.marque


.marque

.marque (ou dotbrand) est l'appellation générique des nouveaux TLDs (Top Level Domain, ou Domaine de Premier Niveau, l'extension qui se trouve à droite du point dans les adresses internet) qui seront appelés à remplacer à compter de 2012 les extensions actuelles (.com, .fr...), conformément à la volonté de l'Internet Corporation for Assigned Names and Domains (ICANN), autorité l'accès au web, qu'il soit mondial ou national. Les extensions ".marque", ".ville" ou ".business" arrivent.

Sommaire

Contexte

Saturation du web

Une adresse internet est composée de la manière suivante : un nom de domaine situé à gauche du point et une extension (TLD) située à droite du point. A l'heure actuelle, l'ICANN a attribué 22 TLDs génériques (parmi les plus connus : .com, .net, .biz, .ord, .edu...) et 250 extensions "nationales" (Country Codes TLDs - ccTLDs) correspondant à chaque pays (.fr pour la France, .be pour la Belgique, .de pour l'Allemagne et ainsi de suite). Selon l'ICANN, plus de 200 millions de noms de domaines sont attribués de par le monde, utilisant les TLDs et ccTLDs. A très court terme, le réseau sera saturé et l'obtention de nouveaux noms de domaines deviendra compliqué.

Latin only

Le web reconnaît aujourd'hui uniquement les caractères latins sans accents. Ce qui ferme la porte à un public d'internautes immenses maîtrisant peu ou mal les alphabets occidentaux. Pourtant, plus de la moitié de la population mondiale parle le chinois, l'indien, le russe, l'arabe... c'est autant de publics qui n'ont pas accès facilement au réseau mondial, soit pour s'exprimer, soit pour s'instruire... ou pour accéder à des sites commerciaux !

La sécurité des marques en jeu

A l'heure actuelle, déposer un nom de domaine pour une entreprise, une marque, une organisation est une chose facile et peu onéreuse, mais qui comporte de nombreux risques. Comme celui par exemple de voir fleurir des sites jouant sur le "typosquatting" pour induire l'internaute en erreur, profiter d'une faute de frappe dans la rédaction de l'adresse ou mettre en ligne un site pirate malveillant (channel.com, chanell.com, etc.). La seule solution à l'heure actuelle consiste à déposer tous les noms de domaines approchant pour chaque TLD et ccTLD. Une quête sans fin.


Le "dotbrand"

Une nouvelle révolution

L'ICANN ouvre dès 2012 une nouvelle génération de TLDs personnalisables pour les grandes entreprises, les zones géographiques (villes, pays, régions, zones urbaines...) ou les domaines d'activité (sport, finance, presse, automobile...). La procédure est assez complexe et onéreuse et il est préférable de faire appel à des prestataires spécialisés, mais le résultat et les avantages sont multiples pour les propriétaires d'un dotbrand. De plus, l'ICANN acceptera également les caractères non latins et les caractères avec accent. C'est donc une opportunité sans précédent pour plus de 180 000 000 d'internautes de langue chinoie, japonaise, russe, arabe... d'accéder plus facilement au web.

Une procédure longue et coûteuse

Cependant acquérir un dotbrand ne sera pas à la portée de tout le monde. D'abord parce qu'il est nécessaire de posséder de sérieuses compétences techniques, administratives, légales et financières pour déposer le dossier de 357 pages en temps et en heure à l'ICANN. En effet, le dépôt des dossier se fera entre janvier et avril 2012, la prochaine cession ne sera pas ouverte avant au moins 2015. Ensuite, il faut disposer de moyens conséquent. La demande initiale coûte au minimum 200 000€ et il faut compter environ 80 000€ annuels pour la gestion du site.


Pourquoi un .marque ?

Etre maître de son image et s'en servir

Aujourd'hui les marques font partie de nos vies pour différentes raisons. Les entreprises communiquent et capitalisent leurs valeurs sur leur image et leur identité. Détenir sa propre extension de domaine comme « .compaq », « .renault » ou « .california » permet de disposer d’un outil marketing considérable et sûr. Par ailleurs, il est préférable pour toute grande marque de déposer son dotbrand avant qu'un concurrent ne le fasse à sa place...

