Zurkhaneh


Zurkhaneh

Zurkhaneh ou zourkhaneh (prononcer zourané en français) (en persan: زور خانه, littéralement : "maison de la force") est le gymnase traditionnel iranien; dans lequel est pratiqué le sport national iranien appelé Varzesh-e Pahlavani ou Varzesh-e Bastani.

International Zurkhaneh Sports Federation.JPG
Une Zurkhaneh au début du XXe siècle.
Exercice aux massues

La Zurkhaneh en elle-même, se présente comme une fosse octogonale d'environ 1m de profondeur, dans laquelle sur un sol de terre battue, s'entraînent les athlètes pahlevan. À la différence de la gymnastique pratiquée en occident, les exercices constituent un véritable sport collectif cumulant épreuves physiques et de souplesse, rituels spécifiques, et respect de règles morales et éthiques. Les Pahlevan évoluent au rythme du son d'un tambour joué par le morshed ou guide, lui-même assis à une place surélevée dans la salle.

La zurkhaneh est donc plus qu'un lieu dédié à l'exercice de la force physique ou de l'adresse. La zurkhaneh et le Varzesh-e Pahlavani plongent leurs racines dans la culture iranienne pré-islamique. Après la conquête arabe, sa pratique devint un temps clandestine et représenta alors une forme de résistance culturelle. Avec l'islamisation progressive de la société perse, cette résistance se mua en un soutien des valeurs chiites face au sunnisme. En outre, certaines qualités morales et valeurs chevaleresques sont requises de la part des pahlevans: courage, abnégation, et surtout foi et fidélité absolue au prophète et aux imams.

L'apogée des Zurkhaneh sous la dynastie Safavide, alors que le chiisme duodecimain devint religion d'état. Elles déclinèrent par la suite pour voir ressusciter un regain d'intérêt au début du XXe siècle, porteuses de valeurs nationalistes.

La pratique de la Varzesh-e Pahlavani est encore vivace dans les quartiers populaires de Téhéran, Ispahan, Yazd, ou d'autres villes d'Iran.

Voir aussi

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zurkhaneh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zurkhaneh — or zourkhaneh (in Persian: زور خانه, literally house of strength ) is a traditional Iranian gymnasium in which the Iranian national sport, called Varzesh e Pahlavani or Varzesh e Bastani, is practiced. tructureThe Zurkhaneh itself is an octagonal …   Wikipedia

  • Zurkhaneh — Mit dem Begriff Zurkhaneh oder auch Zûr châna (persisch ‏زور خانه‎, „Krafthaus“) wird ein Fitness oder Kraftraum bezeichnet, der in Aserbaidschan, Iran, Irak, Türkei, Afghanistan und anderen östlichen Ländern verbreitet ist, in dem die… …   Deutsch Wikipedia

  • International Zurkhaneh Sports Federation — The international zurkhaneh sports federation (IZSF) was founded on Nov 10th 2004. On its foundation representatives from 22 countries were attended. [ [http://www.zurkhaneh.com/ www.zurkhaneh.com, retrieved November 10, 2007] ] Its aims are to… …   Wikipedia

  • Zarb-e zurkhaneh — Tombak  Pour l’article homophone, voir Tombac. Sommaire 1 Facture 2 Jeu 3 V …   Wikipédia en Français

  • Varzesh-e Pahlavani — Les rituels du Pahlevani et du Zoorkhanei * Patrimoin …   Wikipédia en Français

  • Varzesh-e pahlavani — Pahlavans dans une zurkhaneh …   Wikipédia en Français

  • Hashem Akbarian — Pahlavan Mirza Hashem Akbarian میرزا هاشم اکبریان His Early Life:He was born in 1897 (Persian year of 1275),in Chaharsoogh Aligholi Agha Place in Esfahan(Isfahan), once the capital city of Persia. The oldest son of Mirza Akbar, he lost his father …   Wikipedia

  • Varzesh-e Pahlavani — which was originally an academy of physical training for military purposes.Varzesh e Pahlavani combines elements of the pre Islamic Iranian culture with the spirituality of Sufism. Participants are expected to be pure, truthful, and good tempered …   Wikipedia

  • Gholam Reza Takhti — Medaillenspiegel Takhti im Zurkhaneh Ringen (Männer)  Iran …   Deutsch Wikipedia

  • Takhti — Medaillenspiegel Takhti im Zurkhaneh Ringen (Männer)  Iran …   Deutsch Wikipedia