Église gallicane, tradition apostolique de gazinet

Église gallicane, tradition apostolique de gazinet

Église gallicane, tradition apostolique de Gazinet

L’Église gallicane, tradition apostolique de Gazinet est issue de l'église catholique française, mais elle n'est pas en communion avec le Pape.

Sommaire

Historique

En France, un mouvement de résistance aux orientations du Ier concile œcuménique du Vatican fut emmené par le Père Hyacinthe avec le soutien des Vieux catholiques. Il obtint par décret du président de la République l'autorisation d'ouvrir un lieu de culte au nom de l'Église gallicane le 3 décembre 1883. Cette chapelle fut ensuite sous la juridiction de l'évêque vieux catholique d'Utrecht.

L’Église catholique gallicane dite du Gazinet naît le 15 février 1916 par la déclaration de constitution de l'Association cultuelle. Son siège initial est au Gazinet en Gironde, où une guérisseuse Maman Mathieu avait fait construire une église que le clergé local refusait de desservir. Louis-Marie François Giraud, qui avait été ordonné prêtre le 21 juin 1907 par Joseph-René Vilatte et qui fréquentait Maman Mathieu, après avoir fréquenté Ernest Houssay dit l’Abbé Julio qui l'avait consacré évêque le 21 juin 1911, accepte de servir comme évêque de la communauté.

Dès 1921, la communauté publie Le Gallican et développe d'autres lieux de cultes comme à Tours en 1922, Bordeaux en 1936 ou Paris en 1943. La mort de Maman Mathieu en 1923 freine cependant le développement de la communauté, car Mgr Giraud n'hérite pas de ses pouvoirs guérisseurs.

En 1928, Louis-Marie François Giraud est fait Archevêque d'Almyre par le primat de l'Église orthodoxe chaldéenne.

En 1941, Mgr Giraud remplace son co-adjuteur, Mgr Jalbert-Ville, par Mgr Lescouzères.

En 1944, le Régime de Vichy interdit l'Église gallicane du Gazinet et ses archives sont dispersées. L'Église renaît cependant après-guerre et en novembre 1945, Mgr Giraud publie une Profession de foi dite du Gazinet qui reste encore une norme pour cette Église.

À la mort de Mgr Giraud en 1950, un temps de division a lieu au sein de l'Église, la publication du Gallican est stoppée. La majorité élit alors Mgr Jalbert-Ville comme Patriarche.

C'est avec l'élection de Mgr Patrick Truchemotte, que l'Église connaît un vrai renouveau.

Anciens évêques

En 1928, Louis-Marie-François Giraud, évêque gallican et archevêque d'Almyre est proclamé Patriarche de l’Église Gallicane. Ses successeurs :

  • Mgr Bernard-Isidore Jalbert-Ville (1950-1957)
  • Mgr Irénée Poncelain d'Eschevannes (évêque en 1955 - primat en 1957 et patriarche en 1966)
  • Mgr Patrick Truchemotte (évêque-primat en 1970 et patriarche en 1975)

Organisation

Évêques actuels

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « %C3%89glise gallicane, tradition apostolique de Gazinet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Église gallicane, tradition apostolique de gazinet de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»