État liquide


État liquide

Liquide

« Liquide » est aussi le diminutif d'« argent liquide », c’est-à-dire la monnaie fiduciaire (pièce et billets de banque) La vitre n'est pas un liquide.

Diagramme montrant comment sont configurés les molécules et les atomes pour les différents états de la matière.

La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.

Le liquide est une forme de fluide : les molécules sont faiblement liées, ce qui rend les liquides parfaitement déformables. Mais, à l'inverse du gaz, elles sont tout de même liées : une molécule ne peut s'éloigner beaucoup d'une autre, ce qui fait que la matière liquide a une cohésion que ne possède pas le gaz (et comme dans les solides, les molécules sont très proches les unes des autres, ce qui rend les liquides difficilement compressibles).

Sommaire

Propriétés

Les corps, selon les conditions de température et de pression, peuvent être sous forme de liquide, de gaz ou de solide (voir diagramme de phase). La forme liquide correspond à une forme de moindre énergie que le gaz (l'énergie cinétique des molécules d'un liquide est insuffisante pour rompre les forces qui se matérialisent par la tension superficielle) mais d'énergie supérieure à la forme solide (contrairement au solide, l'énergie cinétique des molécules suffit à les faire se déplacer spontanément les unes par rapport aux autres).

Viscosité

Une caractéristique des liquides est leur viscosité, qui mesure l'attachement des molécules les unes aux autres - et donc la résistance à un corps qui traverserait le liquide. Plus la viscosité est grande, plus le liquide est difficile à traverser. Il y a donc toute une gamme d'états intermédiaires (pâte), qui rend la distinction difficile entre le liquide et le solide. En fait le meilleur test est celui de la rupture : un solide se brise et se fêle, et le reste ; un liquide se fend et se ressoude après la disparition de la cause de rupture, sans laisser d'autre trace qu'une onde. L'hélium II (« superfluide ») ne possède pas de viscosité du tout.

Tension superficielle

Les liquides possèdent aussi une tension superficielle, qui caractérise entre autres leur tendance à former des ménisques sur leurs bords, ainsi que les différents effets de la capillarité.

Critères macroscopiques

À l'état macroscopique, on caractérise l'état liquide par les critères suivants :

  • le liquide n'a pas de forme propre, il prend celle du récipient sous l'effet de la gravité ;
  • sa surface libre au repos est plane et horizontale (bords mis à part ; voir tension superficielle) (signalons toutefois que cette propriété n'est vraie que si on considère un champ de pesanteur g uniforme : en fait, la surface adopte une surface d'égale énergie potentielle) ;
  • le liquide possède un volume propre, qui ne change qu'avec la température et, en général, peu.

Exemples

Dans des conditions ambiantes de température et de pression, les substances suivantes sont liquides :

Confusions

Le verre

Le verre est-il à considérer comme un solide, ou seulement un fluide très visqueux ? Les très vieilles vitres sont plus épaisses en bas qu'en haut ce qui pourrait suggérer que le verre s'écoule lentement vers le bas. Il n'en est rien ; le profil en forme de poire des vitraux anciens n'est pas dû à l'écoulement du verre durant plusieurs siècles, mais au procédé de fabrication. Le verrier fabriquait la plaque de verre à partir d'une boule de verre visqueux qu'il mettait en rotation, pour obtenir progressivement un disque de verre grâce à la force centrifuge. Le bord du disque était alors plus épais que le centre. Le verrier posait ensuite les plaques avec le bord épais en bas pour des raisons de stabilité. Dans le cas des vitraux, la disposition des plaques répondait plus à des impératifs esthétiques, et on constate que le bord épais du verre peut être aussi bien en bas qu'en haut à gauche ou à droite. Ce qui est vrai, c'est que le verre n'est pas cristallin (solide organisé régulièrement), mais un solide « amorphe » (littéralement « sans forme »), dans lequel la position des molécules est fixe mais aléatoire, comme dans un fluide observé à un moment donné.

La nature de solide du verre est attestée par le fait qu'il propage les ondes S et les ondes P, alors qu'un liquide ne propage que les ondes P.

Gels et mousses

Un liquide emprisonné par une matrice solide s'appelle un gel. Un liquide emprisonnant une grande quantité de bulles de gaz et dans un état de viscosité importante s'appelle une mousse.

Voir aussi

Articles connexes

Wiktprintable without text.svg

Voir « liquide » sur le Wiktionnaire.

  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Liquide ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article État liquide de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • état liquide — skystoji būsena statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Agregatinė būsena, kai medžiaga išlaiko savo tūrį ir yra taki. atitikmenys: angl. liquid state vok. flüssiger Zustand, m rus. жидкое состояние, n pranc. état liquide, m …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • état liquide — skystoji būsena statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. fluid state; liquid state vok. flüssiger Zustand, m; Flüssigkeitszustand, m rus. жидкое состояние, n pranc. état liquide, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Continuité de l'état liquide et de l'état gazeux — ● Continuité de l état liquide et de l état gazeux possibilité de passer, au delà de la température critique, de l un à l autre de ces états sans que les propriétés de la matière varient d une façon discontinue …   Encyclopédie Universelle

  • liquide — [ likid ] adj. et n. m. • XIIIe ; lat. liquidus I ♦ Adj. 1 ♦ Qui coule ou tend à couler. ⇒ fluide. Un corps liquide prend la forme du récipient qui le contient. Passage de l état liquide à l état solide (⇒ solidification) , à l état gazeux (⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • LIQUIDE (ÉTAT) — La notion de liquide est une notion familière, l’état liquide étant, avec l’état solide et l’état gazeux, l’un des trois états communs de la matière. On peut étudier un liquide comme une phase condensée fluide. Cela signifie que le liquide a une… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉTAT — Les définitions de l’État sont innombrables. Cette multiplicité tient à la diversité des points de vue auxquels se placent leurs auteurs. Le géographe identifie l’État à un territoire, le sociologue le confond avec le fait de la différenciation… …   Encyclopédie Universelle

  • Liquide De Luttinger — Un liquide de Tomonaga Luttinger, ou plus communément appelé liquide de Luttinger, est un état quantique de la matière, prédit par les modèles théoriques de particules en interaction (problème à N corps) en une dimension. Sommaire 1 Historique 2… …   Wikipédia en Français

  • Liquide de luttinger — Un liquide de Tomonaga Luttinger, ou plus communément appelé liquide de Luttinger, est un état quantique de la matière, prédit par les modèles théoriques de particules en interaction (problème à N corps) en une dimension. Sommaire 1 Historique 2… …   Wikipédia en Français

  • Etat polyphasique — État polyphasique En chimie et en physique, une phase désigne une région de l espace dont les paramètres ou propriétés sont uniformes, ou du moins varient peu entre deux points voisins. Cela signifie une unité : de la composition… …   Wikipédia en Français

  • État dispersé — État polyphasique En chimie et en physique, une phase désigne une région de l espace dont les paramètres ou propriétés sont uniformes, ou du moins varient peu entre deux points voisins. Cela signifie une unité : de la composition… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.