Zhū Dā


Zhū Dā

Zhu Da

Zhū Dā, peint par Huang An-p'ing, Musée Pa-ta-shan-jen de Nan-ch'ang (détail).

Zhū Dā (chin. 朱耷; Wade-Giles Chu Ta; * 1625 Nanchang (Province Jiangxi); † 1705) était un peintre et calligraphe chinois du XVIIe siècle, descendant de la dynastie Ming par le prince Zhu Quan. Nom social : Ren'an. Surnoms : Shunian, Geshan, Lüwu (Maison de l'âne), Renwu. Il est aussi connu, en particulier en Chine, sous le pseudonyme Bādà Shānrén 八大山人 - Pa-ta-shan-jen, un pseudonyme religieux qu'il prit à partir de 1684, à la fin de sa vie.

C'est un peintre majeur de la dynastie Qing.

Il commença très jeune à peindre et à écrire des poèmes. En 1644, quand l'empereur Chongzhen se suicida après la prise de Beijing par une armée rebelle et le franchissement de la Grande muraille de Chine par l'armée mandchoue, le jeune homme trouva refuge dans un temple bouddhiste et se fit moine à 23 ans sous le nom bouddhique de Chuanqi, obtenant rapidement le titre de prêtre puis d'abbé.

En 1672, à la mort de son maître spirituel, l'abbé Hong Min, il quitte le monastère et mène une vie de moine-artiste itinérant. Il rejoint la cour de Hu Yitang, magistrat du comté de Linchuan. Hésitant à faire carrière en raison de son ascendance Ming, il fut particulièrement contrarié par le départ de son protecteur, Hu Yitang. Le cœur brisé, à moins qu'il n'ait été atteint d'une affection cérébrale, il refusait de parler à quiconque : sur sa porte il avait écrit le caractère ya qui signifie "muet". Il gesticulait frénétiquement, buvait à l'excès, alternant les rires et les pleurs. Dans un accès de rage, il aurait brûlé sa robe mettant ainsi un terme à sa vie monastique. A 54 ans, il renoue ainsi avec la vie profane et se marie tout en restant un peintre itinérant.

Sa réputation de peintre "sauvage" en a fait une légende. Ses coups de pinceau vifs et spontanés sont caractéristiques. En calligraphie, il s'inspire du style de Weijin. Pour la peinture de paysage, ses influences sont Dong Qichang et Huang Zijiu. Pour la peinture de fleurs et d'oiseaux, ce sont Lin Liang, Shen Zhou et Xu Wei.

Sommaire

Sources biographiques anciennes

  • Shao Ch'ang-heng : Ecrits de Ch'ing-men
  • Ch'en Ting : Biographies de Liu-chi
  • Chang Keng : Notes sur la peinture de la dynastie Qing
  • Histoire du monastère de Ch'ing-yun (dont la postface serait de Zhu Da)

Quelques œuvres

Liens externes

Références bibliographiques

  • François Cheng : Chu Ta (1626-1705) : le génie du trait (monographie), ISBN 2859405925
  • Richard Emanuel Weihe (trad. Johannes Honigmann) : Mer d'Encre (biographie romancée), ISBN 2877112705

Commons-logo.svg

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
Ce document provient de « Zhu Da ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zhū Dā de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zhu Xi — Zhū​ Xī​ Zhu Xi Full name Zhū​ Xī​ Other names Courtesy Title (字): 元晦 Yuán Huì Alias (号): 晦庵 Huì Àn Born October 18, 1130(1130 10 18) …   Wikipedia

  • Zhu — (Wade Giles: Chu) ist ein traditionelles chinesisches Musikinstrument (Aufschlagidiophon), siehe Schlagkasten Zhu ist der Familienname folgender Personen: Zhu (Sun Xiu) († 265), Kaiserin der Wu Dynastie Zhu Ben Qiang (* 1979), chinesischer… …   Deutsch Wikipedia

  • ZHU DE — [TCHOU TÖ] (1886 1976) Né à Dawan (Sichuan), mais d’origine cantonaise, Zhu De fait des études classiques et, après l’abrogation du système traditionnel des examens, fréquente l’école moderne de Nanchang puis entre en 1909 à l’académie militaire… …   Encyclopédie Universelle

  • Zhu De — Zhu De, 1955 Zhū Dé (chinesisch 朱德, W. G. Chu Teh; * 1. Dezember 1886 in Yilong; † 6. Juli 1976 in Peking) war über viele Jahre Oberkommandierender der chinesischen Volksbefreiungsarmee und ihrer Vorläufer. Nach der Gründung der …   Deutsch Wikipedia

  • Zhu Xi — (chino: 朱熹, pinyin: Zhū Xī, Wade Giles: Chu Hsi, c. 18 de octubre de 1130 23 de abril de1200) fue un erudito chino confuciano de tiempos de la dinastía Song que llegó a ser uno de los más importantes neoconfucianos. Reconstruyó la famosa… …   Wikipedia Español

  • Zhu Fu — (朱富) is a character in the epic Chinese tale, the Water Margin .Zhu Fu was the younger brother of Zhu Gui, and he ran a restaurant. He learnt martial arts from Li Yun and was one of Li s favourite students. He was nicknamed Smiling tiger… …   Wikipedia

  • Zhu — or ZHU may refer to: Zhu (string instrument), ancient Chinese string instrument Zhu (percussion instrument), ancient Chinese percussion instrument Zhuhai Sanzao Airport ZHU is the 3 letter IATA code for the airport Zhu River, known as Pearl River …   Wikipedia

  • Zhu Xi — (chinesisch 朱熹 Zhū Xī, W. G. Chu Hsi) (* 1130; † 1200) war der bedeutendste Neokonfuzianer Chinas. Er lehrte während der Song Dynastie an der berühmten Akademie der Weißen Hirsch Grotte und war Lehrer und Berater des Song Kaisers. Zhu… …   Deutsch Wikipedia

  • Zhu — [jo͞o] river in SE China, forming an estuary between Macao & Hong Kong: c. 100 mi (161 km) * * * (as used in expressions) Cheng Zhu school Zhu Yuanzhang Zhu Di Zhu De Zhu Rongji Zhu Shijie Zhu Xi * * * ▪ musical instrument …   Universalium

  • ZHU XI — Dans l’histoire de la pensée chinoise, Zhu Xi est le plus important des maîtres de l’orthodoxie après Confucius lui même. On lui doit la restauration moderne du confucianisme, éclipsé à partir de l’époque des Six Dynasties par les développements… …   Encyclopédie Universelle