Un univers sécurisé et sécurisant

De nombreuses actions malveillantes de la part de cybercriminels ont coûté des fortunes en procès ou en pertes financières à bien des entreprises. L’ICANN, avec le « dotBrand» propose une solution efficace pour lutter contre la cybercriminalité et protéger la propriété intellectuelle des marques. Une marque qui a acheté son dotbrand est la seule à pouvoir attribuer un nom de domaine. Si une société dépose .football, elle en sera propriétaire et elle seule pourra attribuer des noms de domaine terminant par .football, ce qui lui assurera un contrôle optimal et des revenus conséquents puisqu'elle pourra fixer le prix d'un domaine à sa convenance. Pour les grandes marques de mode ou d'équipements, comme Apple par exemple, c'est la garantie de disposer de .apple et d'attribuer les noms de domaines à ses revendeurs, produits, pays (france.apple, iphone.apple, etc.) en étant certain qu'un TLD approchant (appel, apell...) ne pourra pas être déposé. Et pour les clients, c'est la garantie de trouver sur un site .appel des produits authentiques et légaux.

Gagner en notoriété, s'ouvrir au monde et s'adapter

Avec l'ouverture aux caractères non latin, c'est une autre dimension qui est proposée aux marques, aux villes, aux entreprises. L'augmentation du nombre potentiel d'internautes est une opportunité marketing à saisir pour beaucoup d'entreprises. C'est aussi une opportunité pour de nombreuses organisations non gouvernementales pour promouvoir et faire entrer la culture et l'éducation là où elle était bloquée pour des raisons techniques. De plus, les moteurs de recherche et les internautes s'adaptent très vites aux nouvelles réalités et aux nouvelles technologies, il est donc essentiel pour une entreprise, une organisation ou une activité de se mettre au rythme des progrès récents et des nouveaux usages.


Notes et références

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article .marque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marqué — marqué, ée (mar ké, kée) part. passé de marquer. 1°   Distingué par une marque. Du linge marqué d une L.    Papier marqué, parchemin marqué, papier, parchemin qui est marqué avec un timbre pour servir aux actes qui font foi en justice.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • marque — MARQUE. s. f. Emprainte ou autre figure qu on fait sur quelque chose pour la reconnoistre, pour la discerner d avec une autre. La marque de l estain fin. la marque du papier. la marque du drap. la marque des chevaux d un tel haras. la marque des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • marque — Marque, ou Marlze, Marquis, voyez Comte, et Comtesse. Les François prononcent Marche, Marchiam Germani prouinciam bello partam, et districtum vnius ditionis aut villicationis limitemque vocare solent, inde est Danomarchia, et Stiromarchia: et… …   Thresor de la langue françoyse

  • Marque — Marque, n. [F. marque, in lettre de marque letter of marque, a commission with which the commandant of every armed vessel was obliged to be provided, under penalty of being considered a pirate or corsair; marque here prob. meaning, border,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • marqué — Marqué, [marqu]ée. part. Il a les sign. de son verbe. On dit prov. qu Un homme est marqué au bon coing, pour dire, qu Il a de bonnes qualitez, qu il est homme de bien. On dit, d Un borgne, d un boiteux, d un bigle, d un bossu, qu Il est marqué au …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Marque — steht für Marque (Fluss), Fluss im Département Nord, Nebenfluss der Deûle, Frankreich La Marque, Stadt im Galveston County, US Bundesstaat Texas Marque ist der Name von Marque (Musiker) (* 1972), österreichischer Sänger François Marque (* 1983),… …   Deutsch Wikipedia

  • marque — [mɑːk ǁ mɑːrk] noun [countable] a well known brand, especially a brand of expensive cars: • BMW is one of the industry s most respected and successful marques. * * * marque UK US /mɑːk/ noun [C] ► MARKETING the name for a range of cars, which is… …   Financial and business terms

  • marque — marque1 [märk] n. [ME mark < MFr marque < Prov marca, seizure, reprisal < marcar, to seize as a pledge < marc, token of pledge < Gmc: see MARK1] reprisal: obsolete except in LETTERS OF MARQUE marque2 [märk] n. [Fr, a sign <… …   English World dictionary

  • marque — [ma:k US ma:rk] n BrE [Date: 1900 2000; : Frenc] the well known name of a type of car or other product, especially an expensive one ▪ the prestigious Ferrari marque …   Dictionary of contemporary English

  • marque — seizure by way of reprisal, mid 15c., in letters of marque official permission to capture enemy merchant ships, from Anglo French mark (mid 14c.), via Old French from O.Prov. marca reprisal, from marcar seize as a pledge, mark, probably from a… …   Etymology dictionary