Étuve de laboratoire


Étuve de laboratoire
Étuve de cuisson universelle[1]
Batterie d'étuves de cuisson pilotées par PC, avec système d'aspiration des gaz

Une étuve de laboratoire est un appareil de chauffage fonctionnant, dans la majorité des cas, dans l'air (parfois sous vide ou sous gaz neutre) et permettant d'effectuer divers traitements thermiques à température régulée. Les laboratoires d'analyse ou de recherche en sont souvent pourvus.

Sommaire

Étuves de séchage et de cuisson à convection

Le thermostat peut être réglable de 30[2] à environ 300 °C (avec une régulation à ± °C près ou mieux) ; au-delà, l'appareil est un four.

Les étuves de cuisson de laboratoire sont généralement équipées de puissantes résistances électriques, d'un thermostat de sécurité réglable, de grilles métalliques amovibles (souvent au nombre de trois) et d'un système d'évacuation (par aspiration) des gaz de cuisson. Certaines disposent d'une surface vitrée en face avant pour suivre une expérience (exemples : gonflement d'un produit, fluage).

Ces étuves thermostatiques sont pourvues d'un système de ventilation forcée afin de rendre la température la plus homogène possible[3].

Elles peuvent être équipées d'un dispositif interne ou externe (PC muni d'un logiciel, aspiration et clapet) permettant la réalisation d'un cycle thermique qui peut être couplé avec une mise sous vide à l'aide d'une bâche à vide. On peut également utiliser la dilatation de noyaux expansibles (procédé Elastherm).

L'étuve de laboratoire est un appareil compact utilisé :

Étuves à gradient

Une étuve à gradient

Ce type d'étuve, sans convection, est peu connu. L'étuve à gradient permet d'évaluer le séchage ou la cuisson de produits (exemple : température et temps de déclenchement de la polymérisation d'une résine ou d'une peinture). Elle comporte une banque de plusieurs dizaines d'éléments chauffants disposés en parallèle et isolés, programmables individuellement (vitesse de chauffe en °C/min, température et temps). Chaque élément dispose d'une sonde de température Pt100. Le cycle de cuisson d'une étuve industrielle peut être simulé.

Notes et références

  1. L'afficheur indique 130 °C, le thermostat de sécurité (qui coupe la chauffe si la température atteint un seuil) est réglé à 250 °C et l'évent est ouvert.
  2. Le simple brassage d'air créé par le ventilateur peut suffire à porter l'ambiance à environ 30 °C.
  3. La température peut varier d'un étage à l'autre, malgré la présence du dispositif de ventilation forcée. Les (exigeantes) normes aéronautiques imposent un étalonnage périodique de l'étuve sur au moins cinq points équidistants dans le volume.
  4. Pour réaliser un taux de cendres, on se sert d'un four à moufles dont la température peut atteindre 1 000 °C, à ± 20 °C près environ.

Voir aussi

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étuve de laboratoire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Étuve (chimie) — Étuve de laboratoire Étuve universelle de laboratoire[1] Une étuve de laboratoire est un appareil de chauffage fonctionnant, dans la majorité des cas, dans l air (parfois sous vide ou sous gaz neutre) et permettant d effectuer divers traitements… …   Wikipédia en Français

  • Étuve — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une étuve, lieu caractérisé par sa chaleur, peut être de deux types : sèche (à chaleur sèche) ou humide (on y fait pénétrer la vapeur d eau). Le… …   Wikipédia en Français

  • Verrerie de laboratoire — Verrerie « brune » et verrerie « blanche ». La verrerie de laboratoire désigne divers récipients, instruments et équipements en verre (verrerie) utilisés en laboratoire par les chimistes et les biologistes pour des expériences …   Wikipédia en Français

  • Hotte de laboratoire — Hotte (laboratoire) Pour les articles homonymes, voir hotte. une sorbonne Une hotte de laboratoire est un dispositif qui permet l extraction des vapeurs t …   Wikipédia en Français

  • Hôtte (laboratoire) — Hotte (laboratoire) Pour les articles homonymes, voir hotte. une sorbonne Une hotte de laboratoire est un dispositif qui permet l extraction des vapeurs t …   Wikipédia en Français

  • Sorbonne (laboratoire) — Hotte (laboratoire) Pour les articles homonymes, voir hotte. une sorbonne Une hotte de laboratoire est un dispositif qui permet l extraction des vapeurs t …   Wikipédia en Français

  • Equipement de laboratoire — Équipement de laboratoire L équipement de laboratoire désigne les divers outils et ustensiles utilisés par les scientifiques qui travaillent en laboratoire. Cela comprend aussi bien des appareils comme les becs Bunsen et les microscopes que des… …   Wikipédia en Français

  • Hotte (laboratoire) — Pour les articles homonymes, voir hotte. une sorbonne Une hotte de laboratoire est un dispositif qui permet l extraction des vapeurs toxiques des produits utilisés lors de manipulations. Sa fonction pr …   Wikipédia en Français

  • Technique de laboratoire — Les hôpitaux, les centres de recherche et de nombreuses entreprises possèdent des laboratoires afin d effectuer les analyses dont ils ont besoin pour fonctionner. Ces analyses sont réalisés grâce à des techniques de laboratoire qui tirent leurs… …   Wikipédia en Français

  • Paillasse (laboratoire) — Pour les articles homonymes, voir paillasse. Paillasse fixe d un laboratoire de chimie analytique. Le plan de travail est vitré. Caisson technique central équipé d une rampe de prises électriques …   Wikipédia en Français