Deuxième concile du Latran


Deuxième concile du Latran

Le deuxième concile du Latran, tenu du 4 au 11 avril 1139 sous la présidence d'Innocent II, est considéré comme le dixième concile œcuménique par l'Église catholique romaine.

Sommaire

Contexte

Le concile tire ses origines du schisme survenu à la mort, en 1130, du pape Honorius II : les cardinaux sont alors divisés sur le statut à donner au concordat de Worms, qui met fin en 1122 à la querelle des Investitures. S'y ajoutent la rivalité entre deux clans romains, les Frangipani et les Pierleoni. Le 14 février 1130, seize cardinaux partisans des premiers élisent Gregorio Papareschi, qui prend le nom d'Innocent II. Quelques heures plus tard, Pietro Pierleone est élu par d'autres cardinaux  ; il prend le nom d'Anaclet II. Grâce à l'appui de Bernard de Clairvaux, Innocent II prévaut finalement, considérablement aidé par la mort de son rival en 1138.

Le concile

Le concile convoqué au Latran a d'abord pour but de réparer les déchirures créées par le schisme : Innocent II ouvre la réunion en déplorant le trouble causé par Anaclet dans l'Église, et dépose les évêques schismatiques. Ensuite, il s'agit de poursuivre et parachever l'œuvre du premier concile du Latran (1123). Dans un même esprit, Innocent II souhaite donner une plus grande solennité aux décrets des synodes qu'il a lui-même tenus auparavant : à Clermont (1130), Reims (1131) et Pise (1135).

Le concile adopte trente canons, qui se situent dans la droite lignée de la Réforme grégorienne :

  • Les évêques et les prêtres doivent conserver une mise modeste et proscrire l'ostentation (canon 4).
  • Le mariage des prêtres et des religieux est déclaré invalide et non plus seulement illicite (canons 6, 7 et 11).
  • L'usure est condamnée.
  • Il est interdit aux moines de se livrer à des études profanes, comme le droit ou la médecine.
  • Les tournois sont interdits sous peine de privation de sépulture chrétienne (canon 14).
  • Il revient aux chapitres cathédraux et aux supérieurs des ordres religieux d'élire les évêques (canon 28).
  • L'usage de l'arc et de l'arbalète est proscrit à l'encontre des chrétiens (canon 29).
  • Arnaud de Brescia est condamné pour hérésie.

Liens internes

Bibliographie

  • G. Alberigo et A. Duval (dir.), Les Conciles œcuméniques, 2 vol. « L'Histoire » et « Les Décrets », Cerf, coll. « Le magistère de l'Église », 1991 (ISBN 2204044466) et (ISBN 2204050113) ;
  • R. Foreville, Histoire des conciles œcumeniques, tome 6 : Latran I, II, III et IV (en 1123, 1139, 1179 et 1215), éd. de l'Orante, 1984 ;
  • F. Jankowiak, article « Latran (conciles du) », Dictionnaire historique de la papauté, s. dir. Philippe Levillain, Fayard, Paris, 2003 (ISBN 2-213-618577).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deuxième concile du Latran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quatrième concile du Latran — Le quatrième concile œcuménique du Latran (souvent nommé Latran IV) est le douzième concile œcuménique de l Église catholique. Il s est tenu à Latran en 1215 sur l initiative du pape Innocent III. Le concile Latran IV marque l apogée de la… …   Wikipédia en Français

  • Premier concile du Latran — Depuis la période carolingienne la papauté est tenue dans une situation d infériorité chronique. À partir de 962, les empereurs du Saint Empire romain germanique contrôlent même l élection des papes. Les laïcs accaparent les richesses de l Eglise …   Wikipédia en Français

  • Cinquième concile du Latran — Le cinquième concile du Latran se tient du 3 mai 1512 au 16 mars 1517 dans la basilique Saint Jean de Latran, à Rome. Au terme de douze sessions, le concile condamne le schisme[Lequel ?], soumet la parution des livres imprimés à l autorité de l… …   Wikipédia en Français

  • Troisième concile du Latran — Le troisième concile du Latran se tient à Rome en mars 1179, suite à la paix de Venise conclue entre l empereur Frédéric Barberousse et la Ligue lombarde fomentée par le pape Alexandre III. Il est le XIe concile œcuménique. Le concile réunit… …   Wikipédia en Français

  • CONCILE — La forme, la fréquence, la structure des conciles ont beaucoup varié au cours de l’histoire de l’Église. Rien d’étonnant à cela: l’Église n’a pas reçu de son fondateur une constitution complète, au sens où l’on parle de la constitution d’un État; …   Encyclopédie Universelle

  • Deuxième millénaire — IIe millénaire Portails du IIe millénaire Moyen Âge central · Moyen Âge tardif · L Ordre du Temple · Monde arabo musulman Renaissance · XVIIe siècle · Nouvelle France · France du Grand Siècle XVIIIe… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du christianisme — Longtemps, dresser l’histoire du christianisme fut une entreprise difficile. En effet, elle était cantonnée dans l’apologie de l’Église dominante dans le contexte géopolitique où se situait le candidat historien[1]. Depuis Walter Bauer[2], on… …   Wikipédia en Français

  • Célibat sacerdotal selon les dogmes de l'Église catholique — La discipline actuelle de l’Église occidentale consistant à n’ordonner que des hommes vierges est contestée pour divers prétextes. Ces contestations ont poussé deux partis opposés à évaluer la nature de la loi du célibat et les motifs qui la sous …   Wikipédia en Français

  • Célibat sacerdotal dans l'Église catholique — Le célibat sacerdotal, dans l Église catholique romaine, est une règle selon laquelle seuls des hommes célibataires peuvent être ordonnés prêtres. Elle est affirmée et justifiée par le canon 277 : « Les clercs sont tenus par l… …   Wikipédia en Français

  • Célibat — « Célibataire » : Gravure américaine de 1846 montrant un jeune homme seul dans sa chambre tenant mélancoliquement une gravure intitulée « Mariés » où figurent un couple avec trois enfants. Le célibat désigne l état d une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.