Île de Bretagne

Île de Bretagne

Grande-Bretagne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir GB.
Grande-Bretagne
Great Britain (en)
Vue satellite de la Grande-Bretagne
Vue satellite de la Grande-Bretagne
Géographie
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Îles britanniques
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 53° 49′ 34″ N 2° 25′ 19″ W / 53.826, -2.42253° 49′ 34″ N 2° 25′ 19″ W / 53.826, -2.422
Superficie 229 850 km2
Point culminant Ben Nevis (1 343 m)
Géologie Île continentale
Administration
Royaume-Uni Royaume-Uni
Nations constitutives Angleterre, Pays de Galles, Écosse
Démographie
Population 58 000 000 hab. (2006)
Densité 252,34 hab./km2
Plus grande ville Londres
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0
United Kingdom location map.svg
Grande-Bretagne
Îles du Royaume-Uni

La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité du territoire du Royaume-Uni. En son acception politique, ce toponyme désigne l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Écosse ainsi que la plupart des territoires insulaires contigus à l'exclusion de l'Île de Man et des Îles Anglo-Normandes. Située à la jonction de l'Atlantique et de la mer du Nord, elle est séparée de l'Irlande par la mer d'Irlande et du continent par la Manche.

Sommaire

Géographie

D'une superficie de 229 850 km², l'île est la plus grande de l'archipel des îles Britanniques.

Plus grande île d'Europe et neuvième plus grande île au monde, elle constitue par son niveau de peuplement le troisième territoire insulaire après Java et Honshū.

Physiquement, le paysage de l'île est marqué par des plaines à l'est et au sud, tandis que de nombreuses collines parsèment le nord et l'ouest. Avant la fin de la dernière ère glaciaire, la Grande-Bretagne était une péninsule reliée au continent européen. La montée du niveau des eaux causée par la fonte des glaces a provoqué la formation de la Manche, le bras de mer qui sépare aujourd'hui l'île du continent.

Le climat de la Grande-Bretagne est plus doux que celui d'autres régions de l'hémisphère nord situées à la même latitude grâce aux courants du Gulf Stream. Les températures sont fraîches mais pas froides, les nuages prennent très souvent le dessus sur le soleil et la pluie est très abondante.

Points extrêmes

  • Ouest : Corrachadh Mor, Écosse (56° 42′ 56″ N, 6° 13′ 37″ O).
  • Est : Lowestoft Ness, Suffolk, Angleterre (52° 29' N, 1° 46' E)

Politique

Politiquement, la Grande-Bretagne décrit la combinaison de l'Angleterre, de l'Écosse et du pays de Galles. Elle inclut certains groupes périphériques à l'exemple des Sorlingues, des Hébrides, des Orcades ou des Shetland, mais n'incorpore ni l'île de Man ni les îles Anglo-Normandes, conventionnellement comprises dans l'ensemble des Îles Britanniques.

Histoire

L'île de Grande-Bretagne autour des années 500 et les royaumes insulaires sont indissociables du devenir de l'Armorique à l'époque.

Avant de s'appeler « Grande-Bretagne », ce territoire (ou sa partie la plus au sud) s'appelait simplement « Bretagne » (Britannia en latin) et était peuplé de Bretons. A partir du VIe siècle, une partie de la population de Bretagne migre sur le Continent. La confusion de nom s'installe entre la Bretagne insulaire et la Bretagne continentale (actuelle Bretagne) ; on les distingue en parlant de la grande Bretagne et de la petite Bretagne (Britannia maior et Britannia minor)[1]. En français, le terme « Bretagne » finit par s'attacher à la péninsule armoricaine alors que le terme « Grande-Bretagne » désigne l'ancienne Bretagne insulaire. En anglais, c'est le contraire : le terme Britain est encore couramment employé pour parler de la « grande Bretagne »[2], alors que Brittany, diminutif de Britain, désigne la Bretagne continentale.

La construction de la Grande-Bretagne comme État politique et souverain a été progressive. La conquête anglaise du pays de Galles s'acheva en 1282 sur un champ de bataille, avec la victoire d'Édouard Ier sur Llywelyn le Dernier, le dernier prince gallois indépendant. Le pays est devenu une partie constituante du Royaume d'Angleterre en 1536.

