Antoine Rault


Antoine Rault

Antoine Rault est un écrivain et dramaturge français, né le 28 septembre 1965 à Paris

Sommaire

Jeunesse

Le père d’Antoine Rault est graphiste et l’éveille au monde de l’art mais issu d’une famille de la bourgeoisie protestante, rien ne le prédestine à devenir écrivain ni à entrer dans le monde du théâtre où il ne connaît personne. Il fait ses études au Lycée Victor Duruy à Paris suivi d’une hypokhâgne et de Sciences Po.

Parallèlement, il monte un groupe de théâtre amateur dans son lycée, réalise un court-métrage sélectionné dans le cadre d’un concours scolaire et écrit de la poésie, des nouvelles, du théâtre sans songer à les faire lire, jusqu’au jour où l’actrice Madeleine Barbulée, qui a accepté de s’occuper bénévolement de son groupe de théâtre, lit sa première pièce et lui conseille de la poster à Jean Anouilh, l’auteur qu’il admire le plus à cette époque.

Antoine Rault envoie aussi cette première pièce, Déjanire, au comité de lecture de France Culture qui diffuse des dramatiques. Déjanire est retenue, mise en onde et diffusée en 1986. Il écrit ensuite une dramatique pour France Inter, Le Chant des cygnes.

Presque un an après lui avoir écrit, il reçoit une lettre de Jean Anouilh qui l’encourage et l’assure qu’il est « un auteur dramatique, j’en suis certain ». Il lui adresse sa seconde pièce et reçoit aussitôt une nouvelle lettre. Anouilh lui confirme qu’il doit continuer d’écrire pour le théâtre et le reçoit chez lui à Pully en Suisse quelques mois avant sa mort. À la même époque, il rencontre celle qui va devenir sa femme et la mère de ses trois enfants.

La première tête

Juste avant de devoir partir au service militaire, Antoine Rault écrit La Première Tête, une comédie sur Louis XVI et son valet qui se déroule le 14 juillet 1789. Le sujet lui a été proposé par Gérard Caillaud, ancien comédien français, directeur du Théâtre des Mathurins, qui rêve de jouer Louis XVI. La pièce est montée en janvier 1989 à la comédie de Paris par le directeur de ce théâtre, Gérard Maro, avec Gérard Caillaud et Gérard Loussine. L’accueil critique est excellent. Le critique du Figaro Pierre Marcabru écrit : « Une première pièce est comme une bouteille à la mer. Ne pas avoir la tentation de l’ouvrir et de voir ce qui se cache à l’intérieur serait pour un critique passablement criminel. […] Antoine Rault promet beaucoup et si sa facilité ne le tue, on entendra parler de lui. »

À la fin de son service militaire, Antoine Rault cherche un emploi salarié pour gagner sa vie. Sa femme est encore étudiante. Il devient la plume du PDG de la Lyonnaise des Eaux, Jérôme Monod (1990-1995).

Durant ce temps, il écrit mais peine à se faire des relations dans le monde du théâtre et ne parvient pas à faire monter ses pièces. Le directeur de l’Association Beaumarchais de la SACD s’intéresse et lui, le soutient, organise des lectures de deux de ses œuvres mais aucun projet n’aboutit. Antoine Rault va changer de travail, écrire des discours pour des personnalités politiques, travailler dans la communication puis auprès du ministre Christian Jacob (2002-2005).

Le Caïman

Il doit attendre 2005, l’année de ses quarante ans, soit 16 ans après La Première Tête pour enfin parvenir à faire jouer une nouvelle pièce. Un nouveau départ, une comédie, est montée en Belgique, puis Le Caïman, une pièce inspirée du drame du philosophe marxiste Louis Althusser qui étrangla sa femme, est créée au Théâtre Montparnasse, mise en scène par Hans Peter Cloos avec Claude Rich, Christiane Cohendy, Féodor Atkine, Hélène Surgère et Nicolas Raccah. Lorsqu’il envoie Le Caïman par la poste à la directrice du théâtre Montparnasse, Myriam Feune de Colombi, il se dit que c’est sa dernière bouteille à la mer. Myriam Feune de Colombi la lit, s’enthousiasme et convainc Claude Rich de la jouer et de revenir sur les planches du théâtre où il a joué Le Souper de Jean-Claude Brisville quinze ans auparavant. Le Caïman trouve le succès, se joue toute la saison 2005-2006 puis part en tournée en 2007. La pièce est cinq fois en nomination aux Molières et Antoine Rault reçoit pour cette œuvre le Grand Prix de l’Académie Française (prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin). Les Académiciens soulignent « la riche complexité d’une pièce parmi les plus ambitieuses que nous a proposées le théâtre contemporain. »

