douze légions et attaque les Daces, qui n’avaient pas étés totalement vaincus par Domitien[3]. Les troupes traversent le Danube en deux points, à Viminacium et à Drobeta sur deux ponts de bateaux et entrent dans le Banat au printemps. Trajan est vainqueur du roi Décébale et de ses alliés à la bataille de Tapae, sur la Bistra, en Dobroudja méridionale à l'automne. La rencontre n’est pas décisive[4]. Trajan se retire sur la rive droite du Danube à l'approche de l'hiver[5]. Les Daces et leurs alliés Roxolans et Bastarnes tentent alors de l'attaquer en traversant le fleuve gelé mais sont repoussés et subissent de lourdes pertes[4].

Au printemps suivant, Trajan reçoit des renforts et repasse le Danube[5]. L'été, il progresse en Dacie méridionale par la vallée de l’Olt, et après de durs combats dans les monts d'Orăştie, il prend à revers la capitale Sarmizegetusa. Décébale, contraint à la paix à l’automne, préserve son pouvoir et la majeure partie de son royaume. Il reçoit le titre d’allié du peuple romain mais doit raser ses fortifications, livrer ses machines et accepter la présence d’une garnison romaine dans sa capitale. Le Banat est annexé à la Mésie. Trajan, de retour à Rome, reçoit les honneurs du triomphe et le titre de Dacique (décembre)[4].

La seconde campagne

La campagne de 105-106.

Décébale ouvre les hostilités en 105, attaquant les garnisons romaines et les Iazyges, alliés de Rome. Le Sénat le déclare ennemi du peuple romain[5]. Trajan contre-attaque, quitte Rome le 4 juin 105[2]. Il traverse la mer entre Brindisi et Dyrrhachium pour atteindre le Danube le plus rapidement possible. Un complot dace pour l'assassiner échoue. Après avoir rassemblé ses légions à Drobeta, il passe le Danube au printemps 106 et envahit de nouveau la Dacie[5]. Il entre en Transylvanie, probablement par le col de Tour-Rouge, tandis que, partis du moyen Danube, ses lieutenants s’avancent simultanément par l’ouest. Trajan assiège Sarmizegetusa en été. La ville tombe, et Décébale doit fuir sa capitale[6]. Il finit par se suicider plutôt que d'être fait prisonnier et au terme de cette deuxième et difficile guerre dacique, son état est en grande partie annexé par Rome[3].


Voir aussi

Notes et références

  1. Jerphagnon L., Histoire de la Rome antique, Les armes et les mots, éd. Tallandier, 2002, Paris.
  2. a et b Alan K. Bowman, Peter Garnsey, Dominic Rathbone, The Cambridge ancient history : The High Empire, A.D. 70-192, vol. 11, Cambridge University Press, 2000 (ISBN 9780521263351) [présentation en ligne] 
  3. a et b Petit P., Histoire générale de l’Empire romain, éd. Seuil, Paris, 1974.
  4. a, b et c Horia C. Matei, Histoire chronologique de la Roumanie, Editura științifică și enciclopedică, 1976 [présentation en ligne] 
  5. a, b, c et d John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, 2011 (ISBN 9781441154781) [présentation en ligne] 
  6. Franz Champagny, Les Antonins -ans de J. C., 69-180, vol. 1, A. Bray, 1866 [présentation en ligne] 


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guerres daciques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste de guerres — Cette liste est incomplète ou mal ordonnée. Votre aide est la bienvenue ! La Guerre Tableau d Henri Rousseau (1894). Sommai …   Wikipédia en Français

  • Antonins (dynastie) — Antonins (Rome) Pour les articles homonymes, voir Antonins. Empire romain 27 av. J. C. – 476 ap. J. C …   Wikipédia en Français

  • Dynastie des Antonins — Antonins (Rome) Pour les articles homonymes, voir Antonins. Empire romain 27 av. J. C. – 476 ap. J. C …   Wikipédia en Français

  • Trajan — Empereur romain Trajan en imperator victorieux. Règne 28 janvier  …   Wikipédia en Français

  • Antonins (Rome) — Pour les articles homonymes, voir Antonins. Les Antonins sont une dynastie d empereurs romains du IIe siècle après J. C. . Sommaire 1 Caractéristiques de la dynastie …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Adamclisi — Monument commémoratif de la bataille élevé par Trajan en 109. Informations générales Date 102 Lieu Adamclisi, Județ de Constanța, Roumanie …   Wikipédia en Français

  • Lucius Licinius Sura — est né à Barcino en 40. Il fut un important sénateur romain de Tarraco, ami personnel de l empereur Trajan. Il fut trois fois consul dans une période où trois consulats étaient très rares pour ceux qui n étaient pas des membres de la famille… …   Wikipédia en Français

  • Histoire militaire de la Rome antique — Évolution de l Empire romain (animation)     République romaine 509 avant J. C. 27 avant J. C …   Wikipédia en Français

  • Cataphractaire — Reconstitution d un cataphractaire sassanide Un cataphractaire était une forme de cavalerie lourde utilisée dans les guerres antiques par un grand nombre de peuples d Eurasie occidentale. Le terme français est dérivé du grec κατάφρακτος,… …   Wikipédia en Français

  • Dragon dace — de la colonne de Trajan Le dragon dace ou plutôt draco, est un animal fantastique dans la mythologie daces. Le draco est représenté avec un corps de serpent et une tête de loup. Il servait dans les armées antiques, comme étendard et enseigne. Il… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.