Ancienne manufacture de moulinage J-B. Martin


Ancienne manufacture de moulinage J-B. Martin
ancienne manufacture de tissage et de moulinage J-B Martin
Le bâtiment des écuries
Le bâtiment des écuries
Présentation
Date de construction 1843
Protection  Inscrit MH (1987)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Rhône-Alpes
Localité Tarare
Coordonnées 45° 53′ 29″ N 4° 26′ 32″ E / 45.891293, 4.44211445° 53′ 29″ Nord
       4° 26′ 32″ Est
/ 45.891293, 4.442114
  

L’ancienne manufacture de tissage et de moulinage J-B Martin se situe à Tarare dans le Rhône. Elle fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 29 octobre 1987[1].

Sommaire

Histoire

La manufacture de tissage et moulinage a été créée en 1843 par Jean-Baptiste Martin (1801-1867) , inventeur d'un métier à tisser spécial pour peluches et velours légers, et qui en perfectionna la mécanisation. Les bâtiments, construits dans les années 1860, attribués à l'architecte-voyer de la ville Eugène-Toussaint Cateland, sont les témoins les plus significatifs d'un mode de travail et d'une organisation sociale, particulièrement répandus au XIXe siècle dans la région lyonnaise : « l'usine-internat ». Le site, désaffecté en 1939, comportait à l'origine deux bâtiments industriel distincts (le tissage et le moulinage) , une maison de maître, un parc, des écuries. Après la destruction du tissage en 1970, il ne subsiste que le moulinage et les écuries (la maison de maître a été englobée dans le centre hospitalier).

Description

Le moulinage est un long bâtiment industriel, aéré de nombreuses et hautes fenêtres en demi cintre, où vivaient et travaillaient 500 jeunes filles encadrées par des religieuses. Il n'avait aucune communication avec l'extérieur. Les deux premiers niveaux du bâtiment central consistaient en une unique salle de travail dont le volume est rythmé par d'énormes piliers en pierre jaune supportant les poutres du plafond. Au deuxième étage, le bâtiment abritait de vastes dortoirs, et une grande chapelle (datée 1869) qui a conservé sa charpente apparente polychrome à poinçons pendants sculptés.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ancienne manufacture de moulinage J-B. Martin de Wikipédia en français (auteurs)