Les couronnes d’Angleterre et d'Écosse sont portées par le même souverain depuis Jacques Ier d’Angleterre et VI d’Écosse, qui prit le trône écossais en 1567 et le trône anglais en 1603, suite au décès de sa cousine Élisabeth Ire d'Angleterre. Le 20 octobre 1604, il s'autoproclama « King of Great Brittaine, France and Ireland » (« Roi de Grande-Bretagne, de France et d'Irlande »), titre qu'ont repris certains de ses successeurs. Sous le règne d'Anne Ire de Grande-Bretagne, depuis l'Acte d’Union de 1707, les parlements d'Angleterre et d'Écosse ont été fusionnés et les deux nations constituent un même royaume, le Royaume-Uni de Grande-Bretagne.

En 1801, la couronne d'Irlande, que les Anglais tenaient depuis le XIIe siècle, fusionna de la même façon avec la Couronne britannique, créant ainsi le « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande », ou simplement le Royaume-Uni. L’État libre d'Irlande quitta le royaume en 1922, le laissant avec le nom de « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ».

Actuellement, le royaume est dirigé par la reine Elizabeth II qui règne depuis 1952.

Le terme « Grande-Bretagne » est parfois utilisé par erreur comme synonyme de Royaume-Uni, d'autant que tous les habitants du royaume sont citoyens britanniques (British). Le Royaume-Uni inclut l'Irlande du Nord qui n'a jamais fait partie de la Grande-Bretagne.

Notes et références

  1. Première mention écrite aux alentours de 1136 par Geoffroy de Monmouth dans son traité Historia Regum Britanniae, Histoire des rois de Bretagne.
  2. En 1975, le gouvernement britannique réaffirme que le terme Britain, et pas Great Britain, peut être utilisé comme forme abrégée de la désignation du « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord », in « Britain 2001-The Official Yearbook of the United Kingdom », 2001, Office of National Statistics/Her Majesty's Stationary Office (ISBN 011-621278-0)[réf. incomplète]
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
Ce document provient de « Grande-Bretagne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Île de Bretagne de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Royaume de l'ile de Bretagne — Royaume de l île de Bretagne  Ne doit pas être confondu avec Royaume de Bretagne. Le Royaume de l’île de Bretagne est une construction littéraire du Moyen Âge qui constitue le cadre de la Matière de Bretagne et du Cycle arthurien. Les… …   Wikipédia en Français

  • Royaume de l'île de bretagne —  Ne doit pas être confondu avec Royaume de Bretagne. Le Royaume de l’île de Bretagne est une construction littéraire du Moyen Âge qui constitue le cadre de la Matière de Bretagne et du Cycle arthurien. Les limites géographiques sont celles… …   Wikipédia en Français

  • Royaume de l’île de Bretagne — Royaume de l île de Bretagne  Ne doit pas être confondu avec Royaume de Bretagne. Le Royaume de l’île de Bretagne est une construction littéraire du Moyen Âge qui constitue le cadre de la Matière de Bretagne et du Cycle arthurien. Les… …   Wikipédia en Français

  • Royaume de l'île de Bretagne —  Ne doit pas être confondu avec Royaume de Bretagne. Le Royaume de l’île de Bretagne est une construction littéraire du Moyen Âge qui constitue le cadre de la Matière de Bretagne et du Cycle arthurien. Les limites géographiques sont celles… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Peuples Celtes D'île De Bretagne — La question d un peuplement à « caractère celtique » de l île de Bretagne doit être considérée séparément pour deux périodes distinctes et distantes de près de mille ans : d une part durant la préhistoire et la protohistoire de l… …   Wikipédia en Français

  • Liste des peuples celtes d'ile de Bretagne — Liste des peuples celtes d île de Bretagne La question d un peuplement à « caractère celtique » de l île de Bretagne doit être considérée séparément pour deux périodes distinctes et distantes de près de mille ans : d une part… …   Wikipédia en Français

  • Liste des peuples celtes d'île de bretagne — La question d un peuplement à « caractère celtique » de l île de Bretagne doit être considérée séparément pour deux périodes distinctes et distantes de près de mille ans : d une part durant la préhistoire et la protohistoire de l… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Rois Légendaires De L'île De Bretagne — Cette liste des souverains légendaires du royaume de l île de Bretagne, provient de l’Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, écrite au XIIe siècle. Liste des rois Cette liste provient de Wikipedia anglophone : List of legendary… …   Wikipédia en Français

  • Liste des rois legendaires de l'ile de Bretagne — Liste des rois légendaires de l île de Bretagne Cette liste des souverains légendaires du royaume de l île de Bretagne, provient de l’Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, écrite au XIIe siècle. Liste des rois Cette liste… …   Wikipédia en Français

  • Liste des rois légendaires de l'île de bretagne — Cette liste des souverains légendaires du royaume de l île de Bretagne, provient de l’Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, écrite au XIIe siècle. Liste des rois Cette liste provient de Wikipedia anglophone : List of legendary… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»