Z 23000


Z 23000
Z 23000
 Motrice Z 23345.
Motrice Z 23345.

Identification
Exploitant(s) : CMP
Type : automotrice
Motorisation : électrique
Composition : 1 caisse
Couplage : 2 à 8 unités
Constructeur(s) : Decauville, Compagnie Générale de Construction, Brissonneau et Lotz, CIMT
Effectif : 136 en juin 1984
68 en février 1987
Retrait : 1987
Affectation : Ligne de Sceaux
Caractéristiques techniques
Écartement : standard
Alimentation : 1500 V
Moteurs de traction : 2 * 152 A à 800 tr/min
1500 V autoventilés
Puissance continue : 1392
(élément de 4 voitures)
kW
Longueur :
Largeur :
20,70
3,20
m
m
Empattement : 16,085
2,50 m (bogie moteur)
2,20 m (bogie porteur)
m
Accès : 4 par flanc
Portes : coulissantes
2 vantaux
Places assises : 1re 24
2e 66
pl.
pl.
Vitesse maximale : 80 km/h

Les Z 23000 sont des automotrices de la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP). Elles sont commandées à partir de 1934 pour assurer la desserte de la ligne de Sceaux en banlieue sud de Paris, fortement modernisée et électrifiée en 1937. Uniquement constituées de motrices, toutes identiques, les Z 23000 constituent la première génération de matériel automoteur moderne conçu pour le futur métro régional, qui ne sera créé que quarante ans plus tard sous le nom de réseau express régional. Elles demeurent indissociable de cette ligne, plus connues durant leur cinquante ans de service sous le nom d' « automotrices Z ».

Sommaire

Histoire

Dans la continuité du Plan Langevin de 1929, la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris (CMP) conçoit en 1930 un matériel ferroviaire moderne, directement dérivé des rames Sprague-Thomson du métro urbain, adaptées à une desserte péri-urbaine fiable et performante. Contrairement aux matériels du métro, ces automotrices sont à grand gabarit ferroviaire, et équipées de pantographes, pour le captage du courant continu 1500 V par caténaire.

Les « automotrices Z » ont été commandées en plusieurs fois. Une première tranche en 1934 aux Forges et ateliers de constructions électriques de Jeumont. Une seconde commande est passée en 1937, une troisième en 1942, une quatrième en juin 1950. La mise en service commercial de ce matériel s'est déroulée, tout comme les livraisons, en plusieurs fois, entre novembre 1937 et décembre 1938 (pour les deux premières séries) sur la ligne de Sceaux, qui venait d'être radicalement modernisée et électrifiée.

Les Z 23000 ont également joué un rôle après l'intégration de la ligne de Sceaux à la ligne B du RER en 1977, prolongée dans un premier temps jusqu'à la station Châtelet-Les Halles. Elles reçurent à cette occasion des améliorations techniques. En effet la ligne comporte en sens nord-sud une rampe de quarante pour mille. Les ingénieurs de la RATP testèrent donc les Z (Tests réalisés sur la ligne A dans la rampe du Vésinet à Saint-Germain-en-Laye). Il apparut que les freins devaient être remplacés ; et les roues devinrent monobloc (Il y avait eu aussi des roues à rayons). Cependant, ce matériel, conçu pour un courant 1500 V continu, était inutilisable sur le tronçon nord de la ligne à partir de la gare du Nord, l'électrification du réseau Nord de la SNCF étant réalisée en courant alternatif 25 kV, 50 Hz.

C'est pour cette raison que les Z 8100 (ou MI 79 dans la dénomination RATP), bitension, ont été commandées. La réforme des « Z » commence en 1984. Les MS 61 envoyées sur la ligne A du RER connaissent d'importants problèmes dus à leur trop forte utilisation. Quelques MI 79 sont alors détachés vers le RER A. Bien que leur réforme fût prévue dès 1983, les automotrices Z continuèrent d'assurer leur service, utilisées au maximum des possibilités lors du rude hiver de 1985. En effet, les MI 79 étaient nombreux à être en panne (la neige s'infiltrant par les dessous de caisse et créant des courts-circuits) alors que les Z, de conception plus ancienne, ne souffraient pas des conséquences du temps neigeux. Pendant ces hivers rigoureux, c'est aussi une rame Z qui faisait la navette de nuit entre Port-Royal et le sud de la ligne pour dégivrer le double fil de contact de la caténaire.

