Yucatán


Yucatán
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yucatán (homonymie).
Yucatán
Estado Libre y Soberano de Yucatán
État libre et souverain du Yucatán
Flag of Yucatan.svg {{{lien_blason}}}
Drapeau Armoiries
Yucatán en México.svg
Localisation de l'État de Yucatán
Surnom
La hermana República de Yucatán
En français : La République fraternise du Yucatán
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Capitale Mérida
Gouverneur Ivonne Ortega Pacheco (PRI)
Sénateurs María Zavala Peniche
Alfredo Rodríguez y Pacheco
Renán Zoreda Novelo
Nombre de députés 5 représentants
Adhésion à la République 1823-12-23  (8e)
Géographie
Coordonnées géographiques 20°50′0″N 89°0′0″O / 20.83333, -89
Municipalités ou équivalent 106
Superficie 39 612 km2  (20e)
 — Terre 39 612 km2
Altitude maximale 210 m, (Cerro Benito Juárez)
Latitude 21º 38' - 19º 32' N
Longitude 87º 22' - 90º 24' O
Démographie
Ville la plus peuplée Mérida
Population  
(2010)
1 955 577 hab.  (21e)
 — Densité 49,4 hab./km2
Gentilé Yucateco(a)
Langue(s) régionale(s) De jure : Espagnol
De facto : Maya, Nahuatl, Ch'ol, Zapotèque
Autres informations
ISO 3166-2 MX-YUC
Fuseau horaire UTC-6
Site officiel http://www.yucatan.gob.mx

Le Yucatán est un État situé dans le sud-est du Mexique sur la péninsule du même nom. Mérida est la capitale de l'État de Yucatán qui comporte 106 municipalités. Le Yucatán compte presque 2 millions d'habitants (2005). Le Yucatán s'étend sur 38,402 km2 et est bordé par les États de Campeche au sud-ouest et de Quintana Roo à l'est, ainsi que par le golfe du Mexique au nord.

Sommaire

Histoire

Les Mayas occupèrent cette région : Palenque, Uxmal, Chichén Itzá en attestent. L'ancienne Tiho, ou Ichcanziho, était l'une des principales villes de la province maya de Chacán. Le conquistador Francisco de Montejo, y fonda le 6 janvier 1542 la ville de Mérida. Cette fondation marqua l'occupation définitive de la région par les Espagnols. Cette ville possède un homonyme en Espagne.

Au milieu du XIXe siècle, le Yucatán déclara à deux reprises son indépendance et se constitua en République du Yucatán, demandant même à un moment l'adhésion aux États-Unis d'Amérique.

Origine du nom

L'hagiographie des conquistadores fait venir le mot Yucatán d'une mauvaise interprétation des Espagnols à leur arrivée dans cette région peuplée de mayas. Une anecdote relatée comme une farce en 1541 par le franciscain Toribio de Benavente dans son Histoire des indiens de la Nouvelle Espagne[1] et reprise en 1566 par l'archevêque Diego de Landa dans sa Relation des affaires du Yucatan[2] veut qu'ils aient créé ce toponyme en interprétant librement les paroles des Amérindiens : Ma c'ubah than (« Nous ne comprenons pas vos paroles »).

Une autre explication voit dans Yucatán la combinaison de deux mots locaux, yuka (= tuer) et yetá (= beaucoup)[réf. nécessaire], allusion au fait que les Mayas y furent exterminés[Par qui ?]. Une troisième explication tiendrait dans la phrase "U Yu c-atan" qui signifie "les colliers de nos épouses" qui auraient été remis en cadeau à des colons en remerciements de leurs sollicitude. Aucune de ces étymologies populaires ou littéraires n'est documentée, et toutes reposent sur des reconstitutions a posteriori à partir du maya, quitte à inventer une anedocte qui à force d'être reprise a revêtu l'apparence de la tradition.

