Yggdrasill

Yggdrasill

Yggdrasil

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yggdrasil (homonymie).
Yggdrasil l'Arbre-Monde

Yggdrasil ou Yggdrasill est l'Arbre-Monde dans la mythologie nordique. Son nom signifie littéralement « destrier du Redoutable », le Redoutable (Ygg) désignant le dieu Odin.

Sur lui reposent les neuf royaumes :

Il existe des variantes à cette répartition. Il existerait un autre royaume pour les nains, Nidavellir ; et selon certains textes Helheim et Niflheim ne feraient qu'un.

Yggdrasil est représenté comme un immense frêne avec trois racines reliant trois mondes différents (Ásgard, Midgard et Niflheim). La première racine provient de la source de Hvergelmir, située en Niflheim. Un serpent, Nídhögg, garde jalousement cette source et ronge la racine. La deuxième naît dans la fontaine de Mimir, située en Jötunheim. Cette fontaine est censée contenir la source de toute sagesse. Elle est gardée par un géant et abrite la tête du dieu Mimir qui détient les secrets de l'univers. Enfin, la troisième racine provient du puits d'Urd, en Ásgard, lequel puits est gardé par trois Nornes, de vieilles sorcières très sages et craintes par les dieux, car tissant la destinée, à laquelle même les dieux sont soumis.

Yggdrasil est aussi l'hôte d'autres personnages. Un aigle, Hraesvelg, est perché dans ses branches et un faucon, Vedrfölnir, est perché entre ses yeux. La chèvre, Heidrun, vit près du sommet de l'Arbre, et se nourrit de ses feuilles. Le cerf Eikthyrnir broute aussi les rameaux et de ses cornes ruisselle l’eau qui tombe dans Hvergelmir. Finalement, un écureuil, Ratatosk, court sans cesse dans l'Arbre, ne cessant de semer la discorde entre le serpent Nídhögg et l'aigle.

C'est en restant pendu à une branche d'Yggdrasil, percé d'une lance, durant neuf jours et neuf nuits qu'Odin découvrit le sens des runes.

Le nom de ces mondes se terminent par le suffixe heim (royaume, monde) ou dans certains cas gard (enclos). Dans le deuxième cas, il existe toujours un lieu avec le même nom situé au centre du monde. Les recherches actuelles se basant sur les sources les plus anciennes suggèrent que les neuf royaumes avaient tous autrefois un nom en heim (Midgard étant alors appelé Mannheim et Ásgard Godheim). La confusion serait venue de certains auteurs confondant les lieux de certains mondes avec les mondes eux-mêmes.

À l'exception de Midgard (le monde du milieu, des hommes) qui représente l'équilibre, les huit autres royaumes peuvent être regroupés par paires de principes opposés.

Yggdrasil, Peinture attribuée à Oluf Olufsen Bagge.
Royaume Royaume opposé Opposition
Muspellheim Niflheim feu, chaleur / Glace, froid
Ásgard Helheim mort guerrière / mort profane
Vanaheim Jötunheim Création / Destruction
Álfheim Svartalfheim Lumière / Obscurité


Yggdrasil dans la culture populaire

  • Portail de la mythologie nordique Portail de la mythologie nordique
Ce document provient de « Yggdrasil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yggdrasill de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • YGGDRASILL — C’est sans doute la création la plus saisissante du monde mythologique germano nordique: le grand frêne (ou if?) Yggdrasill, éternellement vert, embrasse, de ses racines à sa cime, tous les mondes créés, qu’il supporte et tient en vie. Image… …   Encyclopédie Universelle

  • Yggdrasill — (Miotvidr, d.i. Mittelbaum), der Weltbaum in der Nordischen Mythologie, s.d. S. 91 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Yggdrasill — (Yggdrasils Askr), in der nord. Mythologie die riesenhafte Esche (Weltesche), unter deren Bild man sich das ganze Weltgebäude vorstellte. Drei Wurzeln halten den Baum aufrecht, deren eine zu den Menschen, die andre zu den Hrimthursen (Riesen)… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Yggdrasill — (d.i. Esche des Rosses Yggs, d.i. Odins), in der nord. Mythologie der große Weltenbaum, dessen Gezweig sich über die ganze Welt erstreckt. Unter der ersten Wurzel wohnen die Nornen, unter der zweiten ist der Mimisbrunnen. – Vgl. Magnusson (engl …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Yggdrasill — Darstellung der Weltenesche Yggdrasil mit den verschiedenen Tieren, die in und bei ihr leben, in einer isländischen Handschrift des 17. Jhs. Yggdrasil („Ross des Schrecklichen“ o. ä.; auch: Mímameiðr, Læraðr) ist in der germanischen Mythologie… …   Deutsch Wikipedia

  • Yggdrasill — In Norse mythology, the world tree. One of its roots extended into the underworld, another into the land of the giants, and the third into Asgard. At its base were three wells: the Well of Fate, from which the tree was watered by the Fates; the… …   Universalium

  • Yggdrasill — tree of the universe, according to Norse mythology …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Yggdrasill (album) — Infobox Album Name = Yggdrasill Type = EP Longtype = Artist = Enslaved Released = July 1992 Recorded = Genre = Black metal Viking metal Length = 40:33 Label = Producer = Reviews = Last album = Nema (1991) This album = Yggdrasill (1992) Next album …   Wikipedia

  • Return to Yggdrasill — in addition to being a song off the band s 2004 Isa album, is also a 2005 DVD release by the Norwegian viking metal band Enslaved, consisting primarily of concert footage recorded in Bergen, Norway. The material on this set focuses primarily on …   Wikipedia

  • Four stags of Yggdrasill — In Norse mythology, four stags or harts (male Red Deer) eat among the branches of the World Tree Yggdrasill. According to the Poetic Edda, the stags crane their necks upward to chomp at the branches. Their names are given as Dáinn, Dvalinn,… …   Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»