Zadar


Zadar
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zara.

Zadar

Blason de Zadar
Vue de Zadar
Vue de Zadar

Pays Drapeau de Croatie Croatie
Comitat Zadar
Altitude 0 m
Population
(municipalité)
72 718 hab. (2001)
Population
(ville)
69 556 hab. (2001)
Superficie
(municipalité)
194 km2
Densité
(municipalité)
374,84 hab./km2
Coordonnées 44° 06′ 51″ N 15° 13′ 40″ E / 44.114167, 15.22777844° 06′ 51″ Nord
       15° 13′ 40″ Est
/ 44.114167, 15.227778
  
Indicatif téléphonique +385 (0) 23
Code postal 23 000
Maire
(Gradonačelnik)
Živko Kolega[1] (HDZ)
Site web www.grad-zadar.hr

Géolocalisation sur la carte : Croatie

(Voir situation sur carte : Croatie)
Zadar

Zadar (en italien, Zara)[2] est une ville et une municipalité de Croatie située au nord de la Dalmatie. Elle est le chef-lieu du Comitat de Zadar. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 72 718 habitants, dont 92,77 % de Croates[3] et la ville seule comptait 69 556 habitants[4].

Sommaire

Histoire

Sur un ancien centre des Liburnes, la ville est transformée en colonie romaine après que ceux-ci aidèrent Octavien dans la première guerre dalmate (35-33 av. J.-C.). Elle fut alors baptisée Iader (variantes Iadera ou Ieader, parfois écrit avec J initial plus récemment — en grec ancien ΄Ιάδαιρα ou ΄Ιάδερα , plus tard τα Διάδωρα). Sous l'Empire, la ville fut prospère, en raison du commerce du vin et de l'huile. Son toponyme (illyrien) était sans doute Hal Zara. La colonie romaine tombe lors de l'invasion des Goths, puis en 538 sous domination byzantine. La domination byzantine s'achèvera définitivement avec la chute de Constantinople. Ce sont alors les Hongrois qui, en vertu du traité de Zadar, contrôlent la ville avant qu'elle ne passe en 1409 sous la domination de Venise. Pendant quatre siècles, la ville servira à repousser l'invasion des Turcs.

En 1797, les Autrichiens s'emparent de Zadar avant qu'elle soit rattachée à la province illyrienne en 1808 par Napoléon Ier jusqu'en 1813, année où l'Autriche réoccupe la ville jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Le Traité de Rapallo donne la ville aux Italiens. La Seconde Guerre mondiale défigure la ville par les 54 bombardements alliés en 1943 et 1944. La plupart de la population de souche italienne (environ 20.000 personnes, 83 % des Zadarois au début de la guerre entre les royaumes d'Italie et de Yougoslavie le 6 avril 1941) s'enfuit. Environ 150 Italiens sont massacrés par les partisans de Tito.

En 1947 la ville devient officiellement yougoslave, puis croate après l'indépendance du pays en 1991. Zadar est la cinquième ville de Croatie (environ 80 000 habitants). Elle a été élue en 2004 ville de grande perspective[réf. souhaitée] (propension à se développer) avec le plus fort potentiel de tout le bassin méditerranéen.

Les italiens de Zadar

Malgré les lourdes persécutions subies par les Italiens en Istrie et Dalmatie à la fin de la II guerre mondiale, une petite communauté italienne existe encore à Zadar aujourd'hui et environ 200 personnes y sont associées. Elle pourrait être plus nombreuse si les Italiens cessaient d'être la cible d’actions discriminatives d’une partie de la population croate. Cette communauté italienne de Zara a demandé en 2009 l’ouverture d’une section en langue italienne dans une école maternelle publique, mais le projet n’a pas vu la lumière officiellement parce que le nombre d’enfants demandeurs étais inférieur au nombre minimum pour la création de la section. En réalité de nombreuses demandes d’admission avaient été faites, mais l’administration de la ville a requis qu'exclusivement les enfants titulaires d’un passeport italien avaient le droit d’être admis à cette école et cela pour ne pas risquer « d’italianiser » les enfants de Zadar n'étant pas de souche italienne[5]. En effet, il est important de préciser que la majorité des Italiens qui avaient choisi à la fin de la II guerre mondiale de ne pas partir avait du renoncer au passeport italien pour démontrer à l'Etat Yougoslave d'être fidèles au régime de Tito.

