Ambroise Dubois


Ambroise Dubois
Allégorie de la Peinture et de la Sculpture, Fontainebleau, musée national du château.

Ambrosius Bosschaert, en français Ambroise Dubois (Anvers, vers 1543 - Fontainebleau, 1614 ou 1615) est un peintre français d'origine flamande, de la seconde école de Fontainebleau.

Sommaire

Biographie

La vie d'Ambroise Dubois est assez mal connue. Originaire d'Anvers, la date de son arrivée à Paris est incertaine : pour Félibien, il y parvient vers 1568, tandis qu'Adhémar avance la date de 1585. Pour Félis, Dubois a avant tout exercé comme portraitiste. Il est cité en 1595 comme « peintre du roi » et reçoit plusieurs commandes pour la décoration des intérieurs du château de Fontainebleau, où il restera longtemps et fera la majorité de sa carrière. Veuf de la fille du peintre Maugras, il épouse en 1601 Françoise d'Hoey, fille de son collaborateur Jean d'Hoey. La même année, il est naturalisé français et anobli. Veuve, Françoise d'Hoey épousera par la suite le peintre Martin Fréminet. Dubois devient peintre de Marie de Médicis en 1606.

Si ses œuvres sont majoritairement des tableaux à visées décoratives pour le château de Fontainebleau (murs et plafond du salon ovale décoré de scènes des Amours de Théagène et Chariclée, décors de la galerie de Diane, dont seuls quelques fragments nous sont parvenus, décors du cabinet de la reine avec 23 scènes de l'histoire de Tancrède et Clorinde, tirée de La Jérusalem délivrée du Tasse, et qu'il aurait exécuté avec la participation de Honnet, Dumée, et Bunel selon Sauval et Félibien), on peut aussi noter quelques tableaux remarquables, dont une La toilette de Psyché, Flore ou Allégorie de l'été, Allégorie de la peinture et de la sculpture, Allégorie du mariage d'Henri IV et de Marie de Médicis (château de Fontainebleau), un Portrait de Marie de Médicis en Minerve (Château de Fontainebleau), un Portrait de Gabrielle d'Estrées en Diane (château de Chenonceau) qui serait en réalité une copie d'après son œuvre. On lui attribue également un ensemble remarquable de dessins (conservés au Pierpont Morgan Library de New York, au musée du Louvre, au musée des Beaux-Arts de Rouen, et à l'Albertina museum de Vienne).

On sait également peu de choses sur son fils Jean Dubois le Vieux (23 février 1604 à Fontainebleau? - 1676 à Fontainebleau?), si ce n'est qu'il est l'auteur du tableau du maître autel de la chapelle de la Trinité du château de Fontainebleau, La Sainte Trinité au moment de la déposition de croix, daté en 1642, auquel est associé un dessin, qui est le seul dessin connu de l'artiste, La Madeleine éplorée (Louvre). Il a également réalisé La Félicité, dit autrefois Portrait de la reine Anne d'Autriche (1642, Paris, Musée du Louvre). Il est nommé valet de chambre du roi, et épouse le 13 avril 1643 Marie Oultrebon, dont il a plusieurs fils: Jean Dubois dit Le Jeune (1645 - 1694) et Louis Dubois (1646 - 1702).

Œuvre

Le cycle de Théagène et Chariclée

Le cycle de Tancrède et Clorinde

Les décors de la galerie de Diane

Liste des œuvres

La toilette de Psyché, Fontainebleau, musée national du château

Peintures:

  • Le combat de Tancrède et Clorinde, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • Tancrède et Clorinde à la fontaine, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • Tancrède devant les murs de Jérusalem, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • L'assaut de Jérusalem, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • Clorinde devant Aladin, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • Le baptême de Clorinde, vers 1601, Château de Fontainebleau
  • Allégorie du dauphin, futur Louis XIII, Château de Fontainebleau
  • Le cortège des Théssaliens, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Théagène reçoit le flambeau des mains de Chariclée, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Le Sacrifice, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Le songe de Calasiris, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Le médecin Acestinus visite Chariclée, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Calasiris vient voir Chariclée, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Enlèvement de Chariclée par Théagène, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Embarquement de Théagène et Chariclée pour l'Égypte, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Chariclée enlevée par Trachin, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Théagène et Chariclée épiés par des voleurs, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • Théagène et Chariclée dans une grotte, vers 1608, Château de Fontainebleau
  • La Résurrection (fragment), vers 1612, Château de Fontainebleau
  • Flore, Château de Fontainebleau
  • Allégorie du mariage de Henri IV et de Marie de Médicis, Château de Fontainebleau
  • Allégorie de la peinture et de la sculpture, Château de Fontainebleau
  • La toilette de Psyché, Château de Fontainebleau
  • Gabrielle d'Estrées en Diane chasseresse, Château de Fontainebleau
  • La reine Arthémise avalant les cendres de Mausole, collection particulière
  • Clorinde et Argan au pied de la tour, collection particulière

