Bibliothèque Ulysse Capitaine


Bibliothèque Ulysse Capitaine

50°38′49.8″N 5°34′56.59″E / 50.647167, 5.5823861

Les Délices du Pays de Liège, publié en 1738, un des plus beau ouvrage d'imprimerie liégeoise du XVIIIe siècle dont la Bibliothèque Ulysse Capitaine possède plusieurs exemplaires complets ainsi que les dessins de Remacle Le Loup non publiés qui devaient l'illustrer

Expositions temporaires

Actuellement, deux expositions temporaires réalisée avec de nombreux documents de la Bibliothèque Ulysse Capitaine sont présentées au Grand Curtius jusqu'au 12 septembre 2011. L'entrée est libre d'accès.

Liège au temps de Victor Hugo : présentation des cartes, gravures et objets d’époque pour illustrer les grandes transformations urbanistiques de Liège au XIXe siècle, le tout rehaussé des impressions des écrivains français venus séjourner à Liège.

Simenon, un enfant de chœur témoigne

Dans l'œuvre colossale de Georges Simenon, le souvenir vivace de sa ville natale, Liège, est indéniablement présent. L'exposition s'intéresse à un aspect tout à fait particulier de ces évocations : les églises de Liège dans l'œuvre de Georges Simenon.

La Bibliothèque Ulysse Capitaine à Liège, consacrée à l'histoire du Pays de Liège, est constituée par les fonds patrimoniaux de la ville de Liège. Elle est devenue la bibliothèque de référence des musées de Liège. Elle est située en Féronstrée, à droite de l'entrée du Grand Curtius. Elle porte le nom d'une légation importante du bibliophile Ulysse Capitaine à la ville de Liège en 1871.

Sommaire

Histoire de la Bibliothèque

La première bibliothèque

Une première bibliothèque liégeoise existait déjà bien avant les troubles révolutionnaires de la fin du XVIIIe siècle. Elle s'était ouverte à l'Hôtel de ville en 1724. Malheureusement, la révolution française emporte la majeure partie des documents à Paris, après avoir transité par Maastricht en 1794. Son catalogue de 1767 propose 844 ouvrages répartit en écritures saintes, théologie, droit canonique et civil, histoire sacrée et profane, médecine et botanique, littérature, architecture, antiquités et géographie[1].

Les collections précieuses

C'est donc au cours du XIXe siècle que les collections communales vont se constituer par des achats et des dons. Conscient de la richesse des apports privés, les responsables de la ville décident à l'époque de séparer les collections précieuses de la bibliothèque publique. Ce service spécialisé s'amorce à l'aube du XXe siècle sous le nom de collection communale, installé dans un bâtiment construit Rue des Chiroux en 1907.

La Salle Ulysse Capitaine

En 1970, dans un bâtiment neuf proche du précédent, on donne à ce service le nom de Salle Ulysse capitaine. En 2005, la ville se sépare de la gestion provinciale, tout en gardant sa section patrimoniale, et les collections sont alors entreposées dans les réserves du Grand Curtius.

La Bibliothèque Ulysse Capitaine

La Salle devient Bibliothèque et s'installe En Féronstrée, son objectif est de se spécialiser comme un outil pour les chercheurs de tout bord, plus spécifiquement focalisé sur l'histoire liégeoise, tout en l'installant au cœur du nouvel ensemble muséal de Liège.

Elle a également la gestion du centre de documentation du Grand Curtius et l'inventaire des bibliothèques des musées de la ville de Liège.

Catalogue

Son catalogue présente près de 250 000 documents[2]. Il s'est enrichi de plusieurs collections:

Le Fond liégeois

Le Fond liégeois est composé de 76 900 volumes concernant l'histoire liégeoise, les ouvrages d'intérêts liégeois, de collections liégeoises, édité à Liège ou par des Liégeois, de nombreuses photographies et cartes postales. On y trouve également des manuscrits du XIIIe au XXIe siècles ainsi que les journaux depuis 1759 jusqu'à nos jours.

Le Fond Ulysse Capitaine

Le Fond Ulysse Capitaine est composé de nombreux livres anciens sur le Pays de Liège, 11 435 volumes et brochures, 3 000 médailles, coins et monnaies, 226 manuscrits, 218 autographes[3]...

Article détaillé : Ulysse Capitaine.

Le Fond De Theux de Monjardin

Le Fond De Theux de Monjardin propose les dessins originaux de Remacle-le-Loup et les manuscrits de Van den Bergh.

Le Fond Adolphe Dejardin

Légué par sa veuve en 1893, il est composé de 6 500 cartes, plans et vue du Pays de Liège[4].

Le Fonds Alexandre Dupont

Légation en 1889 de 7 000 livres et brochures d'une bibliothèque consacrée aux document d'art dramatique du XVIIe au XIXe siècles.

