Zhanjiang


Zhanjiang
Zhànjiāng · 湛江
Location of Zhanjiang within Guangdong (China).png
Pays Chine
Statut administratif Ville-préfecture
Province Guangdong
Préfecture Zhanjiang
(ville-préfecture)
Préfixe téléphonique 0759[1]
Code postal Ville : 524000[1]
Code aéroport ZHA
Coordonnées 21° 12′ 00″ N 110° 23′ 00″ E / 21.2, 110.38333321° 12′ 00″ Nord
       110° 23′ 00″ Est
/ 21.2, 110.383333
  
Superficie 12 490 km2
Population Préfecture : 6 571 400 hab. (2004)

Zhanjiang (湛江 ; hanyu pinyin : zhànjiāng, anciennement Fort-Bayard) est une ville située au sud-ouest de la province du Guangdong en Chine.

Zhanjiang est maintenant un des plus grands ports militaires de la Chine. Il n'était qu'un petit port de pêche lorsqu'elle fut occupée par la France en 1898. L'année suivante, les Français forcèrent la Chine à leur laisser la ville pour un « bail » de 99 ans. Ils souhaitaient développer le port, qu'ils appelèrent Fort-Bayard, pour desservir le sud de la Chine, où ils avaient l'exclusivité du développement du rail et de l'exploitation de minerais. La pauvreté des terres entourant la ville constitua cependant un frein à son expansion. La France conserva le contrôle de la région jusqu'en 1943, puis elle fut occupée par le Japon. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Chine reprit le contrôle de la zone.

Sommaire

Subdivisions administratives

La ville-préfecture de Zhanjiang exerce sa juridiction sur neuf subdivisions – quatre districts, trois villes-districts et deux xian  : en 1939, le territoire sous administration française avait une superficie de 12 795 km², dont 25 km² pour la concession de Fort-Bayard, ce qui correspond à peu près à la superficie administrative actuelle du territoire (12 490 km²). En 1943, le territoire est occupé par les Japonais, et cédé définitivement à la Chine en 1946. En septembre 1945, Fort-Bayard est déclaré « ville libre », suite à la capitulation japonaise. La France, en plein chaos à la fin de la guerre, n'avait pas envoyé de troupes militaires. Le territoire était donc livré à lui-même. De plus, il était difficile de trouver un interlocuteur valable, le sort du territoire étant disputé à la fois par les nationalistes chinois et les communistes. De sorte que la cession du territoire ne fut jamais ratifiée par l'assemblée nationale, contrairement aux Établissements français de l'Inde, cédés en 1954, mais dont la ratification ne fut adoptée qu'en 1962. Le territoire de Kouang-Tchéou est occupé par les communistes chinois dès la fin de 1948 et définitivement intégré à la République populaire de Chine en décembre 1949. En 1995, il restait environ 1 000 francophones sur le territoire, le plus souvent âgés de plus de 65 ans.

  • le district de Mazhang - 麻章区 Mázhāng Qū ;
  • le district de Potou - 坡头区 Pōtóu Qū ;
  • le district de Xiashan - 霞山区 Xiáshān Qū ;
  • la ville de Leizhou - 雷州市 Léizhōu Shì ;
  • la ville de Lianjiang - 廉江市 Liánjiāng Shì ;
  • la ville de Wuchuan - 吴川市 Wúchuān Shì ;
  • le xian de Suixi - 遂溪县 Suíxī Xiàn ;
  • le xian de Xuwen - 徐闻县 Xúwén Xiàn.

Transports

La ville de Zhanjiang possède un aéroport offrant des vols réguliers vers Hong Kong, Kunming, Changsha, Guangzhou, Shantou et Shenzhen

Timbres

Lors de l'occupation française, des timbres indochinois sont utilisés à partir de 1898. En 1920, ils sont surchargés "Kouangtchéou". Il y aura des émissions jusqu'en 1944. Entre 1940 et 1944, les émissions de timbres de l'administration de Vichy n'auront jamais cours. Ces timbres sont des "non-émis". En fait, peu nombreux furent les timbres de Kouangtchéou qui servirent vraiment, et le courrier qui circulait à l'extérieur du territoire était marginal. La plupart des timbres servirent au Tonkin et à la concession française de Shanghai. De plus, les Français ne furent jamais très nombreux dans le territoire : 120 en 1905, 105 en 1912, 80 en 1930 et 83 en 1939. (Ces chiffres ne comprennent pas les cadres militaires qui encadraient la garnison de militaires tonkinois et indochinois). À partir d'avril 1943, des timbres chinois, sans surcharge, furent utilisés, ainsi que des timbres d'Indochine jusqu'en 1945 (plus rares). Avec le départ de la dernière garnison militaire française en 1943, le stock restant des timbres émis entre 1930 et 1940 fut utilisé entre 1946 et 1949 en Cochinchine, surtout à Saigon, et au Tonkin, surtout dans les environs d'Hanoi, et dans les régions qui n'étaient pas aux mains du Vietminh.

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zhanjiang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zhanjiang — [jäŋ′jē äŋ′] city in S China, on the Leizhou Peninsula, Guangdong province: formerly (1898 1946) in territory leased by France: pop. 867,000 * * * Zhan·jiang also Chan·chiang (jänʹjyängʹ) or Chan·kiang (chänʹkyängʹ) A city of southeast China… …   Universalium

  • Zhanjiang —   [dʒan dʒjaȖ], Chanchiang, Tschankiang, früher Tsamkong, Stadt in der Provinz Guangdong, Südchina, auf der Halbinsel Leizhou, 401 000 Einwohner; vielseitige, v. a. chemische Industrie; Sonderwirtschaftszone; vor der Küste Erdölförderung, bei… …   Universal-Lexikon

  • Zhanjiang — [jäŋ′jē äŋ′] city in S China, on the Leizhou Peninsula, Guangdong province: formerly (1898 1946) in territory leased by France: pop. 867,000 …   English World dictionary

  • Zhanjiang — This article is about the Chinese city of Zhanjiang, known in French as Fort Bayard. For the fort in the District of Columbia, see Fort Bayard (Washington, D.C.). Zhanjiang 湛江 广州湾 · Kwangchouwan   Prefecture level city   湛江市 …   Wikipedia

  • Zhanjiang — Lage der Stadt in China Lage der Stadt in der Provinz Guangdong …   Deutsch Wikipedia

  • Zhanjiang — Situación de Zhanjing en China. Zhanjiang (chino, 湛江; francés, Fort Bayard) es una ciudad de la provincia de Guangdong en el suroeste de China. Se sitúa en la costa occidental de la Península de Leizhou. Sus habitantes hablan el dialexta Min Nan …   Wikipedia Español

  • Zhanjiang — Original name in latin Zhanjiang Name in other language Chan chiang, Chan chiang shih, Chankiang, Chzhan czjan, Fort Bayard, Hsi ying, Kwangchow, Kwangchowan, Kwangchowwan, Tram Giang, Trm Giang, Tsamkong, ZHA, Zhanjiang, Zhanjiang Shi, zhan… …   Cities with a population over 1000 database

  • Zhanjiang — (Chang chiang) ► C. del S de China, prov. de Guangdong; 400 997 h …   Enciclopedia Universal

  • Zhanjiang — …   Useful english dictionary

  • Zhanjiang Normal University — (Chinese: 湛江师范学院) is an institution of higher learning in Zhanjiang, Guangdong Province of the People s Republic of China.The history of the university dates back to Leiyang Academy (雷阳书院) founded in 1636. In 1904, it started its education… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.