Charlotte Greenwood


Charlotte Greenwood

Charlotte Greenwood

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Avec Buster Keaton, dans Buster se marie (1931)

Nom de naissance Frances Charlotte Greenwood
Naissance 25 juin 1890
Philadelphie
Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 28 décembre 1977 (à 87 ans)
Los Angeles
Californie, États-Unis
Profession Actrice, chanteuse, danseuse
Films notables Buster se marie (1931)
Sous le ciel d'Argentine (1940)
Oklahoma ! (1955)

Frances Charlotte Greenwood est une actrice, chanteuse et danseuse américaine, née à Philadelphie (Pennsylvanie) le 25 juin 1890 et décédée à Los Angeles (Californie) le 28 décembre 1977[1].

Sommaire

Biographie

Au théâtre (où elle est actrice, danseuse et — plus occasionnellement — chanteuse, se produisant notamment dans des vaudevilles), Charlotte Greenwood débute en 1912 à Broadway (New York) et y joue régulièrement jusqu'en 1927, dans une opérette de Franz Lehár (en 1913), cinq comédies musicales et cinq revues, avant une ultime prestation en 1950-1951, dans la comédie musicale Out of This World (comédie musicale) (en) de Cole Porter.

Au cinéma, elle apparaît dans seulement trente-trois films américains, les trois premiers muets en 1915, 1918 et 1928, les trente suivants entre 1929 et 1956, année où elle se retire quasiment de l'écran — si l'on excepte un épisode d'une série télévisée diffusé en 1961 —. Notons que son premier film parlant en 1929 est So Long Letty, film musical de Lloyd Bacon, adaptation de la comédie musicale éponyme qu'elle avait créée à Broadway en 1916, tenant le rôle principal de Letty. Deux de ses films les mieux connus sont la version américaine de Buster se marie en 1931, comédie avec Buster Keaton (une version française alternative a aussi été réalisée), et le film musical Oklahoma ! en 1955, avec Gordon MacRae et Gloria Grahame.

Durant sa carrière, Charlotte Greenwood est également active à la radio. À ce titre, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.

Théâtre (à Broadway)

  • 1912 : The Ballet of 1830, revue, musique de divers dont Irving Berlin, lyrics de George Bronson-Howard
  • 1913 : The Man with Three Wives (Der man mit den drei Frauen), opérette, musique de Franz Lehár, nouveaux lyrics d'Harold Atteridge et Paul M. Potter, adaptation du livret original de Julius Bauer par Agnes Moran, Harold Atteridge et Paul M. Potter
  • 1913 : The Passing Show of 1912, revue, musique de Jean Schwarz et Al W. Brown, lyrics et livret d'Harold Atteridge
  • 1914 : Pretty Mrs. Smith, comédie musicale, musique d'Henry James et Alfred G. Robyn, lyrics d'Earl Carroll, livret d'Oliver Morosco et Elmer Harris, avec James Gleason
  • 1916-1917 : Les So Long, comédie musicale, musique et lyrics d'Earl Carroll, livret d'Oliver Morosco et Elmer Harris
  • 1916-1917 : So Long Letty, comédie musicale, musique et lyrics d'Earl Carroll, livret d'Oliver Morosco et Elmer Harris
  • 1919-1920 : Linger Longer Letty, comédie musicale, musique d'Alfred Goodman, lyrics de Bernard Grosman, livret d'Anne Nichols
  • 1922 : Letty Pepper, comédie musicale, musique de Werner Janssen, lyrics de Leo Wood et Irving Bibo, livret d'Oliver Morosco et George V. Hobart, d'après la pièce Maggie Pepper de Charles Klein
  • 1922-1923 : Music Box Revue of 1922, revue, musique, lyrics et livret d'Irving Berlin, orchestrateurs divers dont Roy Webb, avec Madeline et Marion Fairbanks
  • 1924 : Hassard Short's Ritz Revue, avec Madeline Fairbanks
  • 1927 : Rufus LeMaire's Affairs, revue, musique de Martin Broones, lyrics et livret de Ballard MacDonald, costumes de Charles Le Maire
  • 1950-1951 : Out of This World, comédie musicale, musique et lyrics de Cole Porter, livret de Dwight Taylor et Reginald Lawrence, orchestrations de Robert Russell Bennett, mise en scène d'Agnes de Mille et George Abbott, chorégraphie d'Hanya Holm, avec George Gaynes (crédité George Jongeyans)

Filmographie complète

Autre vue de Buster se marie (1931), avec Buster Keaton
Au cinéma

Liens externes

Note

  1. Certaines sources (dont l'IBDB ci-dessus) mentionnent comme date et lieu de décès le 18 janvier 1978 à Beverly Hills (Californie).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charlotte Greenwood de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charlotte Greenwood — Nombre real Frances Charlotte Greenwood Nacimiento 25 de junio de 1890 …   Wikipedia Español

  • Charlotte Greenwood — Born Frances Charlotte Greenwood June 25, 1890(1890 06 25) Philadelphia, Pennsylvania, USA Died De …   Wikipedia

  • Greenwood (surname) — Greenwood is an English surname, believed to be derived from the Greenwood or Greenwode settlement near Heptonstall in the metropolitan district of Calderdale in West Yorkshire. It was the homestead of Wyomarus de Greenwode, believed to be the… …   Wikipedia

  • Greenwood — heißen die Orte in den Vereinigten Staaten: Greenwood (Arkansas) Greenwood (Delaware) Greenwood (Florida) Greenwood (Illinois) Greenwood (Indiana) Greenwood (Kalifornien) Greenwood (Louisiana) Greenwood (Maine) Greenwood (Minnesota) Greenwood… …   Deutsch Wikipedia

  • Charlotte Perkins Gilman — Born July 3, 1860(1860 07 03) Hartford, Connecticut Died August 17, 1935 …   Wikipedia

  • Charlotte metropolitan area — Charlotte Metro   MSA   Charlotte–Concord–Rock Hill Uptown Charlotte Skylin …   Wikipedia

  • Charlotte Brontë — Fotografie von 1854 Charlotte Brontë [ˈtʃɑːlət ˈbrɒnti] (* 21. April 1816 in Thornton, Yorkshire; † 31. März 1855 in Haworth, Yorkshire) war eine britische Schriftstellerin. Sie verö …   Deutsch Wikipedia

  • Charlotte MacLeod — (November 12, 1922 January 14, 2005) was a mystery fiction writer. Contents 1 Life and work 2 Bibliography 2.1 As Charlotte MacLeod 2.2 As Alisa Craig …   Wikipedia

  • Charlotte Mason — Charlotte Osgood Mason (* 18. Mai 1854 in Princeton (New Jersey); † 15. April 1946 in New York City) war eine US amerikanische Philanthropin und Mäzenatin von Schriftstellern der Harlem Renaissance. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Charlotte Perkins Gilman — Pour les articles homonymes, voir Gilman. Charlotte Perkins Gilman …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.