Durant toutes ces transformations, les rames "Z" connurent des ajouts imprévus lors de leur utilisation primitive qui était au maximum de deux couples d'automotrices assemblées par leur partie arrière (les bogies avants étant moteurs). D'abord, ce furent des rames formées de trois automotrices (au lieu de couples) qui formèrent le nouvel élément de base comme les MS 61: l'arrière de la motrice de tête accrochée à l'avant de celle du milieu, d'où modification des attelages. Puis, une encore fut ajoutée pour constituer des ensembles de 4 qui étaient couplés pour obtenir l'équivalent des rames MI 79 de deux fois quatre éléments. On vit ainsi circuler trois automotrices dont l'arrière était couplé à l'avant de la suivante et la quatrième attachée "normalement" par l'arrière à la troisième. À cause de cette bizarre disposition, les bogies avant et arrière n'étant pas au même niveau, il y eut un accident fâcheux en gare de Palaiseau-Villebon suite à un tamponnement de deux rames qui s'étaient rattrapées... La dernière automotrice Z circule le 27 février 1987, soit cinquante ans après l'apparition de ce matériel sur la ligne de Sceaux. Sa dernière mission voyageurs, sous code LOTA, fut de Gare du Nord à Orsay-Ville.

Caractéristiques

Les automotrices Z sont conçues par la CMP selon plusieurs principes, auxquels aucun matériel existant à l'époque ne répondait. Elles doivent posséder quatre portes par face pour un temps d'échange des voyageurs réduit en gare, une adaptation aux quais hauts, une longueur suffisante mais sans présenter de lacunes importantes à quai compte tenu des nombreuses courbes de la ligne de Sceaux, être légères pour obtenir de bonnes accélérations, et être dotées d'un équipement électrique moderne, simple et fiable[1].

Œuvres de fiction

Les Z 23000 apparaissent dans l'album S.O.S. Météores de la série de bande dessinée Blake et Mortimer, publié en 1959.

Notes et références

  1. Gaston Jacobs, La ligne de Sceaux, p. 188

Bibliographie

  • Gaston Jacobs, La ligne de Sceaux, 140 ans d'histoire, Éd. La Vie du Rail, 1987, 271 p.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Z 23000 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 23000 — ГОСТ 23000{ 78} Система человек машина . Пульты управления. Общие эргономические требования. ОКС: 13.180 КГС: Т58 Система стандартов в области охраны природы и улучшения использования природных ресурсов, безопасности труда, научной организации… …   Справочник ГОСТов

  • -23000 — XXIIIe millénaire av. J. C. Portail de la Préhistoire XXVIIe millénaire av. J. C. | XXVIe millénaire av. J …   Wikipédia en Français

  • Liste des asteroides (22001-23000) — Liste des astéroïdes (22001 23000) Voici la liste des astéroïdes numérotés de 22001 à 23000. Les astéroïdes sont numérotés lorsque leur orbite est confirmée, ce qui peut parfois se produire longtemps après leur découverte. Ils sont classés ici… …   Wikipédia en Français

  • Table des caracteres Unicode (23000-23FFF) — Table des caractères Unicode (23000 23FFF) Tables Unicode 20000 – 20FFF   28000 – 28FFF 21000 – 21FFF 29000 – 29FFF …   Wikipédia en Français

  • Table des caractères unicode (23000-23fff) — Tables Unicode 20000 – 20FFF   28000 – 28FFF 21000 – 21FFF 29000 – 29FFF …   Wikipédia en Français

  • Liste des astéroïdes (22001-23000) — Voici la liste des astéroïdes numérotés de 22001 à 23000. Les astéroïdes sont numérotés lorsque leur orbite est confirmée, ce qui peut parfois se produire longtemps après leur découverte. Ils sont classés ici par leur numéro et donc… …   Wikipédia en Français

  • Table des caractères Unicode (23000-23FFF) — Tables Unicode (plan 2) 20000 – 20FFF   28000 – 28FFF 21000 – 21FFF 29000 – 29FFF 22000 – 22FFF …   Wikipédia en Français

  • List of asteroids/22001–23000 — ! colspan= 5 style= background color:silver;text align:center; id= 001 | 22001 ndash;22100 [SERVERlocalurl:List of asteroids/22001 ndash;22100|action=edit edit] ! colspan= 5 style= background color:silver;text align:center; id= 101 | 22101… …   Wikipedia

  • Meanings of minor planet names: 22001–23000 — As minor planet discoveries are confirmed, they are given a permanent number by the IAU s Minor Planet Center, and the discoverers can then submit names for them, following the IAU s naming conventions. The list below concerns those minor planets …   Wikipedia

  • ГОСТ 23000-78 — 12 с. (3) Система «Человек машина». Пульты управления. Общие эргономические требования раздел 13.180 …   Указатель национальных стандартов 2013


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.