Le Fond Marcel Thiry

La bibliothèque de Marcel Thiry, ses œuvres et ses lectures, riche de 3 000 livres et 5 000 documents parmi lesquelles celles de nombreux écrivains francophones.

Article détaillé : Marcel Thiry.

Le Fond Jacques Izoard

Acquisition de la ville de Liège du poète et essayiste Jacques Delmotte.

Le Fonds français

Confié à la ville en 1910, riche de près de 20 000 pièces, il provient du secrétariat de la Mairie de Liège entre 1789 et 1815, témoignage de la gestion quotidienne de la ville de Liège[5].

Autres Fonds précieux

  • Archives administratives du département de l'Ourte
  • Le Fonds Charles Edouard Dartois qui traite de l'occultisme
  • Fonds littéraire Georges Simenon
  • Fonds littéraire Gérardy, Linze, Ledain, Kunel, Joset
  • Fonds littéraire Colleye
  • Fonds littéraire du Théatre du Gymnase
  • Fonds politiques Zumkir, historien
  • Fonds politiques Delaite
  • Fonds de la résistance
  • Fonds artistique Thiernesse (collectionneuse)
  • Fonds artistique A. Pasque (artistes)
  • Fonds des éditeur Vaillant-Carmanne et Thone

Notes et références

  1. C. Schloss, C. Maréchal, Ulysse Capitaine, Renaissance de la bibliothèque patrimoniale de Liège, Art & Métiers du Livre, n° 284 p. 18-29
  2. Jean-Pierre Hupkens, échevin de la Culture de la ville Liège, Présentation de la Bibliothèque, septembre 2010
  3. Helbig et Grandjean, Catalogue des collections léguées à la ville par Ulysse Capitaine, Vaillant Carmane, 1872
  4. A; Dejardin, Recherches sur les plans et Cartes de la ville de Liège; BIAl, 1886, pp. 306-343 - BIAL 1877, pp. 521-698 - BIAL 1887, pp. 202 - 452 - BIAL 1892, pp. 273-344 - BIAL 1896, pp 101-178 - BIAL 1897, pp. 147-162
  5. Analysé par la conservatrice honoraire Claude Triaille et le professeur honoraire Etienne Hellin, ULG

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bibliothèque Ulysse Capitaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ulysse Capitaine — Buste de Ulysse Capitaine à la Bibliothèque Capitaine. Ulysse Capitaine (Casimir François Ulysse) (Liège Outremeuse, 23 décembre 1828 Rome, 31 mars 1871) est un érudit liégeois. Collec …   Wikipédia en Français

  • Ulysse S. Grant — Ulysses S. Grant Pour les articles homonymes, voir Grant. Ulysses S. Grant …   Wikipédia en Français

  • Géographie de la commune d'Olne — Article principal : Olne. Carte de la commune en 1905, original conservé à la Bibliothèque Ulysse Capitaine[1] …   Wikipédia en Français

  • Couvent des Récollets de Liège — 50°38′28.4″N 5°35′4.66″E / 50.641222, 5.5846278 Le couvent des Récollets ou Couvent de Jérusalem est un couvent …   Wikipédia en Français

  • Liège — Pour les articles homonymes, voir Liège (homonymie). Liège (nl) Luik …   Wikipédia en Français

  • Remacle Le Loup — Abbaye de Saint Giles au XVIe siècle, Remacle le Loup …   Wikipédia en Français

  • Marcel Thiry — Pour les articles homonymes, voir Thiry. Marcel Thiry (Charleroi, le 13 mars 1897 Vaux sous Chèvremont, le 5 septembre 1977) est un écrivain belge d expression française et un militant wallon. Le vers célèbre Toi qui pâlis au… …   Wikipédia en Français

  • Couvent des Guillemins de Liège — 1649 : devant l église Sainte Véronique et le couvent des sœurs angelines, le couvent des Guillemins, entouré de son fossé et de ses jardins[1] Le couvent des Guillemins de Liège, est l ancien château de la Motte, occupé par les frères… …   Wikipédia en Français

  • Les Délices du Pays de Liège — Les délices du Païs de Liège, 1738 Les Délices du Pays de Liège ou Description des monuments sacrés profanes de cet évêché principauté, édité à Liège en cinq volumes in folio, par Everard Kints de 1738 à 1744. Si ce document qui comporte de… …   Wikipédia en Français

  • Gautier Morberius — Gautier Morberius, ou parfois de son nom savant Gualterus Morberius, né (?) et décédé en 1595, est le premier imprimeur de la Cité de Liège, où il exerça de 1560 à 1595. Son premier livre édité dans la Cité est le Breviarium in usum venerabilis… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.