Bataille du Sègre


Bataille du Sègre
Bataille du Sègre
GCE-Frente en nov 1938.svg
Carte de l'Espagne en mai 1938, au début de la bataille du Sègre. En rose : zone républicaine. En vert : zone nationaliste.
Informations générales
Date 4 avril 1938 - 3 janvier 1939
Lieu vallées du Sègre et de la Noguera Pallaresa, Catalogne, Espagne
Issue Victoire nationaliste décisive
Belligérants
Flag of Spain 1931 1939.svg République espagnole
Flag of the International Brigades.svg Brigades internationales
Flag of Spain under Franco 1938 1945.svg Camp nationaliste
Flag of Italy (1861-1946).svg Royaume d'Italie (CTV)
Troisième Reich Reich allemand
Forces en présence
Env. 180 000 hommes Env. 180 000 hommes
Pertes
élevées élevées
Guerre d'Espagne
Batailles

Sommaire

Contexte

La bataille du Sègre est le nom donné à un ensemble de combats de la guerre d'Espagne, livrés entre les troupes nationalistes et les forces républicaines. Elle commença le 4 avril 1938, lorsque les nationalistes, après leur victorieuse campagne d'Aragon, furent arrêtés sur les bords du Sègre. Elle prit fin le 3 janvier 1939, lorsque, brisant le front, les franquistes entrèrent en Catalogne.

La bataille du Sègre commença à la fin de l'offensive nationaliste en Aragon. Le 7 mars 1938, les franquistes avaient enfoncé les lignes républicaines et conquis un vaste territoire. Le 3 avril, le général Antonio Aranda, qui avançait à travers le Maestrazgo, vit pour la première fois la mer Méditerranée. Sur ordre de Franco, le gros des troupes obliqua vers Valence : le 15 avril, les nationalistes entrèrent dans Vinaroz, coupant définitivement en deux la zone républicaine et, le 19, ils occupaient une bande longue de 32 km de la côte méditerranéenne, sans rencontrer quelque résistance.

Combats

Poursuite de l'offensive aragonaise

Parallèlement, le 3 avril, les troupes du général Yagüe s'emparèrent de Lérida et de Gandesa, où furent faits prisonniers 140 soldats de la Balaguer, Camarasa et Tremp, où se trouvaient d'importantes installations hydroélectriques qui fournissaient Barcelone en électricité. Mais, dépouillés de l'essentiel de leurs réserves, envoyées vers Valence, les nationalistes ne purent guère plus avancer. Les combats continuèrent alors le long du Sègre, faisant office de frontière entre les deux zones ennemies : la ligne de front courait sur 300 km, de la confluence du Sègre et de l'Ebre, à Mequinenza, et courait le long du Sègre et de la Noguera Pallaresa jusqu'aux Pyrénées.

La bataille des centrales hydroélectriques

Le contrôle des usines de Camarasa et de Tremp fut d'une importance décisive durant la bataille du Sègre, particulièrement lors des combats de Vilanova de la Barca en août et du Bas-Sègre en novembre. La possibilité de maîtriser le débit du Sègre fut décisive : elle permit aux républicains de franchir l'Ebre lors de la bataille du même nom. Cette « artillerie hydraulique » fut le fait d'un ingénieur britannique de la Compagnie « Riegos y Fuerza del Ebro », Charles Smith, arrivé en Espagne en 1936. Il avait alors rejoint les rangs de la FAI. En 1938, il passa finalement du côté des nationalistes, aidant ces derniers à s'emparer de l'usine de Camarasa.

Reprise de l'offensive nationaliste

Le 23 décembre 1938, les troupes nationalistes reprirent leur attaque et rompirent le front républicain. Afin de les ralentir, le gouvernement républicain envoya pour les arrêter le Ve corps d'armée, sous le commandement du général Enrique Líster. Il résista aux assauts franquistes durant douze jours, jusqu'au 3 janvier 1939. Une attaque de chars l'obligea finalement à se retirer : l'invasion de la Catalogne commençait.

Conséquences

La bataille du Sègre fut particulièrement longue et sanglante pour les deux camps ennemis. Elle retarda de plusieurs mois la chute de Catalogne. Mais, tout comme la bataille de l'Ebre, elle épuisa l'armée républicaine, incapable de remplacer les pertes humaines et matérielles aussi rapidement que Franco. Au final, le front du Sègre pâtit de l'importance de l'effort républicain sur l'Ebre, qui ne fut finalement qu'une perte de temps, d'hommes et de moyens pour la République.

Bibliographie

  • BEEVOR, Antony, La guerre d'Espagne, Calmann-Lévy, Paris, 2006 (ISBN 2-702-13719-9)
  • THOMAS, Hugh, La guerre d'Espagne, Robert Laffont, Paris, 1997 (ISBN 2-221-08559-0)
  • (ca) GALITÓ Pol, GIMENO Manel, PITA Rodrigo et TARRAGONA Josep, Les batalles del Segre i la Noguera Pallaresa. L'atac final contra Catalunya : abril-desembre 1938, éd. Pagès, Lérida, 2006 (ISBN 8497794230)

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille du Sègre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de Segré — Informations générales Date 21 juillet 1795 Lieu Segré Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Nantes (1799) — Bataille de Nantes Informations générales Date 20 octobre 1799 Lieu Nantes Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille De L'Èbre — Carte de l Espagne en novembre 1938, à la fin de la bataille de l Èbre. Informations générales Date 25 juillet 1938 au 16 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'Ebre — Bataille de l Èbre Bataille de l Èbre Carte de l Espagne en novembre 1938, à la fin de la bataille de l Èbre. Informations générales Date 25 juillet 1938 au 16 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l'èbre — Carte de l Espagne en novembre 1938, à la fin de la bataille de l Èbre. Informations générales Date 25 juillet 1938 au 16 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de l’Ebre — Bataille de l Èbre Bataille de l Èbre Carte de l Espagne en novembre 1938, à la fin de la bataille de l Èbre. Informations générales Date 25 juillet 1938 au 16 …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Almenara — Bataille d Almenar Bataille d Almenar Informations générales Date 27 juillet 1710 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Bataille d'Almenar — Informations générales Date 27 juillet 1710 Lieu Collines d Almenar (Es …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Héric — Informations générales Date 10 octobre 1795 Lieu Héric Issue Victoire des Chouans Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Bataille du pont du Loc'h — Une attaque de Chouans, lavis de G. Bourgain, fin XIXe siècle. Informations générales Date 25 janvier 1800 Lieu …   Wikipédia en Français