Melia azedarach


Melia azedarach
Aide à la lecture d'une taxoboxMélia azedarach
 Melia azedarach
Melia azedarach
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Sapindales
Famille Meliaceae
Genre Mélia
Nom binominal
Melia azedarach
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Sapindales
Famille Meliaceae
Fruits

Fruits

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Le Mélia azedarach appelé aussi lilas de Perse, est une espèce d'arbres à feuillage caduc de la famille des Meliaceae (même famille que l'acajou et le cedrela). Originaire d'Inde, du sud de la Chine et d'Australie, elle est parfois confondue avec le margousier (Azadirachta indica). Elle peut l'être aussi avec un hybride de lilas, Syringa ×persica, également appelé « lilas de Perse ».

Le nom spécifique, « azedarach », provient de la contraction du nom persan de cette espèce, « azad-dhirakt » signifiant « arbre noble ».

Sommaire

Description

Fleurs de "Lilas de Perse"

Cet arbre, à la couronne arrondie, mesure de 7 à 12 mètres de hauteur.

Son écorce marron, crevassée verticalement, laisse apparaître l'aubier jaune clair.

Les feuilles alternes à long pétiole mesurent jusqu'à 50 cm de long. Elles sont doublement composées. Les foliolules sont de couleur vertefoncé dessus et vert plus clair dessous, avec des marges serrulées. Elles sont supérieures à 1 cm. Elles ressemblent aux feuilles du savonnier.

Les fleurs poussant en grappes sont petites et parfumées. Elles ont cinq pétales rose ou violet qui fait ressembler l'arbre à un lilas d'où son surnom de "Lilas de Perse".

Le fruit est une drupe jaune suspendu sur l'arbre tout l'hiver en devenant de plus en plus ridée et presque blanche. Le noyau de la drupe est blanc et strié dans le sens de la longueur, il contient quatre petites graines ressemblant à des grains de riz noir.

Culture

Ce sont des arbres à croissance rapide poussant de préférence en région chaude (Zone USDA 10) mais qui préfèrent les sols humides. Ils peuvent toutefois supporter brièvement des températures allant jusqu'à -10°C.

Utilisation

Les feuilles sont utilisés comme un insecticide naturel souvent associé au stockage d'aliments mais ces feuilles ne doivent pas être consommées car elles sont très toxiques. La simple présence d'un tapis de branches feuillues de Melia dans une serre constitue un excellent répulsif à insectes. De la même façon, la présence d'un melia dans une zone permet de réguler naturellement la quantité d'insectes en cas de pullulation. On peut également réaliser un purin de feuilles (ou mieux de graines moulues) qui après avoir mariné 24 heures dans l'eau et auquel on aura ajouté un « mouillant » (type savon noir) constitue un excellent insecticide (contre pucerons, chenilles, mouches mineuses, aleurodes, araignées rouges) et antifongique (contre l'oïdium, fusariose, rouille). La rémanence est de 4 à 7 jours.

L'espèce est principalement utilisée pour son bois de moyenne densité dont la couleur varie du brun au rouge foncé. En apparence, il est facilement confondu avec le teck (Tectona grandis). Melia azedarach comme les autres membres de la famille des Meliaceae a un bois de haute qualité (résistant aux insectes xylophages est employée en ébénisterie et pour la confection d'instruments de musique), mais contrairement à de nombreux autres espèces quasi-éteintes d'acajou elle est sous-utilisée.

Le lilas de Perse, largement planté en Asie comme arbre de temple, est actuellement utilisé en tant qu’arbre de reboisement en Chine, en Inde, en Amérique du Sud et Centrale. Il a été naturalisé à Madagascar où il est très présent à Antananarivo, il s'y appelle « voandelaka ».

Aussi connu sous le nom de « Ghoda neem » (Neem des chevaux) en bengali ou « Vilayati neem » (Neem étranger) dans la région du Bundelkhand (centre de l'Inde), on la confond souvent avec le neem (Azaderachta indica) ou margousier mais ses feuilles ne sont pas aussi amères que le neem.