En 1890, dans son Étude philologique relative au nom d'Amérique et à celui de Yucatan, l'évêque du Yucatan Crescencio Carrillo y Ancona (1837-1897), membre de la Société mexicaine de géographie et statistiques, de la Société d'ethnologie américaine de New York, de l'Association de philosophie américaine de Philadelphie relève dans le codex Chumayel du Chilam Balam, l'homonymie de "Yucalpeten", qui désigne le territoire des Itza, et de "Yucatan" et l'explique par l'équivalence entre "peten", qui signifie "territoire", et sa métaphore "tan", qui signifie "épouse", la terre étant comparée à une mère et ses habitants à ses enfants[3]. L'élision du l devant le t serait typique du maya, sinon une prononciation espagnole fautive, ou les deux. "Yucal", de "yu" ("collier", "perle") et "cal" ("gorge"), désigne ces colliers de prestige faits en perles de jade et de turquoise qui recouvrent la poitrine. Ainsi, le nom de Yucatan désigne un territoire de prestige, une sorte d'apanage, emphatiquement comparée à la dot affichée par une riche héritière.

L'étymologie simpliste "terre du yuca" donnée au XVIème siècle par Bernal Díaz del Castillo dans son Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne[4], n'est donc qu'a moitiè plausible, "tan" ("épouse") pouvant donc bien désigner un territoire, mais "yuca" venant de "yucca"[5] qui est arawak taïno et non maya[6], encore qu'il pourrait y avoir été adopté de même qu'il se retrouve dans le tupi "oca" ("racine").

Le nom autochtone de la péninsule du Yucatan, et non du seul territoire Itza, était "Mayab" qui signifie en maya "pas beaucoup" (ma : négation, ya'ab : "beaucoup")[7].

Il faut savoir aussi qu'en maya, Ka'an signifie ciel/paradis.

Culture

Architecture et patrimoine

Événements culturels et festivals

Éducation

Économie

Géographie

Hydrologie

Paysages et végétation

Climat

Flore et faune

Villes et urbanisme

Annexes

Notes et références

  1. G. Baudot, Mexico, la cité que l'on n'attendait pas dans Destins croisés, cinq siècles de rencontres avec les Amérindiens édités par l'Unesco et Albin Michel
  2. D. Landa, Relación de las cosas de Yucatán (septième édition) II, p. 57, Pedro Robredo, Mexico, 1938.
  3. Y. Fernandez Noa, Origen del nombre Yucatan, Yucatan Today, Mérida du Yucatan, 2008, Origine du nom du Yucatan dans le guide touristique en ligne Yucatan Today
  4. B. Díaz del Castillo, Historia verdadera de la conquista de la Nueva España: Manuscrito "Guatemala", p. 22, El Collegio de Mexico, ISBN 978-968-12-1196-7
  5. ATLIF [http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/visusel.exe?43;s=217297485;r=3;nat=;sol=1; Etymologie de yucca
  6. L. Guyot et P. Gibassier, Les noms des fleurs, PUF - Que sais-je ? , 1968
  7. R. Casares G. Cantón ; J. Duch Colell ; M. Antochiw Kolpa ; S. Zavala Vallado et alii, Yucatan en el tiempo, Yucatán Enciclopedias y diccionarios, Mérida du Yucatan, 1998. ISBN 978-970-9071-04-7

Autres lectures

  • Les cités perdues des Mayas, Claude Baudez & Sydney Picasso, Découvertes Gallimard, 1987, (ISBN 978-2-07-053035-9)
  • Les Mayas : Histoire, art et archéologie, Susana Vogel, Monclem Ediciones, Mexico, 1995, (ISBN 978-968-6434-40-8)
  • Les Mayas de la Gloire à la Ruine, Guy Gugliotta, National Geographic France no.95, Août 2007.
  • Un monde perdu et retrouvé : Les cités Mayas, Frédéric Catherwood, Bibliothèque de l'Image, 1993 (ISBN 978-2-909808-02-4)
  • Le Yucatan et ses cités archéologiques, par Gerardo Bustos, Monclem Ediciones, Mexico, (ISBN 978-968-6434-57-6)

