Épitaphios


Épitaphios

L‘Épitaphios (en grec : Επιτάφιος, epitaphios, ou Επιτάφιον, epitaphion ; en slave : Плащаница, plashchanitsa ; en arabe : نعش, naash) est une icône, existant le plus souvent aujourd'hui sous la forme d'un grand tissu brodé et souvent richement orné. Elle est utilisée au cours des offices du Vendredi Saint et du Samedi Saint dans l'Église orthodoxe et les Églises orientales catholiques de rite byzantin. L'icône existe également peinte ou en mosaïque.

Iconographie

L'icône représente le Christ après qu'il est descendu de la croix, couché, comme si son corps était en cours de préparation pour l'enterrement. La scène est tirée de l'Évangile de saint Jean (Jean 19:38-42). Peints autour de lui, en deuil, sont présents : sa mère (la Théotokos ou Très Sainte Vierge Marie), Jean le disciple bien-aimé, Joseph d'Arimathie, Marie-Madeleine, ainsi que des anges. Nicodème et d'autres peuvent également être représentés. Parfois, le corps du Christ apparaît seul, accompagné de la seule présence des anges.

La plus ancienne icône brodée connue, dont la date est environ 1200 (Venise), est dans cette forme. Des sujets équivalents en Occident sont appelés "L'onction du corps du Christ", ou Lamentation (avec un groupe), ou la Pietà (avec seulement le corps du Christ supporté par Marie).


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Épitaphios de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Epitaphios — may refer to:* Funeral oration in Ancient Greece. * the Epitaphios, also called epitaphion A large cloth icon used during the services of Great Friday in the Eastern Orthodox Churches and Eastern Catholic Churches which use the Byzantine rite …   Wikipedia

  • Epitaphĭos — (gr.), Trauerrede, welche in Athen am Ende eines Kriegsjahres auf die in demselben Gefallenen von einem, vom Staate dazu beauftragten Redner gehalten wurde; berühmt ist der E. von Lysias (s.d.) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Epitaphĭos — (griech., ergänze logos), Leichenrede; in Athen besonders die Rede, die zur Feier der Bestattung der für das Vaterland Gefallenen von einem seitens des Staates dazu berufenen Redner gehalten wurde …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Epitaphios — Epitaphios, grch., was zum Leichenbegängnisse gehört, dah. Leichenrede, Spiel zu Ehren gefallener Vaterlandskämpfer; Epitaphist, Grabschriftenmacher, Epitaphium, Grabinschrift, Grabmal …   Herders Conversations-Lexikon

  • Epitaphios — Das Epitaph (altgriechisch ἐπιτάφιος epitáphios = „auf dem Grab befindlich“, Plural Epitaphe) oder (latinisiert) das Epitaphium, Plural Epitaphia / Epitaphien), auch der Epitaphios (neugriechisches adjektivisches Substantiv „επιτάφιος“)… …   Deutsch Wikipedia

  • Epitaphios — Epi|ta|phi|os der; , ...oi [...ɔy] <aus gleichbed. gr. epitáphios (lógos)> öffentliche Leichenrede, bes. zur Ehrung Gefallener (im alten Griechenland) …   Das große Fremdwörterbuch

  • Épitaphios (liturgique) — Épitaphios L‘Épitaphios (en grec : Επιτάφιος, epitaphios, ou Επιτάφιον, epitaphion ; en slave : Плащаница, plashchanitsa ; en arabe : نعش, naash) est une icône, existant le plus souvent aujourd hui sous la forme d un… …   Wikipédia en Français

  • Epitaphios (liturgical) — The Epitaphios (Greek: Επιτάφιος, epitaphios , or Επιτάφιον, epitaphion ; Slavonic: Плащаница, plashchanitsa ; Arabic: نعش, naash ) is an icon, today most often found as a large cloth, embroidered and often richly adorned, which is used during… …   Wikipedia

  • Epitaphios (Kirche) — Der Epitaphios der Kirche Y. Th. Odigitria in Pelekas auf der geschmückten Bahre Als Epitaphios (griechisch επιτάφιος) wird in der orthodoxen Kirche einerseits ein liturgischer Gegenstand bezeichnet, andererseits auch ein Gottesdienst, bei… …   Deutsch Wikipedia

  • Epitaphios (Ritsos) — Der Epitaphios (griechisch Επιτάφιος) ist einer der bedeutendsten Gedichtzyklen des griechischen Dichters Giannis Ritsos. Er wurde 1958 vom griechischen Komponisten Mikis Theodorakis vertont. Inhaltsverzeichnis 1 Entstehung 2 Vertonung 3 Üb …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.