Connaught (entreprise)


Connaught (entreprise)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Connaught.
Connaught.gif

Connaught est un ancien constructeur de châssis de course automobile et une ancienne écurie de Formule 1 britannique fondée par Kenneth McAlpine, Rodney Clarke et Mike Oliver en 1950.

Les Connaught ont débuté en championnat du monde de Formule 1 en 1952 et ont disputé 17 Grands Prix jusqu'en 1959.

Le meilleur classement d'une Connaught est une 3e place décrochée par Ron Flockart au Grand Prix d'Italie à Monza sur une Connaught B. Si l'écurie officielle Connaught se retire du championnat du monde à l'issue de la saison 1953, de nombreux "gentlemen drivers" continueront d'engager à titre privé des châssis Connaught jusqu'en 1959.

L'entreprise Connaught cesse toute activité en 1960 mais Paul Emery, fondateur d'Emeryson rachète l'outillage de course et, avec l'appui d'anciens mécaniciens de Connaught, construit l'Emeryson 61 qui disputera également quelques Grands Prix de Formule 1 en 1962.


Sommaire

Historique

Connaught modèle A

Kenneth McAlpine fonde l'écurie de course automobile Connaught en 1950 avec comme associés les ingénieurs Rodney Clarke et Mike Oliver. Le projet aboutit en juillet 1951 par la construction d'une monoplace de Formule 2. Les Connaught sont des voitures assez performantes : McAlpine réussit à se classer second au volant de la Connaught A lors du Daily Mail Trophy. Les Connaught prennent alors part à des courses plus importantes de Formule 2 et débutent en championnat du monde de Formule 1 à Silverstone.

Les débuts en à Silverstone, sont encourageants puisque Dennis Poore, qualifié en huitième position, termine 4e du Grand Prix tandis que Ken Downing finit 9e après avoir décroché une belle 5e place sur la grille de départ. Les monoplaces, également engagées en Formule 2, emportent deux succès dans la discipline grâce aux mêmes pilotes (Downing à la Madgwick Cup et Poore au Newcastle Journal Trophy).

En 1953, si les voitures se montrent toujours efficaces en Formule 2, notamment aux mains de Roy Salvadori qui permet à l'écurie de remporter à nouveau la Madgwick Cup, leur manque de fiabilité les empêche de rentrer dans les points dans la discipline-reine.

En 1954, le changement de réglementation contraint Connaught à se retirer officiellement de la compétition, mais de nombreux gentlemen-drivers achètent des châssis Connaught pour s'engager à titre privé : ils seront même 5 à s'aligner lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, dont Don Beauman, le plus rapide pilote sur Connaught. A la fin de l'année, Mike Oliver conçoit le modèle B, motorisé par un Alta 2,5 litres à quatre cylindres en ligne en lieu et place du moteur Lea Francis de 2 litres. Ce changement de motorisation ne met toutefois pas au rencard la Connaught A, toujours utilisée notamment par Beauman qui termine 3e du Glover Trophy, course hors-championnat. Fin 1954, Tony Brooks s'impose lors de la course hors-championnat de Syracuse, et signe par la même la première victoire notable d'un constructeur britannique depuis 1924.

Connaught modèle C

En 1956, Jack Fairman termine 4e du Grand Prix de Grande-Bretagne , puis 5e à Monza, tandis que son coéquipier Ron Flockhart termine sur le podium. Malgré la 4e place de Stuart Lewis-Evans au Grand Prix de Monaco 1957, l'écurie doit se retirer du championnat faute de moyens financiers. Le manager de Stuart Lewis-Evans, Bernie Ecclestone, achète deux monoplaces pour permettre à Fairman et Bueb de courir à Silverstone en 1958, sans résultat notable.

En 1959, Paul Emery, gentleman-driver sur Connaught mais également fondateur de Emeryson, une écurie artisanale en sommeil depuis quelques années, conçoit le modèle C, utilisé par Bob Said à Sebring (13e sur la grille puis abandon), il s'agit de l'ultime engagement d'une Connaught en Formule 1. La Connaught C est alors modifiée pour être engagée aux 500 Miles d'Indianapolis avec Said au volant, sans succès.

