Baltasar Ibán


Baltasar Ibán

Baltasar Ibán est un élevage (ganadería) espagnols de toros de lidia de la fin du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Sa devise est rose et verte.

Sommaire

Historique

Toros de Baltasar Ibán à Saint-Martin-de-Crau en mai 2010 pour la corrida d'Alès

La ganadería a été formée en 1920 par Fernando Sánchez Rico avec du bétail de Contreras, vendu en 1939 par les héritiers du fondateur à l'ancien matador « Machaquito », qui augmente le cheptel avec des taureaux Contreras qu'il possédait déjà. En 1940, Machaquito cède la moitié de son élevage au comte Ruiseñada[1]. Pour Don Baltasar Ibán Valdés, tout commence le 15 août 1957 avec une novillada, quelques semaines après qu'il a récupéré la meilleure filiation de l'élevage de Juan Contreras en achetant à l'ancien matador « Machaquito » l'élevage acquis par celui-ci en 1939[2]. Baltasar Ibán décédera la même année. La ganadería rencontra le succès les années suivantes avant de subir la concurrence des taureaux au gabarit imposant, en vogue dans les années 1980.

A la suite du décès de son héritier José Luís Moratiel Ibán en 1997, une société « Ganadería Ibán » est créée par la descendance familiale. Elle est dirigée par Cristina Moratiel Llarena[3].

Présentation

Des croisements avec des toros de Domecq ont permis d'améliorer la présentation des animaux, jusque là moins armés et corpulents que leurs contemporains. Baltasar Ibán a obtenu des taureaux avec plus de tête et de trapío (allure)[4]. La robe noire qui prédominait dans cet élevage a été modifiée par l'arrivée d'étalons de Los Guateles. La bravoure et la noblesse de l'élevage a été mise en valeur par César Rincón, en particulier le 7 juin 1994 devant le taureau « Bastonito » lors d'une corrida d'anthologie à Madrid.

Contrairement à la plupart des autres taureaux, ceux de Baltasar Ibán sont marqués au fer sur le flanc gauche.

Bibliographie

  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, 2003 (ISBN 2221092465) 

Notes et références

  1. Bérard p.560
  2. (fr) Baltasar Ibán, www.terredetoros.com, le 8 octobre 2010
  3. Bérard p.561
  4. Bérard p.923

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baltasar Ibán de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baltasar Pinto Leite — Saltar a navegación, búsqueda Las desfavorables circunstancias por las que atravesaba España en el siglo XVI y la panacea del Nuevo Mundo hicieron que los hombres de entonces buscaran nuevos horizontes para remediar las penurias que atravesaban… …   Wikipedia Español

  • Chronologie des alternatives (1961 à 1980) — Sommaire 1 1961 2 1962 3 1963 4 1964 5 1965 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (1981 à 2000) — Sommaire 1 1981 2 1982 3 1983 4 1984 5 1985 …   Wikipédia en Français

  • Ganadería — (de l espagnol « ganado » : bétail[1]) désigne l élevage d où proviennent les taureaux de corrida (Toros de lidia). L éleveur porte le nom de ganadero. Sommaire 1 Caractéristiques 1.1 La devise …   Wikipédia en Français

  • Encaste — En tauromachie, un encaste (mot espagnol, du verbe encastar : amélioration d une race animale par croisement avec une autre de qualité supérieure) est le point de départ d une caste. Le terme caste est proche de race. Il s applique… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives (2001 à 2020) — Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020) On trouvera ci après, classées par ordre chronologique, les alternatives des matadors du XXIe siècle ayant laissé quelque trace dans l’histoire de la corrida, avec, dans la mesure du… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020) — On trouvera ci après la chronologie des alternatives, entre 2001 et 2020, des matadors ayant laissé quelque trace dans l’histoire de la corrida, avec, dans la mesure du possible, les noms du parrain et du témoin de la cérémonie ainsi que celui de …   Wikipédia en Français

  • Corrida — Pour les articles homonymes, voir Corrida (homonymie). Corrida aux arènes d Arles. La corrida (mot espagnol, de correr : « courir ») est une forme de …   Wikipédia en Français

  • Feria de Quito "Jesús del Gran Poder\ — Saltar a navegación, búsqueda La Feria de Quito Jesús del Gran Poder es una de las ferias taurinas más importantes de América. Se celebra desde los últimos días de noviembre hasta la primera semana del siguiente mes, coincidiendo así con las… …   Wikipedia Español

  • Antonio Ferrera — Pour les articles homonymes, voir Ferrera (homonymie). Antonio Ferrera, né le 19 février 1977 à Ibiza (Espagne, Îles Baléares), est un matador espagnol. Présentation Antonio Ferrera est connu surtout pour ses poses de banderilles ; …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.