12e régiment d'artillerie


12e régiment d'artillerie
12e Régiment d'Artillerie
Insigne du 12e Régiment d'artillerie..jpg

Insigne régimentaire du 12e R.A.

Période 183431 Juillet 2009
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'artillerie
Rôle Artillerie
Fait partie de Brigade d'artillerie
Garnison Haguenau
Devise Mordant et manoeuvrier
Inscriptions sur l’emblème Mouzaïa 1840
Zaatcha 1849
Sébastopol 1854-1855
Solférino 1859
Extrême orient 1884-1885
Verdun-Argonne 1916-1918
La Malmaison 1917
Champagne 1918
Anniversaire Sainte Barbe
Fourragères Aux couleurs du ruban de la Médaille militaire
Décorations Croix de guerre 1914-1918
4 palmes
Croix de guerre 1939-1945
1 palme
1 étoile d'argent

Le 12e régiment d'artillerie est un ancien régiment d'artillerie français dissout le 31 juillet 2009.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • Créé en 1834, le 12e régiment d'artillerie est créé par ordonnance royale du 18 septembre 1833. Puis mis sur pied à Bourges par le Lieutenant Général Petit à partir de quatre régiments d'artillerie les 2e R.A, 3e R.A, 6e R.A et 9e R.A.
    Créé en 1834, le 12e régiment d'artillerie s'installe en 1923 à Haguenau. En 1934, le régiment y fête avec faste son 100e anniversaire. En 1939, le 12e mène ses premiers combats dans la région de Haguenau et de Bitche avant d'être envoyé en Belgique en mai 1940, année de sa première dissolution. Il renaîtra en 1945 à Mortagne-sur-Gironde et participera à la libération de la poche de Royan. Le régiment stationne ensuite dix ans en Allemagne avant d'être envoyé en Algérie en 1955. Il retrouve l'Alsace en 1962 pour s'installer à Strasbourg puis à Illkirch-Graffenstaden en 1966. Il revient à Haguenau en 1976. C'est en 1991 que le régiment a été doté du nouveau système d'armes LRM (lance-roquette-multiple) avant de se voir attribuer le radar Cobra en 2006. À partir de 1998, le 12e R.A participe à des opérations extérieures dans les départements et territoires d'outre-mer mais également au Liban, en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo. Il est dissous le 31 juillet 2009.

Historique des garnisons, combats et bataille

  • De 1840 à 1854, il prend part à la campagne d'Algérie.
    • L'opération du col de Mouzaïa.
    • Prise de l'oasis de Zaatcha.
  • En 1854, il est envoyé en Crimée.
    • l'Alma.
    • Balaklava.
    • Inkerman.
    • Sébastopol.
  • En 1859 engagé dans la campagne d'Italie.
    • Magenta.
    • Palestrina.
    • Solférino.
  • De 1884 à 1885 avec deux batteries en Extrême-Orient.
    • Bac-Ninh.
    • Hong -Hoa.
    • Bac- Lé.
    • Formose.
    • Siège de Tuyen Quan.
  • De 1914 à 1918 les batteries du 12e régiment d'artillerie de campagne connaissent le baptême du feu à Saint-Blaise et Sarrebourg. Il est alors dans tous les combats : la Marne, l'Artois, la Belgique, Notre-dame de Lorette, Verdun, La Somme, La Malmaison. Sa conduite remarquable lui vaut la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918 en 1917, puis en 1919 la fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire pour ses quatre citations à l'ordre de l'Armée.
  • De 1923 à 1939 il tient garnison à Haguenau.
  • En mai 1940 au cours de la bataille des Flandres, il obtient sa cinquième citation à l'ordre de l'armée.
  • Reformé en 1945 partir de groupes F.F.I, il participe à la libération de Royan, de la Rochelle et de l'île d'Oléron. L'action d'éclat vaut au 1er groupe une citation à l'ordre de la division.
  • En Algérie de 1955 à 1961 il prend part à de nombreuses opérations.
  • De retour en métropole il prend ses quartiers à Strasbourg.
  • En 1976 il s'installe au camp d'Oberhoffen à Haguenau.
  • De 1983-1984 l'une de ses batteries est envoyé au Liban (l'opération Diodon).
  • De 1984 à 2009 il prend part aux missions extérieures au territoire métropolitain à divers titres (ex-Yougoslavie, Liban et Nouvelle-Calédonie, Guyane, Antilles).
Insigne de béret d'artillerie
  • Dissous le 31 juillet 2009.

