Écoépidémiologie


Écoépidémiologie

Éco-épidémiologie

L’éco-épidémiologie (ou épidémiologie environnementale) est une discipline émergente, transversale aux domaines de l'écologie et de la médecine (et plus particulièrement de l'épidémiologe et de la médecine vétérinaire (beaucoup de maladies infectieuses ou parasitaires ont un « réservoir animal »)).
Elle cherche à comprendre comment les modifications environnementales des activités humaines influent sur la santé humaine ou animale et s'intéresse donc aux relations écologiques entre les facteurs de pathogénicité, les populations-cibles et l’environnement[1]

L’éco-épidémiologue cherche, avec un travail collaboratif (y compris souvent avec les victimes ou acteurs impliqués) des solutions innovantes, pratiques et réalistes pour limiter les impacts sanitaires des changements environnementaux qui semblent pour la plupart actuellement d'origine humaine.

Sommaire

Contenu

Cette discipline vise plus particulièrement l'étude de la répartition dans l'espace et dans le temps, des déterminants écologiques des évènements de santé dans les populations et/ou dans les écosystèmes (ou agrosystèmes), pour mieux apprécier la réalité et l’ampleur de l’impact sanitaire des facteurs environnementaux biologique, physique ou chimique[2].

L’éco-épidémiologie se veut systémique, intégrative et holistique. Elle est donc nécessairement pluridisciplinaire, pouvant concerner tant la médecine humaine que vétérinaire, ou avoir des applications phytosanitaires ou dans le domaine de la santé des écosystèmes ou de la qualité de l'environnement.

L’éco-épidémiologue cherche à cerner la dynamique du complexe écopathogène qui est l'ensemble des organismes en interaction participant directement ou indirectement à l’expression d’une maladie dans un contexte environnemental (spatial et temporel) donné.

Il peut aussi s'intéresser aux fonctions d'évènements qui peuvent sembler être des maladies, mais qui parfois chez l'animal, la plante ou chez une association symbiotique d'organismes, est une réponse à un stress ou à une modification de l'environnement.

Il s'intéresse notamment aux interactions durables entre pathogène ou parasite et hôte (dont relations co-évolutives) et environnement.

Utilité

L’éco-épidémiologie vise à comprendre ou suivre les facteurs environnementaux expliquant, permettant et/ou favorisant la maladie. C'est une discipline relativement émergente mais qui semble devoir prendre une importance croissante, étant donnné la multiplicité des polluants et facteurs environnementaux délétères auxquels les êtres vivants sont exposés.

Le contexte peut être l'environnement « naturel » ou un environnement plus artificiel (la ville, la maison ou encore l'élevage).

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Jean Lebel. Health : An Ecosystem Approach, IDRC 2003, ISBN 1 55250 012 8.
  • (en) Linking Social and Ecological Systems: Management Practice and Social Mechanisms for Building Resilience, Ed : Fikrit Berkes and Carl Folke (1998, Cambridge University Press), ISBN:0 521 59140 6
  • (en) Panarchy: Understanding Transformations in Human and Natural Systems, Ed Lance H. Gunderson and C.S. Holling (2002, Island Press), ISBN:1 55963 856 7.

Articles connexes

Dans le Wikipédia anglais

Liens externes

Notes et références

Ce document provient de « %C3%89co-%C3%A9pid%C3%A9miologie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Écoépidémiologie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Botulisme — Pour les articles homonymes, voir Botulisme (homonymie). Classification internationale des maladies CIM 10 : A05.1 Le botulisme (du latin botulinus, « boudin ») est une maladie paralytique rare mais grave due à une neurotoxine …   Wikipédia en Français

  • Bronchite vermineuse — Metastrongylus Strongylida …   Wikipédia en Français

  • Maladie infectieuse — Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d un micro organisme : virus, bactérie, parasite, champignon. Les virus ne sont pas vivants, mais, comme le prion, qui n est pas à proprement parler un micro organisme ils …   Wikipédia en Français

  • Maladie vectorielle — Une maladie vectorielle est en médecine humaine ou vétérinaire, ou en phytopathologie une maladie qui est causée par un agent parasite véhiculé et inoculé ou déposé par un vecteur vivant (obligatoire dans la plupart des cas). Ce vecteur est un… …   Wikipédia en Français

  • Maladies vectorielles — Maladie vectorielle Une maladie vectorielle est en médecine humaine ou vétérinaire, ou en phytopathologie une maladie qui est causée par un agent parasite véhiculé et inoculé ou déposé par un vecteur vivant (obligatoire dans la plupart des cas).… …   Wikipédia en Français

  • Metastrongylose — Metastrongylus Strongylida …   Wikipédia en Français

  • Metastrongylus — Strongylida …   Wikipédia en Français

  • Staphylococcus aureus résistant à la méticilline — Souche de SARM, en microscopie électronique Microscopie électroniqu …   Wikipédia en Français

  • Vecteur (biologie) — Pour les articles homonymes, voir Vecteur (homonymie). Traditionnellement, en médecine, en biologie animale ou en phytopathologie, un vecteur est un organisme qui ne provoque pas lui même une maladie mais qui disperse l infection en transportant… …   Wikipédia en Français

  • Vecteur (transport) — Vecteur (biologie) Pour les articles homonymes, voir Vecteur (homonymie). Traditionnellement, en médecine, en biologie animale ou en phytopathologie un vecteur est un organisme qui ne provoque pas lui même une maladie mais qui disperse l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.