Arsène Leloup

Arsène Leloup

Arsène Leloup, né le 11 février 1803 à Avranches (Manche), mort le 17 février 1876 à Couëron (Loire-Atlantique), est un enseignant et un homme politique français, maire de Nantes de 1871 à 1872.

Sommaire

Biographie

Origines et débuts professionnels

Il est le fils de Jacques-Gervais Leloup et de Madeleine Buchard. La famille quitte Avranches en 1806.

Il fait ses études secondaires au collège royal de Rennes puis des études supérieures de pharmacie à Paris ; il est reçu pharmacien en mars 1826. Il s’installe à Paris et se distingue pendant l’épidémie de choléra de 1832. Il enseigne aussi la chimie appliquée[1].

Le 30 août 1827, il épouse Charlotte Pérint, fille d’un architecte, mais le couple reste sans enfants.

Directeur de l’Ecole professionnelle de Nantes

En juin 1834, le maire de Nantes, Ferdinand Favre, fait appel à lui pour diriger l'École primaire supérieure que la Ville de Nantes a décidé de créer. De 1834 à 1853, Arsène Leloup en est le premier directeur, d'abord rue Saint-Léonard, puis, en 1840, rue des Coulées (à la place de l'Ecole normale d'instituteurs). En 1851, elle devient "Ecole professionnelle municipale"[2]

Carrière politique

Il est élu conseiller municipal sur la liste des républicains modéré en août 1870 et nommé adjoint de René Waldeck-Rousseau ; il est réélu le 30 avril 1871 et de nouveau adjoint. Suite à la démission de René Waldeck-Rousseau, il est nommé maire par Adolphe Thiers, président du conseil, le 19 juillet 1871[3].

Il est aussi élu conseiller général en 1871 (4ème arrondissement).

Il est révoqué le 17 décembre 1872 pour des raisons politico-religieuses[4], liées à des manifestations autour du pèlerinage de Lourdes ; ses adjonts démissionnent le 20. René Waldeck-Rousseau est alors nommé à titre provisioire par arrêté préfectoral.

Arsène Leloup se retire à Port-Launay (Couëron).

Décorations

  • Chevalier de la Légion d’honneur (15 août 1863).

Voir aussi

Bibliographie

  • Alexandre Perthuis et Stéphane de La Nicollière-Teijeiro, *Le Livre doré de l’hôtel-de-ville de Nantes, Tome II, Imprimerie Grinsard, 1873, pages 134-136.
  • Claude Kahn et Jean Landais, Nantes et les Nantais sous le Second Empire, Ouest Editions, Nantes, 1992 [ISBN 2908261928]. Fiche biographique page 284.Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Lieu à préciser
  2. Ensuite transférée boulevard de Launay (1882), elle est depuis lors couramment appelée "Launay", jusqu'à l'heure actuelle, bien qu'on lui ait donné le nom de "Collège Leloup-Bouhier" en 1935, actuellement "Lycée professionnel Leloup-Bouhier". René Bouhier est directeur de l'école de 1871 à 1893.
  3. Livre doré II, page 134.
  4. A expliciter.


Précédé par Arsène Leloup Suivi par
René Waldeck-Rousseau Blason Nantes.svg
Maire de Nantes
1871-1872
René Waldeck-Rousseau

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arsène Leloup de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»