Baie des chaleurs


Baie des chaleurs

Baie des Chaleurs

Baie des Chaleurs
Vue satellite de la Baie des Chaleurs
Type Baie
Localisation Golfe du Saint-Laurent, océan Atlantique
Pays côtier(s) Canada Canada

La baie des Chaleurs est un bras du golfe du Saint-Laurent séparant la péninsule gaspésienne du Nouveau-Brunswick. Ce nom a été donné par l’explorateur français Jacques Cartier en raison de la brume qui la recouvrait lorsqu'il l'a découverte, ce qui lui donna la fausse impression que l'eau était chaude. Les Micmacs appelaient la baie Mowebaktabaak, ce qui signifie grande baie[1].

Sommaire

Club des plus belles baies du monde

Elle est membre du club prestigieux des plus belles baies au monde et possède également la deuxième plus longue bande naturelle de sable au monde, celle de la rivière à l'Anguille, unique en ce qu'elle a un volume d'eau douce d'un côté et de l'eau salée de l'autre. Elle abrite également de nombreuses espèces d'oiseaux protégées, tels le faucon pèlerin, l'arlequin plongeur ou encore la pygargue à tête blanche.

Rivières se jetant dans la baie

Les rivières suivantes se déversent dans la baie :

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Nouveau-Brunswick Portail du Nouveau-Brunswick
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Baie des Chaleurs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baie des chaleurs de Wikipédia en français (auteurs)