Zone de defense


Zone de defense

Zone de défense

Une zone de défense est une circonscription administrative française spécialisée dans l'organisation de la défense civile et économique. Comprenant, en métropole, plusieurs régions, les zones de défense font partie de l'« organisation territoriale de la défense ».

Sommaire

Historique

Les zones de défense ont été créées par le décret no 50-1189 du 29 septembre 1950 relatif à l'organisation de la défense en surface du territoire métropolitain, pour regrouper alors plusieurs régions militaires. Le nombre de ces zones a été fixé à quatre par le décret no 51-742 du 13 juin 1951[1].

Leur rôle est redéfini par le titre IV de l'ordonnance no 59-147 du 7 janvier 1959 portant organisation générale de la défense, et notamment par l'article 23. Le décret no 62-207 du 24 février 1962 puis le décret no 67-897 du 12 octobre 1967 a précisé leur organisation et leur rôle.

Après les réformes de 1991 et de 2000, elles sont aujourd'hui régies par le titre Ier du livre II de la première partie du Code de la défense.

Principe

La zone de défense est un échelon territorial, voué à trois missions :

  • l'élaboration des mesures non militaires de défense et la coopération avec l'autorité militaire (la circonscription militaire de défense coïncide avec la zone),
  • la coordination des moyens de sécurité civile dans la zone,
  • l'administration d'un certain nombre de moyens de la police nationale et de moyens des transmissions du ministère de l'Intérieur.


Organisation administrative

Chaque zone de défense métropolitaine est dirigée par un préfet de zone de défense, qui est le préfet de région du siège de la zone. Pour la zone de l'Île-de-France, il s'agit du préfet de police. Outre-mer, les zones sont placées sous l'autorité du représentant de l'État dans le territoire ou la zone à son siège, préfet ou haut-commissaire.

Le préfet de zone est assisté d'un secrétaire général pour l'administration de la police. Un officier général de zone de défense est chargé de coordonner les moyens interarmées, aidé, dans chaque département, du délégué militaire départemental.

Un état-major de zone de défense est chargé de l'organisation militaire de la zone. Chaque zone de défense comprend aussi un comité interarmées de zone de défense, dont l'organisation est fixée par l'arrêté du 4 avril 2001.

Le comité de défense de zone comprend, sous la présidence du préfet de zone :

Attributions

En temps normal

En temps normal, le préfet de zone de défense est le principal responsable « des efforts non militaires prescrits en vue de la défense[2] ». Il a en charge la préparation de la défense en liaison avec les hauts fonctionnaires de défense et de sécurité des différents ministères. Il prépare les plans de défense économique et de répartition des ressources. Il est chargé de coordonner, en vue de la défense et de la sécurité civile, l'action des préfets de région et de département de la zone. Le préfet de zone prépare également le Plan Orsec de zone, tel que prévu à l'article 14 de la loi de modernisation de la sécurité civile[3].

En cas de crise

En cas de crise, c'est-à-dire de guerre étrangère, de troubles intérieurs, d'accident de grande ampleur ou de catastrophe naturelle, le préfet de zone peut disposer de pouvoirs particuliers. Il « prend les mesures de coordination nécessaires lorsque intervient une situation de crise[4] ». En cas d'accident ou de catastrophe dont l'étendue dépasse le cadre d'un département ou nécessitant des moyens qu'un département ne peut fournir seul, le préfet de zone met en place une ou des dispositions générales ou spécifiques du Plan Orsec de zone. Si nécessaire, il peut mettre à disposition d'un département des forces de police ou de l'armée relevant d'un autre département de la zone (une intervention du Gouvernement est nécessaire pour les faire passer d'une zone à une autre).

Dans des cas particuliers, quand « les circonstances mettent en cause la sûreté de l’État sur tout ou partie du territoire », le Premier ministre peut accorder au préfet de zone des pouvoirs exceptionnels[5] :

Enfin, si les communications avec le Gouvernement étaient interrompues, en particulier outre-mer, le préfet de zone a autorité pour prescrire la mise en garde, c'est-à-dire pour mettre en vigueur les mesures de défense et de sécurité arrêtées, et engager la mobilisation des forces armées disponibles dans la zone.