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yucatán de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yucatan — Yucatán Pour les articles homonymes, voir Yucatán (homonymie). Estado Libre y Soberano de Yucatán (État libre et souverain du Yucatán) …   Wikipédia en Français

  • Yucatán — es una palabra que puede referirse a: ● Península de Yucatán, ubicada en América Central, separa al Golfo de México del Mar Caribe. ● Estado de Yucatán, uno de los 31 Estados Unidos Mexicanos. ● República de Yucatán, separación en el siglo XIX de …   Enciclopedia Universal

  • Yucatán —   [jukɑ tɑn], Name von geographischen Objekten:    1) Yucatán, Bundesstaat im Norden der Halbinsel Yucatán, Mexiko, 39 671 km2, (2000) 1,66 Mio. Einwohner; Hauptstadt ist Mérida. Der Staat nimmt den trockensten, aber landwirtschaftlich… …   Universal-Lexikon

  • Yucatan — Yucatán oder Yucatan bezeichnet eine Halbinsel in Mexiko, siehe Yucatán (Halbinsel) einen mexikanischen Bundesstaat auf dieser Halbinsel, siehe Yucatán (Bundesstaat) eine walisische Metalband, siehe Yucatan (Band) Siehe auch: Juchitán …   Deutsch Wikipedia

  • Yucatán — halvøen Yucatán er en halvø i Mellemamerika, der adskiller det Caribiske Hav fra den Mexicanske Golf. Halvøens nordlige del tilhører de mexicanske stater Campeche, Quintana Roo og Yucatán. Den sydlige del tilhører landene Belize og Guatemala… …   Danske encyklopædi

  • Yucatán — oder Yucatan bezeichnet: Yucatán (Halbinsel), eine Halbinsel in Mexiko Yucatán (Bundesstaat), einen mexikanischen Bundesstaat auf dieser Halbinsel Yucatan (Band), eine walisische Metalband Siehe auch: Erzbistum Yucatán, in Mexiko gelegene römisch …   Deutsch Wikipedia

  • Yucatán — [yo͞o΄kä tän′; ] E [ yo͞o΄kə tan′] 1. peninsula comprising SE Mexico, Belize, & part of W Guatemala: it separates the Gulf of Mexico from the Caribbean: c. 70,000 sq mi (181,299 sq km): also Yucatán (or Yucatan) Peninsula Yucatan 2. state of… …   English World dictionary

  • Yucatan — (Merida), 1) früher spanische Intendanz, jetzt 2) Staat (Departement) in Mexico, erfüllt fast ganz die große Y. Halbinsel, grenzt an die Honduras u. Campechebai, den englischen Belize, den Staat Guatemala u. die mexicanischen Departements Tabasco …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Yucatán — (le) péninsule du Mexique, formée de plateaux peu élevés, qui ferme au S. le golfe du Mexique. Le climat y est chaud et sec, les forêts abondent. L état du Yucatán a 38 402 km² et 1 362 900 hab.; cap. Mérida. Aire d extension de la civilisation… …   Encyclopédie Universelle

  • Yucătan — Yucătan, Halbinsel des nördlichen Mittelamerika (s. Karte »Mexiko«), die in Rechteckgestalt zwischen dem Golf von Campeche und dem Golf von Honduras vorspringt, durch die Yucatanstraße von Cuba geschieden wird und 175,000 qkm umfaßt. An der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Yucatán — Yucatán, Halbinsel im südl. Mexiko, zwischen dem Mexik. Golf und dem Golf von Honduras, von der Insel Kuba durch die Yucatanstraße getrennt, 220.000 qkm, umfaßt außer Brit. Honduras vorzugsweise die mexik. Staaten Campeche und Y., sowie das… …   Kleines Konversations-Lexikon