Les graines à 5 côtés ont la particularité de présenter un trou en leur centre. Ce qui fait qu'elles étaient utilisées pour en faire des chapelets et d'autres produits nécessitant des perles. C'est d'ailleurs pourquoi cet arbre est parfois appelé « arbre à chapelets ».

Les fleurs sont peu attractives pour les abeilles et les papillons mais intéressent parfois certaines espèces de colibri.

Toxicité

Toutes les parties de l'arbre sont toxiques en raison de leur teneur en azadirachtine. Un insecticide est fait avec fruits et écorce.

Les fruits sont toxiques pour les humains s'ils sont consommés en quantité. Les premiers symptômes d'intoxication (perte d'appétit, vomissements, constipation ou diarrhée, selles sanglantes, douleurs à l'estomac, congestion pulmonaire, arrêt cardiaque) apparaissent quelques heures après l'ingestion. Le décès survient après environ 24 heures.

Plante envahissante

L'espèce a été introduite vers 1830 comme plante ornementale aux États-Unis (Caroline du Sud et Géorgie) et largement plantés dans le sud du pays. Aujourd'hui, elle est considérée comme une espèce invasive dans le nord, jusqu'à la Virginie et l'Oklahoma. Mais les pépinières continuent à vendre les arbres, et les graines sont également largement disponibles.

Outre le problème de toxicité, son utilité comme arbre d'ombrage dans les zones urbaines est diminuée par sa tendance à rejeter de souche et à rendre les trottoirs glissants lors de la chute des fruits.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Melia azedarach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Melia azedarach — Melia azedarach …   Wikipédia en Français

  • Melia azedarach — Azedarach A*zed a*rach, azederach azederach, n. [F. az[ e]darac, Sp. acederaque, Pers. [=a]z[=a]ddirakht noble tree.] 1. (Bot.) a handsome tree ({Melia azedarach}) of the mahogany family, native to Northern India and China, having long clusters… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Melia azedarach —   Agriaz …   Wikipedia Español

  • Melia azedarach — For other uses, see Chinaberry (disambiguation). Melia azedarach Leaves, flowers, and fruit Scientific classification Kingdom …   Wikipedia

  • Melia azedarach — kininė melija statusas T sritis vardynas apibrėžtis Melijinių šeimos dekoratyvinis, medieninis, pluoštinis, vaistinis nuodingas augalas (Melia azedarach), paplitęs rytų ir pietų Azijoje ir Australijoje. atitikmenys: lot. Melia azedarach angl.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Melia Azedarach — Margosa Mar*go sa, n. [Pg. amargoso bitter.] (Bot.) A large tree of the genus {Melia} ({Melia Azadirachta}) found in India. Its bark is bitter, and used as a tonic. A valuable oil is expressed from its seeds, and a tenacious gum exudes from its… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Melia Azedarach — Neem tree Neem tree [Hind. n[=i]m.] (Bot.) An Asiatic name for {Melia Azadirachta}, and {Melia Azedarach}. See {Margosa}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Melia azedarach — Bead Bead (b[=e]d), n. [OE. bede prayer, prayer bead, AS. bed, gebed, prayer; akin to D. bede, G. bitte, AS. biddan, to ask, bid, G. bitten to ask, and perh. to Gr. pei qein to persuade, L. fidere to trust. Beads are used by the Roman Catholics… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Melia azedarach — noun tree of northern India and China having purple blossoms and small inedible yellow fruits; naturalized in the southern United States as a shade tree • Syn: ↑chinaberry, ↑chinaberry tree, ↑China tree, ↑Persian lilac, ↑pride of India,… …   Useful english dictionary

  • Melia azedarach — ID 52664 Symbol Key MEAZ Common Name Chinaberrytree Family Meliaceae Category Dicot Division Magnoliophyta US Nativity Introduced to U.S. US/NA Plant Yes State Distribution AL, AR, AZ, CA, FL, GA, HI, LA, MO, MS, NC, NM, NY, OK, PR, SC, TN, TX,… …   USDA Plant Characteristics