La suite de sa carrière

Depuis 2005, Antoine Rault se consacre entièrement à l’écriture. Il écrit pour la télévision, co-écrit deux fictions politiques satiriques.

Le Diable rouge est créé au théâtre Montparnasse en septembre 2008. C’est une comédie politique sur Mazarin (joué par Claude Rich) à la fin de sa vie. Le cardinal achève l’éducation du jeune roi Louis XIV qui tombe amoureux de Marie Mancini, la nièce de Mazarin. La pièce est le grand succès théâtral de la saison 2008-2009 : nommée au Globes de Cristal, puis aux Molières où elle arrive en tête des nominations (7) et obtient deux Molières. Elle se joue en tournée depuis octobre 2009.

En février 2009 est créée La Vie sinon rien, un monologue interprété par Bruno Abraham Kremer. La pièce est reprise à la Comédie des Champs Elysées d’avril à fin juin 2009.

La Comédie des Champs Élysées crée ensuite Le Démon de Hannah qui évoque l’amour passionnel entre Martin Heidegger, philosophe qui s’est engagé en faveur de Hitler à son arrivée au pouvoir en 1933 et Hannah Arendt, grande figure intellectuelle juive, qui fut l’élève et la maîtresse de Heidegger. Le Démon de Hannah est nommé aux Globes de Cristal 2010.

En 2010, le premier roman d’Antoine Rault, Je veux que tu m’aimes paraît aux éditions Albin Michel.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Rault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claude Rich — sur scène en 2009, à la fin d une représentation de la pièce Le Diable rouge Données clés Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Christophe Lidon — est un metteur en scène de théâtre français. Sommaire 1 Comédien 2 Metteur en scène 3 Lien externe 4 Prix et nominations …   Wikipédia en Français

  • Geneviève Casile — Geneviève Casile, pseudonyme de Geneviève Vanneufville, née le 15 août 1937 à Boulogne Billancourt, est une actrice française. Sommaire 1 Biographie 2 Théâtre 2.1 Carrière à la Comédie Française …   Wikipédia en Français

  • Genevieve Casile — Geneviève Casile Geneviève Casile, née le 15 août 1937 à Boulogne Billancourt, est une actrice française. Sommaire 1 Biographie 2 Comédie Française 3 Hors Comédie Française …   Wikipédia en Français

  • Molière du théâtre privé — Palmarès du Molière du théâtre privé (et nominations). 1987 : Ariane ou l’Âge d’or de et mise en scène Philippe Caubère, Théâtre Tristan Bernard et des Arts Hébertot Conversations après un enterrement de Yasmina Reza, mise en scène Patrice… …   Wikipédia en Français

  • Claude Rich — acting on stage in 2009 Born 8 February 1929 Strasbourg Spouse Catherine Renaudin Claude Rich (born 8 February 1929 in Strasbourg) i …   Wikipedia

  • Claude Rich — en el escenario en 2009, al final de la representación de la obra Le Diable rouge Nombre real …   Wikipedia Español

  • Molières 2009 — La 23e cérémonie des Molières s est déroulée le dimanche 26 avril 2009 au Théâtre de Paris, organisée par l Association professionnelle et artistique du théâtre (APAT). Elle était présentée par Frédéric Mitterrand, sous la présidence d honneur de …   Wikipédia en Français

  • 2008 en littérature — Années : 2005 2006 2007  2008  2009 2010 2011 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Bouillon — Données clés Naissance 27 décembre 1941 (1941 12 27) (69 ans) Épinay sur Seine, France Nationalité Française Professio …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.