Β Pictoris


Β Pictoris

Beta Pictoris

Beta Pictoris
vue du disque de poussières (Hubble)
vue du disque de poussières (Hubble)
Données d'observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite 05h 47m 17,1s
Déclinaison -51° 03′ 59″
Constellation Peintre
Magnitude apparente 3,86
Caractéristiques
Type spectral A5 V
Indice U-B 0,09
Indice B-V 0,17
Indice R-I  ?
Variabilité Aucune
Astrométrie
Vitesse radiale +20 km/s
Mouvement propre μα=4,65 mas/a
μδ=81,96 mas/a
Parallaxe 51,87 ± 0,51 mas
Distance 62,9 al
(19,3 pc)
Magnitude absolue 2,44
Caractéristiques physiques
Masse 1,7 M
Rayon 1,4 R
Gravité de surface (log g)  ?
Luminosité 8,6 L
Température 8 250 K
Métallicité 100% du Soleil
Rotation 13 - 130 heures
Âge 8-20 × 106 a


Autres désignations
GJ 219.0, HR 2020, CD-51 1620, HD 39060, GCTP 1339.00, SAO 234134, HIP 27321
Image infrarouge prise par l'ESO.

Beta Pictoris (β Pic / β Pictoris) est la deuxième étoile la plus brillante de la constellation du Peintre.

Sommaire

Présentation

Le système β Pic est très jeune, âgé de 8 à 20 millions années[1] bien qu'il soit déjà sur la séquence principale.[2]

β Pictoris montre un excès d'émission en infrarouge par rapport aux étoiles normales de son type. Cet excès provient de poussières proches de l'étoile. Des observations détaillées ont montré la présence d'un important disque de poussière et de gaz en orbite autour de l'étoile, appelé disque de débris.

De nouvelles études avec le télescope spatial ultraviolet FUSE de la NASA ont montré que ce disque contient une surabondance surprenante de carbone. Actuellement, les deux explications proposées pour expliquer cela sont 1) β Pic pourrait être en train de former une planète exotique riche en carbone, par opposition à la Terre riche en oxygène, ou 2) qu'elle est dans une phase d'évolution inconnue qui pourrait également avoir eu lieu plus tôt dans le développement du système solaire.[3]

Le disque s'étend à plus de 500 UA de β Pictoris, et sa forme paraît gauchie dans la région interne. Cela suggère la présence d'un objet massif, peut-être une naine brune ou une planète géante gazeuse, en orbite autour de l'étoile et causant la forme bizarre du disque. Le 20 novembre 2008, Anne-Marie Lagrange, du Laboratoire d'Astrophysique de Grenoble (LAOG) et ses collègues ont annoncé qu'ils avaient obtenu une photographie de de cette exoplanète. Il pourrait alors s’agir de l’exoplanète la plus proche de son étoile jamais imagée, expliquent les chercheurs. [4]

Système possible Beta Pictoris

D'après extrasolar visions

Système possible[5]
Nom Masse Distance
(UA)
Beta Pictoris b 2 jupiters 8 ua
Beta Pictoris Comète  ? 40 ua
Beta Pictoris c 13 jupiters 537 ua

D'après Florian Freistetter, Alexander V. Krivov, Torsten Löhne

Système possible[6]
Nom Masse Distance
(UA)
Beta Pictoris b 2 Jupiters 12 ua
Beta Pictoris c 0,5 Jupiters 25 ua
Beta Pictoris d 0,1 Jupiters 44 ua

Les jumeaux de pluton

D'après le ciel et espace novembre 2007, plusieurs astres de la taille de pluton ont été mis en évidence autour de Beta Pictoris. [7]

Références

  1. Zuckerman, B.; Song, Inseok; Bessell, M. S.; Webb, R. A., « The β Pictoris Moving Group », dans The Astrophysical Journal, vol. 562, no 1, novembre 2001, p. L87-L90 [résumé lien DOI] 
  2. D.E. Backman, « Dust in beta PIC / VEGA Main Sequence Systems », dans Bulletin of the American Astronomical Society, vol. 28, septembre 1996, p. 1056 [résumé] 
  3. NASA's Fuse Finds Infant Solar System Awash in Carbon, 06.07.06, NASA. Consulté le février 2008
  4. Beta Pictoris b, Extrasolar Visions. Consulté le février 2008
  5. Extrasolar Visions - beta Pictoris
  6. [pdf](en)Planets of β Pictoris revisited de Florian Freistetter, Alexander V. Krivov, et Torsten Löhne
  7. ciel et espace novembre 2007

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’astronomie Portail de l’astronomie

Ce document provient de « Beta Pictoris ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Β Pictoris de Wikipédia en français (auteurs)