Anneau de Bézout


Anneau de Bézout

En algèbre commutative un anneau de Bézout est un anneau où la propriété de Bézout va se trouver vérifiée. Plus formellement, c'est un anneau dans lequel tout idéal de type fini est principal. Si, en toute théorie, la définition d'un anneau de Bézout n'exige pas la propriété d'intégrité de l'anneau, en pratique les anneaux de Bézout que l'on étudie sont en général intègres[1].

Sommaire

Idéal de type fini et propriété de Bézout

Un idéal de type fini est un idéal engendré par un nombre fini d'éléments. Un idéal engendré par un élément a est dit idéal principal et se note aA. Un idéal engendré par deux éléments a et b se note aA+bA, il est constitué des éléments de A pouvant s'écrire sous la forme au+bv avec u et v éléments de A.

Un anneau est donc de Bézout si et seulement si, pour tous a et b de A, il existe un élément d de A tel que aA+bA=dA. L'implication directe n'est qu'un conséquence de la définition, la réciproque provient du fait que si un idéal engendré par 2 éléments est principal, il en est de même de l'idéal engendré par 3 éléments, puis 4, puis n.

Dans un anneau de Bézout tout couple (a,b) d'éléments non nuls possède un PGCD : pgcd(a,b)=d si et seulement si aA+bA=dA. Tout anneau de Bézout est donc un anneau à PGCD.

De cette égalité, on déduit la propriété suivante appelée identité de Bézout : pour tous éléments a, b et c de A, il existe des solutions à l'équation au+bv=c si et seulement si c est multiple du PGCD de a et b.

Hiérarchie

  • Puisque tout anneau de Bézout est un anneau à PGCD, pour un anneau de Bézout intègre on a :
  • Un anneau intègre est de Bézout si et seulement s'il est à la fois à PGCD et de Prüfer, un anneau intègre étant dit de Prüfer si tout idéal de type fini non nul est inversible.
  • Tout anneau de valuation est clairement de Bézout.
  • Un anneau intègre est principal si et seulement s'il est à la fois de Bézout et atomique, un anneau intègre étant dit atomique si tout élément non nul et non inversible y est produit d'irréductibles.
    • Puisque tout anneau factoriel est intègre et atomique, tout anneau de Bézout qui est aussi factoriel est un anneau principal.
    • De même, puisque tout anneau noethérien est atomique, tout anneau de Bézout intègre qui est aussi noethérien est principal. (Plus généralement : pour qu'un anneau soit atomique, il suffit que toute suite croissante d'idéaux principaux soit stationnaire.)
    • Il existe des anneaux de Bézout intègres non atomiques (donc non factoriels), comme l'anneau \scriptstyle H(\C) des fonctions entières[2] ou celui des entiers algébriques[3],[4]. On peut également construire[5], pour tout groupe abélien totalement ordonné G, un anneau de valuation (donc de Bézout) dont le groupe de valuations est G : pour G non trivial et non isomorphe à Z, cet anneau sera de valuation non triviale et non discrète, donc ne sera pas principal.

Notes et références

  1. Aviva Spirzglas, Algèbre L3, p. 511
  2. Voir une démonstration dans Arithmétique des anneaux de fonctions holomorphes de David Bourqui
  3. (en) Example of a Bezout domain that is not a PID de PlanetMath
  4. Pour une généralisation, cf (en) Pete L. Clark, Commutative algebra, Kaplansky (en)'s theorem p. 215
  5. Bourbaki, Éléments de mathématique, AC VI.3.4

Bibliographie

Aviva Szpirglas, Algèbre L3 : Cours complet avec 400 tests et exercices corrigés [détail des éditions]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anneau de Bézout de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anneau Z/nZ — En mathématiques, et plus particulièrement en algèbre, Z/nZ est un cas particulier d anneau. Tout anneau unitaire contient soit un sous anneau isomorphe à Z/nZ soit à Z l anneau des entiers. Cet anneau joue un rôle particulier en arithmétique, il …   Wikipédia en Français

  • Anneau (Mathématiques) — Pour les articles homonymes, voir Anneau. En algèbre générale, un anneau est une structure algébrique sur laquelle deux opérations satisfont certaines des propriétés de l addition et la multiplication des nombres. Sommaire 1 Aspect historique …   Wikipédia en Français

  • Anneau à PGCD — En algèbre commutative, un anneau à PGCD est un anneau commutatif unitaire dans lequel tout couple d éléments non nuls possède un plus grand diviseur commun. Dans un anneau quelconque, l existence d un tel PGCD n est pas toujours acquise. Les… …   Wikipédia en Français

  • Anneau commutatif — Un anneau commutatif est un anneau dans lequel la loi de multiplication est commutative. L’étude des anneaux commutatifs s’appelle l’algèbre commutative. Sommaire 1 Définition 2 Exemples 3 Histoire …   Wikipédia en Français

  • Anneau intégralement clos — Cet article court présente un sujet plus développé dans : Élément entier. En algèbre commutative, un anneau intégralement clos est un anneau intègre A qui est sa propre clôture intégrale dans son corps des fractions, c est à dire que, pour… …   Wikipédia en Français

  • Anneau Principal — Les anneaux principaux forment un type d anneaux important dans la théorie mathématique de la divisibilité. Ce sont les anneaux intègres (commutatifs unitaires non nuls) auxquels on peut étendre deux théorèmes qui, au sens strict, concernent l… …   Wikipédia en Français

  • Anneau Euclidien — Euclide (Juste de Gand ,vers 1474) En mathématiques et plus précisément en algèbre, dans le cadre de la théorie des anneaux, un anneau euclidien est un type particulier d anneau commutatif unitaire intègre. Un anneau est dit euclidien s il est… …   Wikipédia en Français

  • Anneau Factoriel — En mathématiques, un anneau factoriel est un cas particulier d anneau commutatif, unitaire et intègre. À l image des nombres entiers, il existe un équivalent du théorème fondamental de l arithmétique pour une telle structure. Tout élément d un… …   Wikipédia en Français

  • Anneau Quotient — En mathématiques, un anneau quotient est l ensemble quotient d un anneau donné par un de ses idéaux. Sommaire 1 Définition 2 Exemples 3 Propriétés 4 …   Wikipédia en Français

  • Anneau principal — Les anneaux principaux forment un type d anneaux commutatifs important dans la théorie mathématique de la divisibilité. Ce sont des anneaux intègres auxquels on peut étendre deux théorèmes qui, au sens strict, concernent l anneau des entiers… …   Wikipédia en Français