Chefs de corps

  • 1961 - 1963 : lieutenant-colonel Gilbert Barthes
  • 1963 - 1965 : colonel François Barillon
  • 1965 - 1967 : colonel Eugene Lemann
  • 1967 - 1969 : colonel René Monchablon
  • 1969 - 1971 : colonel Jacques Buchet
  • 1971 - 1973 : colonel Pierre Morisot**
  • 1973 - 1975 : colonel Yves Gauquelin
  • 1975 - 1977 : colonel René Longueval
  • 1977 - 1979 : colonel Daniel Valery ***** a fini Gal d'Armée , inspecteur de l'artillerie et gouverneur militaire de Paris ( * 1991 ) .
  • 1979 - 1981 : colonel Michel Sevrin***** a fini Gal d'Armée , parti en 1993 .
  • 1981 - 1983 : colonel Bernard Bigotte
  • 1983 - 1985 : colonel Christian Piroth**** a fini IAT
  • 1985 - 1987 : colonel Jean Garnier
  • 1987 - 1990 : colonel Jacques Kolb
  • 1990 - 1992 : colonel Roger Duburg
  • 1992 - 1994 : colonel Gerard Frere**** a fini généal commandant la région TSO
  • 1994 - 1996 : colonel Christian Max
  • 1996 - 1998 : colonel Gilles Thoral
  • 1998 - 2000 : colonel Jean Compain
  • 2000 - 2002 : colonel Jean-Jacques Cure
  • 2002 - 2004 : colonel Patrick Chanliot
  • 2004 - 2006 : colonel Luc Imbernon
  • 2006 - 2008 : colonel Olivier Franco
  • 2008 - 2009 : lieutenant-colonel Yves Lévêque

Régiment dissous à l'été 2009

Etendard

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[1] :

Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire.
Etendard du 12e régiment d'atrtillerie avec ses citations.jpg

Décorations

"Sa cravate est décorée:

Insigne

Le pourtour représente la fourragère du régiment aux couleurs du ruban de la médaille militaire. Les canons croisés de bronze, sur un fer à cheval, symbolisent l'artillerie et soulignent l'attachement du régiment à son histoire. La cathédrale de Strasbourg rappelle une des garnisons où le régiment a résidé durablement. Puis, la ville de Haguenau, autre garnison où le douze a séjourné de 1923 à 1939, est symbolisée par la quintefeuille blanche et rouge issue du blason de la ville.

Devise

Mordant et manoeuvrier

Faits d'armes faisant particulièrement honneur au régiment

Personnalités ayant servi au sein du régiment

Le régiment aujourd'hui

Subordinations

Le régiment est subordonné à la Brigade d'artillerie elle même composante de la force d'action terrestre.

Composition

  • Fort de 62 officiers, 282 sous-officiers et de 507 militaires du rang, le 12e R.A est articulé en :
  • 3 batteries de tir (1re, 2e et 3e batteries).
  • 1 batterie des opérations (B.O.).
  • 1 batterie de maintenance (B.M.).
  • 1 batterie de radars COBRA (B.C.).
  • 1 batterie de commandement et de soutien (B.C.S.).
  • 2 batteries de d'intervention de réserve (5e et 6e batteries).

Missions

Il représente la puissance de feu la plus importante de l’armée de terre, le régiment est marqué par la modernité et la modularité.

Matériels

Véhicules

  • Le système d’arme lance-roquettes multiple (LRM). Il se caractérise par une puissance considérable que multiplient le système de transmission informatisé ATLAS et une capacité logistique inédite.
  • Le régiment est également doté de mortiers de 120 mm.

Stationnement

12e régiment d’artillerie - BP 259
67504 Haguenau CEDEX
Tél. : 03-88-06-83-52

Sources et bibliographie

Notes et références

  1. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007


Voir aussi

Liens internes

Liens externes

amicale12212.free.fr Amicale du 12e R.A



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 12e régiment d'artillerie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Regiment d'artillerie francais — Régiment d artillerie français L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l artillerie. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Artillerie à cheval 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Régiment d'artillerie français — L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l artillerie. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Artillerie à cheval 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Régiment d’artillerie français — Régiment d artillerie français L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l artillerie. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Artillerie à cheval 2.2 …   Wikipédia en Français

  • 12e régiment de cuirassiers — insigne régimentaire du 12e régiment de cuirassiers …   Wikipédia en Français

  • 12e Regiment blinde du Canada — 12e régiment blindé du Canada 12e régiment blindé du Canada Insigne du 12e Régiment blindé du Canada Période 6 mai 1968 Pays …   Wikipédia en Français

  • 12e Régiment blindé du Canada — Insigne du régiment Période 6 mai 1968 Pays …   Wikipédia en Français

  • 12e régiment blindé du Canada — Insigne du 12e Régiment blindé du Canada Période 6 mai 1968 Pays …   Wikipédia en Français

  • 54e régiment d'artillerie — Insigne régimentaire du 54e RA Période 1910 Pays …   Wikipédia en Français

  • 21e régiment d'artillerie — 21e régiment d’artillerie de campagne Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d’artillerie Garnison …   Wikipédia en Français

  • 68e regiment d'artillerie — 68e régiment d artillerie 68e Régiment d Artillerie d Afrique. insigne régimentaire du 68e RAA Période 16 avril 1941 Pays …   Wikipédia en Français