Yan Dargent


Yan Dargent

Yan Dargent

Cet article fait partie de
la série Peinture
Hiuppo PL.svg

Liste des peintres
Portail de la Peinture

Yann ou Yan' Dargent est un peintre et illustrateur français dont la majeure partie de l’œuvre picturale est consacrée à sa région natale, la Bretagne. Il est né à Saint-Servais (département du Finistère) le 15 octobre 1824, il est mort à Paris le 19 novembre 1899.

Sommaire

Biographie

Les jeunes années

Jean-Édouard dit Yann Dargent est né en 1824, il est le fils de Clémentine Robée et de Claude Dargent, une famille de tanneurs. Il n’a que deux ans quand sa mère décède, son père déménage à Landerneau où il ne tarde pas à se remarier, l’enfant est élevé par ses grands-parents. Il est scolarisé à Saint-Pol-de-Léon avant de rejoindre son père à Landerneau. L’un de ses amis d’enfance est le poète et folkloriste François-Marie Luzel.

À 16 ans, en 1840, il entre à la Compagnie de l’Ouest qui doit construire la ligne de chemins de fer entre Morlaix et Brest, il est chargé de faire des relevés topographiques. Ses dons pour le dessin le font gravir les échelons de la hiérarchie, et il occupe le poste d’ingénieur. Il fait la connaissance d’un professeur de dessin à Troyes, M. Schitz, qui l’engage à développer ses talents. Considéré comme autodidacte, il n’a jamais fait partie d’une « École » comme Sérusier et tant d’autres, ce qui a pu nuire à sa carrière.

Le peintre et l'illustrateur

En 1850, il est pressenti par la Compagnie de l’Ouest pour la réalisation d’un chantier en Espagne, il préfère donner sa démission et tenter de vivre de sa peinture en déménageant à Paris. Cette même année, sa compagne Aimée Crignou donne naissance à un fils, Ernest. Durant les années 1850, il poursuit sa production artistique et expose tous les ans au Salon de Paris, sans que son talent soit reconnu.

Il lui faut attendre 1861 pour que Théophile Gautier apprécie Les Lavandières de la nuit (aujourd’hui au musée des beaux-arts de Quimper) et en fasse un article élogieux. Sa renommée est faite. Parallèlement à sa carrière de peintre, il s’adonne, comme son ami Gustave Doré, à l’illustration de livres (au total environ 200), ce qui lui procure une rémunération plus régulière que la vente de toiles. Il travaille aussi pour des revues telles que le Musée des familles ou La France illustrée.

Il vit à Paris et aussi en Bretagne, près de Saint-Pol-de-Léon, où il aménage son atelier. Le 3 juillet 1867, il épouse une musicienne Eugénie Mathieu qui décède rapidement. De 1869 à 1878, sollicité par le clergé, il se consacre à la décoration de plusieurs églises en Bretagne : Saint-Servais, Landerneau, Morlaix, Ploudalmézeau et surtout la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper dont il réalise l’ornementation de toutes les chapelles latérales.

Son œuvre est inégale, il connaît une période académique, mais il a aussi réalisé, en dehors des Lavandières de la nuit, son ouvrage le plus célèbre, de superbes peintures comme la Petite roscovite, qui se trouve exposée à la mairie de Saint Pol de Léon. Il a également peint de magnifiques couchers de soleils sur les grèves de Roscoff, ainsi que de beaux tableaux sur les paysages du Léon (nord Finistère).

Il meurt le 19 novembre 1899 à Paris. Un musée lui est consacré dans sa ville natale de Saint-Servais.

Il y a quelques années toutes les fresques de la cathédrale de Quimper, réalisées par Yan Dargent ont été restaurées. Cela a permis à ce peintre oublié de sortir de l'anonymat. Une étudiante de l'Université de Brest lui a consacré sa thèse.