Monuments

Malgré les importantes destructions subies en 1944, la ville garde des traces importantes de son passé historique mouvementé:

Bâtiments religieux

Cathédrale Sainte-Anastasie
  • Église Saint-Siméon (basilique paléochrétienne du Ve siècle ayant ensuite connu de nombreux remaniements de style gothique puis baroque et renfermant la châsse de Saint Siméon datant de 1377)
  • Église Saint-Michel
  • Église Saint-Chrysogone
  • Église Sainte-Marie
  • Église Saint-Donat (complexe religieux de style roman et byzantin remontant au IXe siècle)
  • Cathédrale Sainte-Anastasie (église romane du XIIe siècle comportant une imposante façade à trois portail et renfermant le sarcophage de Sainte Anastasie dans la crypte)
  • Église Saint-Élie
  • Église et couvent Saint-François
  • Église Notre-Dame (église abbatiale bénédictine remontant à 1066) et couvent de religieuses bénédictines (renfermant une importante collection d'art sacré, notamment des reliquaires)

Autres

Personnages célèbres

  • Luciano Laurana (1420 - 1479), architecte italien né à Zadar
  • Francesco Laurana (1430 – 1502), sculpteur et médailliste italien né à Zadar
  • Spiridon Brusina (1845 - 1908), zoologiste né à Zadar
  • Felix Weingartner (1863 - 1942), compositeur, pianiste et chef d'orchestre autrichien né à Zadar
  • Krešimir Ćosić (1948 - 1995), joueur et entraineur de basket-ball yougoslave élevé à Zadar et y ayant débuté sa carrière sportive
  • Ana Lovrin (1953 - ), femme politique croate et ancien maire de Zadar
  • Zoran Primorac (1969 - ), joueur de tennis de table croate né à Zadar
  • Arijan Komazec (1970 - ), joueur de basket-ball croate né à Zadar
  • Dado Pršo (1974 - ), footballeur croate né à Zadar
  • Saša Bjelanović (1979 - ), footballeur croate né à Zadar
  • Luka Modrić (1985 - ), footballeur croate né à Zadar
  • Hrovje Perincic (1978 - ), basketteur croate né à Zadar

Jumelages

Localités

La municipalité de Zadar compte 15 localités :

  • Babindub
  • Brgulje
  • Crno
  • Ist
  • Kožino
  • Mali Iž
  • Molat
  • Olib

Notes et références

  1. (hr) Gouvernement de Croatie, « Adresse et contact de la ville » sur vlada.hr. Consulté le 17 octobre 2008
  2. le nom ancien est Jadres
  3. Recensement de 2001 : (en) Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques. Consulté le 7 juillet 2008
  4. (en) Population by sex and age by settlements, census 2001 sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques. Consulté le 7 juillet 2008
  5. Asilo Zara: italiano solo per italiani - Traduction de l'article de Slobodna Dalmacija du 27 mai 2009

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zadar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zadar — Zadar …   Deutsch Wikipedia

  • Zadar — (italiensk: Zara, latin: Jadera), er en by i Kroatien. Zadar var oprindelig hovedstad i Liburnien og blev under kejser Augustus romersk koloni. I middelalderen hørte Zadar til det østromerske rige, indtil den på grund af tyrkiske sørøveres… …   Danske encyklopædi

  • zadar — ZADÁR s.n. (Rar) Inutilitate, zădărnicie. ♢ Loc adv. (Curent) În zadar = degeaba, fără folos, zadarnic, în deşert, în van. [var.: zădár s.n.] – Din sl. za darŭ. Trimis de spall, 27.02.2002. Sursa: DEX 98  ZADÁR s. v. deşertăciune, inutilitate,… …   Dicționar Român

  • Zadar —   [ zadar], italienisch Zara [ dzaːra], Stadt in Kroatien, an der Adriaküste, Zentrum Nord Dalmatiens, 76 300 Einwohner; Sitz eines orthodoxen und eines katholischen Erzbischofs; philosophische Fakultät der Universität Zagreb, Staatsarchiv,… …   Universal-Lexikon

  • zădar — ZĂDÁR s.n. v. zadar. Trimis de spall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98 …   Dicționar Român

  • Zadar — (spr. sa ), kroat. Name der Stadt Zara (s. d.) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Zadar — (en ital. Zara) v. de Croatie, sur l Adriatique; 116 000 hab. Industries. égl. St Donat (déb. IXe s.). Cath. (XIIe XIVe s.). Anc. base byzantine, possession vénitienne de 1409 à 1797, la ville appartint à l Autriche (1813 1918), à l Italie (1920) …   Encyclopédie Universelle

  • Zadar — (Croatian, Romanian), Zara (Italian, Portuguese), Zára (Hungarian), Zadara (Latvian), Zadaras (Lithuanian) …   Names of cities in different languages

  • Zadar — Zȁdar m <G dra> DEFINICIJA grad i luka u S Dalmaciji, 76.343 stan.; bogate povijesti, u više navrata administrativni centar Dalmacije, na izvanrednom maritimnom položaju na prijelazu od istočnojadranskog pravca prema Italiji …   Hrvatski jezični portal

  • Zadar — For other uses, see Zadar (disambiguation). Zadar   City   City of Zadar Grad Zadar …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.