Zenko-ji


Zenko-ji

Zenkō-ji

Le Hall principal, 2005
Les jardins de Zenkō-ji, 2004

Zenkō-ji (善光寺?) est un temple Bouddhiste, situé dans la ville de Nagano, Japon. Le temple a été construit au VIIe siècle. La ville de Nagano, établit en 1897, fut initialement construite autour du temple. Historiquement, Zenkō-ji est peut-être plus célèbre pour son implication dans les combats entre Uesugi Kenshin et Takeda Shingen au XVIe siècle, quand il a constitué une des bases des opérations de Kenshin. Actuellement, Zenkō-ji est un des derniers sites de pèlerinage au Japon.

Zenkō-ji a été fondé avant que le bouddhisme ne soit fractionné au Japon en différentes écoles. Aussi, il appartient actuellement aux deux écoles de bouddhisme japonais Tendai et Jodo Shu, et est co-géré par 25 prêtres de l'ancienne école, et 14 de la plus récente. Dans le temple, sont enchâssées des images du Bouddha Amitabha. Selon la légende, l'image, à l'origine de la dispute entre deux clans, a été immergée dans un canal. Elle a été repêchée plus tard par Yoshimitsu Honda. Le temple serait ainsi nommé selon la translittération chinoise du nom de Yoshimitsu.

L'image bouddhiste principale est un hibutsu (Bouddha secret), une statue de Bouddha cachée, et jamais dévoilée au public. Ce hibutsu serait la première statue de Bouddha jamais amenée au Japon. Les règles du temple exigent le secret absolu sur la statue, interdisant qu'elle fut dévoilée à quiconque, y compris le prêtre principal du temple. Cependant, un fac-similé de la statue (Zenritsu Honzon) a été créé qui peut être montré publiquement tous les six ou sept ans, dans une cérémonie appelée Gokaichō. Cet événement attire de nombreux fidèles et visiteurs. La dernière fois que la statue fut exposée, en 2003, Zenkō-ji a coopéré avec Motozenkō-ji et Zenkō-ji de Kofu, la Préfecture de Yamanashi. La prochaine exposition du hibutsu interviendra en 2009.

Le temple contient une statue de Binzuru, un médecin qui était fidèle au Bouddha. Les visiteurs au temple touchent la statue pour guérir leurs maladies. Le temple contient aussi une chambre de prière intérieure, accessible aux visiteurs. Actuellement, un rite quotidien du matin y est tenu par le plus haut des prêtres ou des prêtresses. De la chambre intérieure, un escalier étroit mène en bas à un couloir complètement sombre. Dans ce couloir, les fidèles essaient de toucher une clef en métal accrochée sur le mur, pour obtenir l'éveil. La clef représente la Clef au Paradis de l'ouest du Bouddha Amitabha.

Le temple de Zenkō-ji a pris la décision de ne pas participer au Relais de la flamme olympique 2008 en solidarité avec les Tibétains.[1],[2] Le Temple a été vandalisé quelques jours plus tard, peut-être en relation avec cette décision.[3]

Sommaire

Histoire

Le temple de Zenkō-ji a été construit pendant le VIe siècle, sous le règne de l'empereur Kimmei. Il a été déplacé plusieurs fois, avant d'arriver à son emplacement actuel. Cet emplacement est un ancien village (Motozen, autrefois nommé Motozenkoji).

A la fin de la Période Kamakura (1185-1333), beaucoup de temples copièrent la célèbre statue de Boudha du temple de Zenkō-ji. Plusieurs temples ont été construits dans la région, s'appelant "Zenkō-ji" ou "Shin-Zenkō-ji" (ce qui signifie "le nouveau New Zenkō-ji").

Dans la Période Sengoku (du milieu du XVe siècle à la fin du XVIIe siècle), quand le temple de Zenkō-ji a été "entraîné" dans les combats entre Uesugi Kenshin et Takeda Shingen, l'abbé en chef du temple eut peur que le temple soit brûlé. Il construisit alors un "nouveau" Zenkō-ji à Kofu.

En 1598, Toyotomi Hideyoshi déplaça l'"hibutsu" à Kyoto puis à Shinano. L'"hibutsu" et le temple de Zenkō-ji ont été redéplacés après à Shinano.