Liste des zones de défense

Le décret no 91-664 du 14 juillet 1991 prévoyait neuf zones de défense en métropole. En 2000, le décret no 2000-555 du 21 juin 2000 a supprimé la zone Centre-Ouest (siège à Orléans) et la zone Centre-Est (siège à Dijon).

La liste des zones de défense de métropole est fixée par l'article R*1211-4 du code de la défense[6].

France-zone-defense.png

Zones de défense métropolitaines
Nom Siège Ressort territorial
Paris Paris Île-de-France
Nord Lille Nord-Pas-de-Calais, Picardie
Ouest Rennes Basse-Normandie, Bretagne, Centre, Haute-Normandie, Pays de la Loire
Sud-Ouest Bordeaux Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes
Sud Marseille Corse, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Sud-Est Lyon Auvergne, Rhône-Alpes
Est Metz Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine

La France d'outre-mer est également divisée en zones de défense, dont la liste est fixée à l'article R. 1681-2 du code de la défense[7]. Les hauts fonctionnaires de zone de défense sont les préfets et les hauts commissaires.

Zones de défense outre-mer
Nom Siège Ressort territorial
Antilles Fort-de-France Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin
Guyane Cayenne Guyane
Sud de l'Océan Indien Saint-Denis La Réunion, Mayotte, Terres australes et antarctiques françaises,
Nouvelle-Calédonie Nouméa Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna
Polynésie française Papeete Polynésie française

Saint-Pierre-et-Miquelon ne fait partie d'aucune zone de défense.

Notes et références

Ce document provient de « Zone de d%C3%A9fense ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zone de defense de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zone de défense — Une zone de défense est une circonscription administrative française spécialisée dans l organisation de la défense civile et économique. Comprenant, en métropole, plusieurs régions, les zones de défense font partie de l « organisation… …   Wikipédia en Français

  • Zone de défense — ● Zone de défense depuis 1950, subdivision du territoire national à l intérieur de laquelle s exercent la coordination des efforts civils et militaires et la conduite interarmées des opérations …   Encyclopédie Universelle

  • zone de défense — gynybos rajonas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Rajonas nuo priešakinio mūšio rajono krašto iki jo užnugario ribos. Čia vyksta lemiamas gynybinis mūšis. atitikmenys: angl. defence area pranc. zone de défense …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • Zone de défense et de sécurité — Division des zones de commandement Une zone de défense et de sécurité est une circonscription administrative française spécialisée dans l organisation de la sécurité nationale et de la défense civile et économique. Comprenant, en métropole,… …   Wikipédia en Français

  • zone de défense aérienne — oro erdvės gynybos rajonas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Apibrėžta oro erdvė, kurios gynyba planuojama ir vykdoma. atitikmenys: angl. air defence area pranc. zone de défense aérienne …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • Commandant de la zone de défense de Berlin — Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Commandant de la zone de défense de Berlin exerçait le commandement des troupes de la Wehrmacht sur le territoire de la ville de Berlin. Le commandement des troupes Schutzstaffel (SS) était confié à Heinrich …   Wikipédia en Français

  • Zone defense — is a type of defense, used in team sports, which is the alternative to man to man defense; instead of each player guarding a corresponding player on the other team, each defensive player is given an area known as a zone to cover. A zone defense… …   Wikipedia

  • zone — [ zon ] n. f. • 1119; lat. zona, du gr. zônê, proprt « ceinture » 1 ♦ Géogr. Chacune des cinq parties de la sphère terrestre, divisée selon les cercles polaires et les tropiques, et caractérisée par un climat particulier. Vieilli Zones froides et …   Encyclopédie Universelle

  • zoné — zone [ zon ] n. f. • 1119; lat. zona, du gr. zônê, proprt « ceinture » 1 ♦ Géogr. Chacune des cinq parties de la sphère terrestre, divisée selon les cercles polaires et les tropiques, et caractérisée par un climat particulier. Vieilli Zones… …   Encyclopédie Universelle

  • Défense en zone — Défense de zone La défense en zone est un type de défense utilisé en sport collectif dont le principe est que chaque joueur défensif doit couvrir une zone de jeu. Ce type de défense est une alternative à la défense individuelle, dont le principe… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.