En 1960, Connaught cesse son activité de constructeur tandis que Paul Emery se retrouve en manque de fournisseur de châssis : il rachète alors l'outillage de course et, avec l'appui d'anciens mécaniciens de Connaught, construit la descendante de la Connaught, l'Emeryson 61, une monoplace de Formule 2 qui disputera également quelques Grands Prix de F1 en 1962.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Saison Écuries Châssis Moteur Pneus Grands Prix disputés Pilotes Résultats des pilotes
1952 Connaught Engineering
Privé
A Lea Francis Dunlop Italie
Grande-Bretagne
Pays-Bas
Drapeau du Royaume-Uni Dennis Poore
Drapeau du Royaume-Uni Eric Thompson
Drapeau du Royaume-Uni Stirling Moss
Drapeau du Royaume-Uni Kenneth McAlpine
Drapeau du Royaume-UniKen Downing
Poore : 3 points
Thompson : 2 points
1953 Connaught Engineering
Ecurie Nationale Belge
Rob Walker Racing Team
Ecurie Ecosse
A Lea Francis Dunlop
Englebert
Italie
Grande-Bretagne
Pays-Bas
France
Allemagne
Belgique
Drapeau du Royaume-Uni Kenneth McAlpine
Drapeau du Royaume-Uni Stirling Moss
Drapeau du Royaume-Uni Jack Fairman
Drapeau du Royaume-Uni Roy Salvadori
Drapeau de la Belgique Johnny Claes
Drapeau de Thaïlande Birabongse Bhanudej Bhanubandh
Drapeau du Royaume-Uni Tony Rolt
Drapeau de la Belgique André Pilette
Drapeau du Royaume-Uni Ian Stewart
-
1954 Connaught Engineering
Sir Jeremy Boles
A Lea Francis Dunlop Grande-Bretagne Drapeau du Royaume-Uni Bill Whitehouse
Drapeau du Royaume-Uni Leslie Marr
Drapeau du Royaume-Uni John Riseley-Prichard
Drapeau du Royaume-Uni Don Beauman
Drapeau du Royaume-Uni Leslie Thorne
-
1955 Connaught Engineering
Rob Walker Racing Team
Privé
Bs
B
Alta Dunlop Grande-Bretagne Drapeau du Royaume-UniKenneth McAlpine
Drapeau du Royaume-Uni Tony Rolt
Drapeau du Royaume-Uni Leslie Marr
-
1956 Connaught Engineering
Privé
B Alta Pirelli Italie
Grande-Bretagne
Belgique
Drapeau du Royaume-UniLeslie Leston
Drapeau du Royaume-Uni Ron Flockhart
Drapeau du Royaume-Uni Jack Fairman
Drapeau du Royaume-Uni Archie Scott-Brown
Drapeau du Royaume-Uni Desmond Titterington
Drapeau de l'Italie Piero Scotti
Flockhard : 4 points
Fairman : 5 points
1957 Connaught Engineering B Alta Dunlop Monaco Drapeau du Royaume-Uni Stuart Lewis-Evans
Drapeau du Royaume-Uni Ivor Bueb
Lewis-Evans : 3 points
1958 B Ecclestone B Alta Dunlop Grande-Bretagne Drapeau du Royaume-Uni Jack Fairman
Drapeau du Royaume-Uni Ivor Bueb
-
1959 Paul Emery Connaught Cars C Alta Dunlop États-Unis Drapeau des États-Unis Bob Said -

Palmarès en F1

1952

  • Dennis Poore et Eric Thompson : 4e et 5e à Silverstone

1956

  • Jack Fairman : 4e à Silverstone, 5e à Monza
  • Ron Flockhart : 3e à Monza.

1957

  • Stuart Lewis-Evans : 4e à Monaco.

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Connaught (entreprise) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Connaught (Formule 1) — Pour les articles homonymes, voir Connaught. Connaught était un ancien constructeur de châssis de course automobile et une ancienne écurie de Formule 1 fondée par Kenneth McAlpine, Rodney Clarke et Mike Oliver en 1950. Les Connaught ont débuté en …   Wikipédia en Français

  • Connaught (formule 1) — Pour les articles homonymes, voir Connaught. Connaught était un ancien constructeur de châssis de course automobile et une ancienne écurie de Formule 1 fondée par Kenneth McAlpine, Rodney Clarke et Mike Oliver en 1950. Les Connaught ont débuté en …   Wikipédia en Français

  • Connaught Engineering — Connaught (formule 1) Pour les articles homonymes, voir Connaught. Connaught était un ancien constructeur de châssis de course automobile et une ancienne écurie de Formule 1 fondée par Kenneth McAlpine, Rodney Clarke et Mike Oliver en 1950. Les… …   Wikipédia en Français

  • CFCP — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Canadian Pacific — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Canadian Pacific Railway — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Canadian Pacific Railway Company — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Canadien pacifique — Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Chemin de Fer Canadien Pacifique Limitée — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Canadien Pacifique — Canadien Pacifique Logo du Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée Création 1881 Fondateur(s) John A. Macdonald …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.