TRADUCTION A COMPLETER:

Inside the Compound

The Zenkō-ji compound contains many interesting and historically significant buildings. The compound is arranged in a linear fashion, from the south to the north, so that worshippers and visitors would likely see the buildings in this order. Admission to most of the buildings at the compound is covered by a ticket which costs ¥500. The ticket can be re-used at different buildings.

Daihongan

Immediately on the left, from the southern entrance, this Jōdo Sect temple houses the nunnery and the residence of the high priestess.

Niōmon

A high priestess at The Niōmon Gate, 2006

The Niōmon gate features two impressive Deva guardians, which protect the compound from enemies of Buddhism. The two statues were reconstructed in 1918 after a fire.

Original Main Hall

The original Main Hall is located on the left, after the Niōmon gate.

Daikanjin

Located on the left, after the original Main Hall site, this Tendai Sect temple houses the residence of the chief priest. The temple's compound contains a garden and a treasure house, which contains the illustrated scroll of The Tale of Genji. Unfortunately, these areas are not open for public viewing.

Rokujizō

The Rokujizō are located to the right of the Daikanjin. The Rokujizō are statues of the six Bodhisattvas, who gave up Buddhist enlightenment, in order to provide salvation to others. The Bodhisattvas are said to be able to commune with the six realms of hell, starvation, beasts, carnage, human beings and divine beings.

Sanmon

The Sanmon Gate is considered an Important Cultural Asset. It contains five wooden Buddhist statues (not available for public viewing), as well as a plaque with calligraphy by the Imperial prince, which is said to contain five hidden doves in the lettering. Reconstruction of the Sanmon Gate began on October 1, 2002; it will end on December 31, 2007.

Kyōzō

The Kyōzō is located on the far left from the Sanmon Gate. It is also an Important Cultural Asset. The building contains a repository of printed Buddhist sutras, and visitors get to rotate the octagonal sutra holder, in order to gain enlightenment. The Kyōzō was constructed in 1759, although the sutra holder was made in 1694.

Zenkō-ji Hondō

A high priest dispensing blessings at the Zenkō-ji Hondō.

This is the Main Hall, located at the northern end of the compound. It is considered a National Treasure.

Liens externes

36°39′42″N 138°11′16″E / 36.66167, 138.18778

Notes et références

Ce document provient de « Zenk%C5%8D-ji ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zenko-ji de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zenkō-ji — Le Hall principal, 2005 Les jardins de Zenkō ji, 2004 Zenkō ji …   Wikipédia en Français

  • Zenkō-ji — nihongo|Zenkō ji|善光寺| is a Buddhist temple, located in Nagano, Japan. The temple was built in the 7th century. Nagano City, established in 1897, was originally a town built around the temple. Historically, the Zenkō ji is perhaps most famous for… …   Wikipedia

  • Zenko-ji — Haupthalle des Zenkō ji Der Hohepriester segnet Gläubige am Zenkō ji. Der Zenkō ji (jap. 善光寺) ist ein …   Deutsch Wikipedia

  • Zenkō-ji — Haupthalle des Zenkō ji Der Hohepriester segnet Glä …   Deutsch Wikipedia

  • Zenko Suzuki — Zenkō Suzuki Zenkō Suzuki Zenkō Suzuki (鈴木 善幸, Suzuki Zenkō? …   Wikipédia en Français

  • Zenkō Suzuki — 70.º primer ministro de Japón …   Wikipedia Español

  • Zenkō Suzuki — (鈴木 善幸, Suzuki Zenkō? …   Wikipédia en Français

  • Zenko Suzuki — (鈴木 善幸 Suzuki Zenkō ; January 11,1911 ndash;July 19,2004) was a Japanese politician and the 70th Prime Minister of Japan from July 17, 1980 to November 27, 1982.Suzuki graduated from Tokyo University of Fisheries in 1935. He joined the Liberal… …   Wikipedia

  • Zenkō-ji (Gifu) — Infobox Buddhist temple name = Zenkō ji 善光寺 img size = 250 img capt = Zenkō ji s main hall landscape = denomination = Shingon sect founded = late 16th century closed = founder = teacher = director = roshi = abbot = priest = rinpoche = reverend =… …   Wikipedia

  • Zenko Suzuki — Suzuki Zenkō (1981) Suzuki Zenkō (jap. 鈴木 善幸; 11. Januar 1911 in Yamada (Iwate); † 19. Juli 2004) war ein japanischer LDP Politiker. Er war von 17. Juli 1980 bis 27. November 1982 der 44 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.