Apparence(s)


Apparence(s)
Apparence(s)
Pays Drapeau de France France
Langue Français
Périodicité publication à flux continu
Genre revue scientifique
Date de fondation 2007
Éditeur Villeneuve d'Ascq

Directeur de la rédaction Marc de Ferrière
ISSN 1954-3778
Site web apparences.revues.org

Apparence(s) est une revue scientifique se désignant comme une « micro-revue » électronique issue de la collaboration d’enseignants-chercheurs des Universités de Lille-III Charles-de-Gaulle et de Tours François-Rabelais.

La revue part de la définition des apparences comme des formes de communication non verbales, inhérentes à la relation entre deux individus et au jeu social. Dans nos sociétés, l’apparence n’est pas un donné mais elle est construite. La revue s’attache particulièrement aux processus de fabrication des apparences et de leur perception. Elle est ouverte à l’ensemble des chercheurs en sciences humaines et sociales, qui tentent d’appréhender le travail et le jeu des apparences.

Apparence(s) est une revue disponible en accès libre sur le portail revues.org.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apparence(s) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apparence — [ aparɑ̃s ] n. f. • aparance 1283; bas lat. apparentia, de apparere → apparoir 1 ♦ Aspect (de ce qui apparaît); ce qu on voit d une personne ou d une chose, manière dont elle se présente. ⇒ 2. air, allure, 2. extérieur, forme, 1. mine, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • apparence — Apparence, Significatus, Significatio, Visus, huius visus, Specimen, Indicium. Il y a peu d apparence, Parum speciosa criminatio, B. Apparence et enseigne restant de quelque chose, Vestigium. Apparence de gloire, Species gloriae. Grande apparence …   Thresor de la langue françoyse

  • apparence — APPARENCE. s. f. L extérieur, ce qui paroît au dehors. Belles apparences. Il ne faut pas se fier à l apparence, aux apparences. Les apparences sont trompeuses. Je ne m arrête point à l apparence. Elle l a trompé sous apparence de dévotion, sous l …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apparence — Apparence. s. f. L exterieur, ce qui paroist au dehors. Belles apparences. il ne faut pas se fier à l apparence, aux apparences. les apparences sont trompeuses je ne m arreste point à l apparence. elle l a. trompé sous apparence de devotion, sous …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Apparence — Ap*par ence, n. [OF. aparence.] Appearance. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Apparence — (fr., spr. Apparangs, Apparenz), 1) Anschein, äußerer Schein; 2) Wahrscheinlichkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Apparence — (frz. –angs), Anschein …   Herders Conversations-Lexikon

  • apparence — (a pa ran s ) s. f. 1°   Ce qui apparaît d une chose. •   Il ne faut pas toujours juger sur les apparences, SÉV. 461. •   L apparence nous trompe, et je sais en effet...., CORN. Héracl. IV, 6. •   L apparence t abuse, il m aime au fond de l âme,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPARENCE — s. f. L extérieur, ce qui paraît au dehors. Belles apparences. Il ne faut pas se fier à l apparence, aux apparences. Les apparences sont trompeuses. Je ne m arrête point à l apparence. Il l a trompé sous apparence d amitié, sous l apparence d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPARENCE — n. f. Ce qui paraît extérieurement. Belles apparences. Il ne faut pas se fier à l’apparence, aux apparences. Les apparences sont trompeuses. Je ne m’arrête point à l’apparence. Il l’a trompé sous apparence d’amitié, sous l’apparence de l’amitié.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)