Affaire Véronique Courjault


Affaire Véronique Courjault

L'affaire Véronique Courjault, également appelée « affaire des bébés congelés » est une affaire criminelle française concernant Véronique Courjault, mère de famille ayant tué trois de ses nouveau-nés.

Sommaire

Famille Courjault

Véronique Courjault, née Véronique Fièvre en 1968 dans le Maine-et-Loire, est mariée à Jean-Louis Courjault, ingénieur né en 1966. Originaires de l'ouest de la France, ils se sont rencontrés étudiants à Poitiers en 1987. Après un mariage en 1994, ils sont parents de deux garçons nés en 1995 et en 1997.

Ils résident quelques années en Charente-Maritime à Villeneuve-la-Comtesse avant de s'installer en Touraine puis, pour des raisons professionnelles, le couple déménage à Séoul (Corée du Sud) en 2002, tout en conservant une résidence à Tours.

Chronique judiciaire

Le 23 juillet 2006, Jean-Louis Courjault, seul à Séoul pendant que sa famille passe ses vacances en France, découvre deux cadavres de bébés dans le congélateur familial et prévient la Police. Quelques jours plus tard, alors qu'il a rejoint sa femme et ses fils en france, les tests ADN réalisés par les autorités sud-coréennes authentifient les nouveau-nés comme étant les enfants du couple Courjault.

Le 22 août 2006, Jean-Louis et Véronique Courjault tiennent une conférence de presse au cours de laquelle ils contestent les résultats des tests ADN et dénoncent un « lynchage médiatique », avec un possible lien avec les activités professionnelles de Jean-Louis Courjault, travaillant pour une entreprise américaine soumise à des rivalités commerciales.

Après que l'enquête ait été transmise aux autorités françaises et que de nouveaux tests ADN aient été réalisés, Véronique Courjault avoue le 12 octobre 2006 avoir tué et congelé les deux bébés découverts à Séoul en 2002 et 2003, ainsi qu'un premier enfant en 1999 alors que le couple habitait en France à Villeneuve-la-Comtesse (Charente-Maritime)[1].

En janvier 2009, alors qu'il était mis en examen pour complicité d'assassinat, un non lieu est prononcé pour Jean-Louis Courjault qui a toujours assuré ne pas avoir eu connaissance des grossesses de sa femme.

Le 18 juin 2009, Véronique Courjault est condamnée par la Cour d'assises d'Indre-et-Loire à huit ans de prison pour les trois infanticides.

Le verdict ne retient pas la préméditation pour le premier infanticide. Une grande partie des débats traiteront d'un trouble encore mal connu qui est celui du déni de grossesse et de la dénégation. La TSR à Genève a montré un entretien avec Dr Daniel Schechter un pédopsychiatre des Hôpitaux Universitaires de Genève spécialisant en les troubles psychiatriques péripartum. Schechter a parlé du déni de grossesse en tant qu'une forme de souffrance dissociée qui a plusieurs explications psychiatriques possibles[2].

Sans doute en grande part à cause de l'ignorance du public concernant le déni de grossesse et les infanticides, l'affaire constitua un apprentissage bouleversant pour l'ensemble de la société française et se transforma très rapidement en un mème collectif, à l'image de l'affaire Gregory. À titre d'illustration, la chanteuse GiedRé évoque dans Les Questions l'affaire Courjault de manière décalée et noire : « Je me demande s'il y a assez de place dans un même tiroir de congélo / Pour y ranger deux bébés et des cornets Miko ».

     Le rappeur français Youssoupha dit également dans "ésperance de vie" :  « La rue nous tue, certains la traitent comme une mère alors je l'appele Véronique Courjault»

Le 17 mai 2010, la justice décide la mise en liberté conditionnelle assortie d'une interdiction de communiquer avec la presse.

Bibliographie

Notes et références

Filmographie

  • Parcours meurtrier d'une mère ordinaire : l'affaire Courjault, Docufiction de Jean-Xavier de Lestrade, 2009, 103'
  • Véronique Courjault, l'affaire des bébés congelés, film documentaire de Marie-Sophie Tellier, France, 2010, 85'

Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Affaire Véronique Courjault de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Véronique Courjault — Affaire des bébés congelés Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! L affaire des bébés congelés est une affaire criminelle française mettant en scène Véronique Courjault, mère de famille ayant …   Wikipédia en Français

  • Affaire des bébés congelés — Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! L affaire des bébés congelés est une affaire criminelle française mettant en scène Véronique Courjault, mère de famille ayant tué puis congelé trois de… …   Wikipédia en Français

  • Palais de justice d'Orléans — Colonnades du palais Présentation Période ou style néo classique Type Palais de j …   Wikipédia en Français

  • Déni de grossesse — Le déni de grossesse se définit comme le fait pour une femme enceinte de ne pas avoir conscience de l’être[1]. Faute de cette conscience, le ventre ne grossit pas et la grossesse passe généralement inaperçue de l entourage. La femme ne prête pas… …   Wikipédia en Français

  • Néonaticide — Le néonaticide désigne un homicide commis sur un enfant né depuis moins de 24 heures. Ce crime est commis presque exclusivement par la mère de l enfant[1]. La définition nécessite que l enfant soit né vivant. L Affaire Dominique Cottrez (8… …   Wikipédia en Français

  • Seorae Village — (서래마을) est un quartier de Banpo dong, dans l arrondissement Seocho gu de Séoul, en Corée du Sud. Il est connu pour abriter une communauté française relativement forte (à l échelle de la ville et du pays) autour de l École francaise de Séoul, qui… …   Wikipédia en Français

  • Juin 2009 en France — Années : 2006 2007 2008  2009  2010 2011 2012 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • 2006 en France — Années : 2003 2004 2005  2006  2007 2008 2009 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècl …   Wikipédia en Français

  • Liste d'affaires criminelles françaises — Liste des principales affaires criminelles françaises. Année Affaire Résumé 1761 Affaire Calas Suicide de Marc Antoine Calas le 13 octobre 1761. Son père, Jean Calas, maquille la scène en meurtre pour éviter le déshonneur à son fils. 1817 Affaire …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Affaires Criminelles Françaises — Liste d affaires criminelles françaises Liste des principales affaires criminelles françaises. Année Affaire Résumé 1761 Affaire Calas Suicide de Marc Antoine Calas le 13 octobre 1761. Son père, Jean Calas, maquille la scène en meurtre pour… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.