Œuvres principales

Œuvre picturale

  • Ancien calvaire de Killinen, près Quimper ¹
(huile sur toile, 99 × 60 cm - 1893)
  • Brizeux et Marie
  • Dahut enlevée par une lame
(huile sur toile, 202 × 160 cm, collection particulière)
  • Légende du Folgoët
  • La Falaise de Pen-Hir, Camaret
(fusain 96 × 57 cm, musée des Beaux-Arts de Brest)
  • Le Menhir
  • Le soir aux grèves de Roscoff
(huile sur toile, 49 × 80,5 cm, musée des Beaux-Arts de Brest - vers 1865-1870)
  • Le Travail ¹
(huile sur toile, 126 × 251 cm - 1875)
  • Les Lavandières de la nuit ¹
(huile sur toile, 75 × 150 cm - 1861)
  • L’Intempérance ¹
(huile sur toile, 123 × 245 cm - vers 1870)
  • Mort du dernier barde breton
  • Saint-Houardon (dans l’église Saint-Houardon de Landerneau)
(huile sur toile 253 × 487 cm - 1859)
  • Paysage à Goulven en Plounéventer
(huile sur toile, 88 × 120 cm, musée des Jacobins à Morlaix - 1899)
  • Sauvetage à Guisseny
  • Portrait de Prosper Proux ¹
(huile sur bois, 20 × 16 cm)
  • Un soir sur la lande
  • Vue de la Roche-Maurice

¹ Tableau visible au musée des beaux-arts de Quimper

Ouvrages illustrés

Frontispice du Nouveau Robinson suisse, illustration de Yann Dargent, gravée par Joliet.
  • Contes des frères Grimm, éditions Garnier, 1921
  • Nouveaux contes bleus de Edouard Laboulaye, éditions Furne Jouvet et Cie, 1868
  • Nouveaux contes de Hans Christian Andersen, éditions Garnier, 1875
  • Le Nouveau Robinson suisse, éditions Hetzel, 1866
  • Histoire fantastique du célèbre Pierrot d’Alfred Assolant, éditions Furne & Boivin

Bibliographie

  • Dictionnaire des illustrateurs, 1800-1914. Sous la direction de Marcus Osterwalder. Éditions Ides et Calendes, 1989. p. 284-285.
  • Yan' Dargent 1824-1899. Par André Cariou, Dominique Radufe. Monographie du Musée des Beaux-Arts de Quimper, 1999.

Lien externe

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
Ce document provient de « Yan Dargent ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yan Dargent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yan' Dargent — Yan Dargent, Les Lavandières de la nuit, 1861, huile sur toile, 75 x 150 cm Jean Édouard Dargent dit Yan Dargent[1] (Saint Servais, 15 octobre 1824 – Paris, 1 …   Wikipédia en Français

  • Ernest Yan' Dargent — Ernest Dargent dit Ernest Yan Dargent (ou même Ernest Yan d Argent) est né le 8 mars 1849 à Paris, et décédé le 30 juin 1908 à Paris. Comme son père Yan Dargent, il fut peintre et illustrateur. Il peignit en Bretagne (Port… …   Wikipédia en Français

  • Ernest Yan Dargent — Ernest Yan d Argent Cet article fait partie de la série Peinture Liste des peintres Portail de la Peinture Ernest Dargent dit Ernest Yan d Argent est né en 1850 et décédé en 1908. Comme son père …   Wikipédia en Français

  • Ernest Dargent — Ernest Yan d Argent Cet article fait partie de la série Peinture Liste des peintres Portail de la Peinture Ernest Dargent dit Ernest Yan d Argent est né en 1850 et décédé en 1908. Comme son père …   Wikipédia en Français

  • Ernest Yan' d'Argent — Cet article fait partie de la série Peinture Liste des peintres Portail de la Peinture Ernest Dargent dit Ernest Yan d Argent est né en 1850 et décédé en 1908. Comme son père …   Wikipédia en Français

  • Brennilis — Pour les articles homonymes, voir Brennilis (homonymie). 48° 21′ 30″ N 3° 50′ 59″ W …   Wikipédia en Français

  • Fée dans l'art et la littérature — Article principal : Fée. The fairy banquet (le banquet des fées), peinture de John Anster Fitzgerald, 1859. La fée, être légendaire issu des croyances populaires, est abondamment représentée dans l art et la littérature. Les premières… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Servais (Finistere) — Saint Servais (Finistère) Saint Servais Enclos paroissial Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Saint-servais (finistère) — Saint Servais Enclos paroissial Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Joseph Romain-Desfossés — Amiral Romain Desfossés, Yan Dargent, 1864, Landerneau Naissa …   Wikipédia en Français