Dessins et grisailles:

  • Théagène reçoit le flambeau des mains de Chariclée (grisaille), Paris, Musée du Louvre
  • Embarquement de Chariclée (dessin), Paris, Bibliothèque nationale de France
  • L'Église militante et triomphante (dessin), Paris, Musée du Louvre

Références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Sylvie Beguin, Dessins d'Ambroise Dubois, in l'Œil, 1966, no 135, pp. 6-15 et 67.
  • Sylvie Beguin, Quelques nouveaux dessins d'Ambroise Dubois, in Revue de l'Art, 1971, no 4, p. 37-38.
  • Sylvie Beguin, L'Art de peinture et de sculpture d'Ambroise Dubois à Fontainebleau, in Revue du Louvre, 1979, no 3, pp. 229-233.
  • Colombe Samoyault-Verlet, Ambroise Dubois à Fontainebleau, in Petit journal des grandes expositions, musée national du château de Fontainebleau, 1987, no 170.
  • Mylène Sarant, Ambroise Dubois et les Ethiopiques d'Héliodore, in Histoire de l'Art, juin 2000, no 46, pp. 25-37.
  • Mylène Sarant, Ambroise Dubois et les Éthiopiques d'Héliodore, à propos des grisailles inédites, in Revue du Louvre, juin 2005, no 3, pp. 56-63.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ambroise Dubois de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DUBOIS (A.) — DUBOIS AMBROISIUS BOSCHAERT dit AMBROISE (1543 1614) On ignore tout de la formation d’Ambroise Dubois, né à Anvers et on ne sait pas avec certitude à quelle date il s’établit en France où il mourra (à Fontainebleau). Selon Félibien, il y serait… …   Encyclopédie Universelle

  • Dubois — oder DuBois ist der Familienname folgender Personen: Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Deutsch Wikipedia

  • Ambroise Thomas — vers 1885 Nom de naissance Charles Louis Ambroise Thomas Naissance …   Wikipédia en Français

  • Ambroise Thomas — Ambroise Thomas, 1811–1896 Thomas circa 1880, taken by Anto …   Wikipedia

  • Ambroise Pare —     Ambroise Paré     † Catholic Encyclopedia ► Ambroise Paré     French surgeon, born at Bourg Hersent, near Laval, department of Maine, 1517; died 20 December, 1590. He was apprenticed to a barber at an early age, became barber surgeon at the… …   Catholic encyclopedia

  • Dubois —   [dy bwa],    1) Ambroise, französischer Maler flämischer Herkunft, * Antwerpen 1543, ✝ Fontainebleau 29. 2. 1614; kam um 1568 nach Paris; war neben T. Dubreuil und M. Fréminet ein Hauptvertreter der zweiten Schule von Fontainebleau; erhalten… …   Universal-Lexikon

  • Ambroise Dupont — Pour les articles homonymes, voir Dupont ou Dupond (homonymie). Ambroise Dupont Parlementaire français Date de naissance 11 mai 1937 (1937 05 11) …   Wikipédia en Français

  • Jean Dubois le Vieux — Jean Ier Dubois dit Le Vieux (23 février 1604 à Fontainebleau ou Avon? 19 avril 1676 à Fontainebleau), est un peintre français. Fils du peintre Ambroise Dubois, Jean Ier Dubois est un artiste très peu connu, dont peu d œuvres nous sont parvenues …   Wikipédia en Français

  • Théodore Dubois — Pour les articles homonymes, voir Dubois. Théodore Dubois …   Wikipédia en Français

  • Theodore Dubois — Théodore Dubois Théodore Dubois Théodore Dubois, ca. 1890, Bibliothèque nationale de France. Nom de naissance François Clément Théodore …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.