Yves Farge


Yves Farge

Yves Farge est un homme politique français, né le 19 août 1899 à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) et décédé le 31 mars 1953 dans un accident d’automobile à Tbilissi (Géorgie, URSS).

Sommaire

Vie

Il est journaliste au Progrès de Lyon. Son collègue Georges Altman le met en contact avec le mouvement de résistance Franc-tireur. En 1942, il rencontre Jean Moulin. Mission lui est donnée d’organiser militairement le massif du Vercors. Il est aussi membre de l’état-major de l’armée secrète dirigée par le général Delestraint. Après les arrestations de ces deux grands Résistants, il est recherché par la Gestapo et se rend à Paris où il préside le Comité d’action contre la déportation.

Le général de Gaulle nomme Yves Farge commissaire de la République pour les départements de la région rhodanienne. Il sauve 800 otages risquant d’être fusillés au Fort Montluc à Lyon.

Homme de gauche sans appartenance politique précise, il est ministre du Ravitaillement, poste très difficile, dans le gouvernement provisoire de Georges Bidault, du 8 janvier au 16 décembre 1946. Il dénonce le trafic des vins. Il lutte avec acharnement contre le marché noir.

Ce progressiste, proche des communistes[1], participe à la fondation du Mouvement de la Paix en 1947. Il en devient le président jusqu'à sa mort. Il était également membre du Conseil mondial de la paix. Pour ces actions en faveur de la lutte pour la paix, il reçut le prix Staline pour la paix à titre posthume en 1953.

Il est compagnon de la Libération.

Selon Arkadi Vaksberg[2], l'accident de voiture serait un assassinat déguisé, ordonné par les autorités soviétiques.

Références

  1. Renaud de Rochebrune et Jean-Claude Hazera, Les patrons sous l'Occupation, p. 25.
  2. Arkadi Vaksberg, Staline et les Juifs, Paris, Robert Laffont, 2003.

Sources

  • Dominique Veillon, article "Yves Farge" tiré de Dictionnaire historique de la résistance sous la direction de François Marcot, Robert Laffont, 2006

Bibliographie

On lui doit de nombreux ouvrages :

  • Toulon, Editions de Minuit, Paris 1943
  • Sauvons nos gosses. À Megève, premier village d'enfants, Lyon, 1945
  • Vent des fous, Paris 1946
  • Rebelles, soldats et citoyens. Souvenirs d'un Commissaire de la République, Paris 1946
  • Lettre au Président Truman, Paris 1949
  • La République est en danger, Paris 1950
  • La Guerre d'Hitler continue, Paris 1950
  • Le sang de la corruption, Paris 1951
  • Témoignage sur la Chine et la Corée, Paris 1952
  • Un simple mot, Paris 1953
  • Histoire vécue de la Résistance. Rebelle soldat et citoyen, carnet d'un Commissaire de la République, Genève 1971

Voir aussi

Le site de l’Ordre de la Libération présente une bibliographie détaillée et une photographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yves Farge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yves Farge — (b. 19 August 1899, Salon de Provence, d. 31 March 1953, Tbilisi) was a French journalist and politician. Biography Farge was a journalist for the Progrès de Lyon . His colleague, Georges Altman, put him in contact with the French Resistance… …   Wikipedia

  • Station Yves Farge (Tram de Bordeaux) — Station Bègles Terres Neuves (Tram de Bordeaux) Bègles Terres Neuves Véhicule Tramway Alimentation Ligne aérienne (LAC) Localité Bègles Inauguration 27 février 2008 Architecte E. de Portzamparc Ligne C …   Wikipédia en Français

  • Farge — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Arlette Farge, historienne française Bertrand Farge, acteur français Jean Farge (né en 1928), homme politique français Yves Farge (1899 1953),… …   Wikipédia en Français

  • Stockholmer Appell — Der Stockholmer Appell vom 19. März 1950 war ein Aufruf zur Ächtung der Atombombe und speziell zur Verurteilung des Ersteinsatzes von Atomwaffen. Er ging aus vom Ständigen Komitee des Weltkongresses der Kämpfer für den Frieden (dem späteren… …   Deutsch Wikipedia

  • Tele Lyon Metropole — Télé Lyon Métropole Création 25 novembre 1988 Slogan « TLM, C est tout Lyon, tout le temps. » Langue Français Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Mouvement De La Paix — Militants du Mouvement de la Paix marchant le 1er mai 2007 …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de la Paix — Militants du Mouvement de la Paix marchant le 1er mai 2007 …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de la paix — Militants du Mouvement de la Paix marchant le 1er mai 2007 …   Wikipédia en Français

  • Télé Lyon Métropole — Pour les articles homonymes, voir TLM. Logo de TLM Création 25  …   Wikipédia en Français

  • Mouvement de la Paix — activists demonstrating on 1 May 2007 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.