Xiang


Xiang
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xiang (homonymie).
Xiang yu
湘语
Parlée en Chine
Région Hunan, Sichuan, et une partie du Guangdong et du Guangxi
Nombre de locuteurs 36 015 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 hsn
IETF hsn

Le xiang (en sinogrammes simplifiés :  ; en sinogrammes traditionnels : 湘語 ; en pinyin : Xiāng yǔ, autres appellations : hunanais, hsiang) est une langue sino-tibétaine chinoise parlée principalement dans les provinces du Hunan et du Sichuan, comptabilisant plus de 36 millions de locuteurs, soit 3,5% de la population chinoise.

Le xiang se situe linguistiquement entre le mandarin et le wu, partiellement intelligible avec eux. Il n'existe pas de forme écrite spécifique, les locuteurs s'exprimant généralement en baihua à l'écrit.

Sommaire

Distribution géographique

Le xiang est parlé par plus de 36 millions de personnes en République populaire de Chine, essentiellement dans les régions centrales et sud-ouest de la province du Hunan, plus de 20 comtés au Sichuan, les 4 comtés de Quánzhōu (全州), Guànyáng (灌陽), Zīyuán (資源) et Xīngān (興安) du Guangxi septentrional et certaines parties du Guangdong. La zone linguistique est entourée par celle du mandarin au nord, à l'ouest et au sud, et par celle du Gan à l'est au Hunan et au Jiangxi. Le xiang est aussi en contact avec les langues Tujia et Hmong au nord-ouest.

Le xiang était la langue maternelle de Mao Zedong, qui le parlait mieux que le mandarin standard (ou Putonghua). Il avait par ailleurs promu ce dernier en tant que langue nationale pour le pays.

Dialectes

Comme mentionné plus haut, les linguistes distinguent deux sous-familles au sein de la langue xiang, dénommés vieux xiang et nouveaux xiang. Les dialectes vieux xiang, ayant gardé les consonnes constrictives du chinois médiéval, sont parlés dans le sud et les dialectes nouveau xiang au nord; ils sont dès lors plus soumis à l'influence du mandarin que les dialectes vieux xiang.

Selon Bao & Chen (2005) par contre, trois groupes principaux de dialectes peuvent être identifiés, parmi divers dialectes non classifiés :

  • sous-groupe Chángyì (長益片), concernant 32 ville et comtés
    • Chángshā-Ville (長沙市), Chángshā (長沙), Xiāngtán-Ville (湘潭市), Xiāngtán (湘潭), Zhūzhōu-Ville(株州市), Zhūzhōu (株州), Píngjiāng (平江), Liúyáng (瀏陽), Níngxiāng (寧鄉), Wàngchéng (望城), Xiāngyīn (湘陰), Yìyáng-Ville (益陽市), Yìyáng (益陽), Táojiāng (桃江), Yuánjiāng (沅江), Mìluó (汨羅), Yuèyáng-Ville (岳陽市), Yuèyáng (岳陽), Nánxiàn (南縣), Ānxiāng (安鄉), Ānhuà (安化), Héngyáng (衡陽市), Héngyángyáng (衡陽陽), Héngnán (衡南), Héngdōng (衡東), Héngshān (衡山), Shàodōng (邵東), Xīnshào (新邵), Qiányáng (黔陽), Hóngjiāng-Ville (洪江市), Huìtóng (會同), Suíníng (綏寧)
  • sous-groupe Lóushào (婁邵片), concernant 21 villes et comtés
    • province de Hunan(湖南省): Lóudǐ-Ville (婁底市), Xiāngxiāng (湘鄉), Shuāngfēng (雙峰), Liányuán (漣源), Lěngshuǐjiāng-Ville (冷水江市), Xīnhuà (新化), Ānhuà (安化), Shàoyáng-Ville (邵陽市), Shàoyáng (邵陽), Dòngkǒu (洞口), Lōnghuí (隆回), Wǔgāng (武岡), Qídōng (祁東), Qíyáng (祁陽), Chéngbù (城步), Xīnníng (新寧) and Máyáng (麻陽).
    • Guangxi province (廣西省): Quánzhōu (全州), Guànyáng (灌陽), Zīyuán (資源) and Xīngān (興安)
  • sous-groupe Jíxù (吉漵片), concernant 8 villes et comtés
    • Jíshǒu (吉首), Bǎojìng (保靖), Huāyuán (花垣), Gǔzhàng (古丈), Lúqī (瀘溪), Chénqī(辰溪), Xùpǔ (漵浦), Yuánlíng (沅陵)

Sources


Voir aussi

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Xiang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • xiang — xiang …   Dictionnaire des rimes

  • Xiang Yu — (zh tspw|t=項羽|s=项羽|p=Xiàng Yǔ|w=Hsiang Yü; 232 BC – 202 BC) was a prominent general during the fall of the Qin Dynasty. His name was Ji (籍), Yu was his courtesy name. He was a descendant of Chu nobility. A great general, it took him only several… …   Wikipedia

  • Xiang — 湘语 Xiāng yǔ Gesprochen in Volksrepublik China (Hunan, Sichuan, und nördliches Guangxi) Sprecher 30,85 Millionen Linguistische Klassifikation …   Deutsch Wikipedia

  • Xiang — may refer to: *Xiang River (Chinese: 湘), river in Hunan, China *Xiang Chinese (Chinese: T:湘語/S:湘语), a subdivision of Chinese *Township (China) (Chinese: 乡). *King Xiang of Xia (Chinese: 相), a Chinese ruler *Xiang (place) a place in China where… …   Wikipedia

  • Xiang Yu — (項羽), 232 202 a. C. fue un prominente general durante la caída de la dinastía Qin. Su nombre era Ji (籍), Yu era su nombre honorífico. Era un descendiente de la nobleza Chu. Tomó el mando del ejército rebelde de su tío después de que… …   Wikipedia Español

  • Xiāng — (相), es el nombre del 5º rey de la Dinastía legendaria Xia que reinó en una de las etapas más intensas y conflictivas del período de esta dinastia. Consiguió su trono en el año de Wuxu (戊戌) y estableció su capital en Shangqiu (商丘), ciudad en la… …   Wikipedia Español

  • Xiang — [shē′äŋ′] river in SE China, flowing from Guangdong province north into Dongting Hu: c. 715 mi (1,151 km) * * * (as used in expressions) Guo Xiang Xiang River Xiang Yu * * * …   Universalium

  • Xiàng Yǔ — (chinesisch 項羽 / 项羽, W. G. Hsiang Yü; * 232 v. Chr.; † 202 v. Chr.) war ein General in der Zeit als die Qín Dynastie zusammenbrach. Eigentlich hieß er Jí (籍), Yǔ war sein Gesellschaftsname. Er war ein Nachkomme des Adels von Chǔ.… …   Deutsch Wikipedia

  • Xiang — puede aludir a: Río Xiang (湘), en Hunan, China. Idioma xiang (chino: T:湘語/S:湘语), una subdivisión del chino. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Xiang Yu — Xiang Ji (項籍|s=项籍) (232 av. J. C. – 202 av. J. C.), plus connu sous le nom Xiang Yu (項羽), est un chef militaire de la fin de la dynastie Qin. Natif de Xiaxiang (下相; aujourd’hui Suqian, province de Jiangsu), il est titré marquis de Lu (魯公) par… …   Wikipédia en Français

  • Xiang Yu — (項羽), 232 202 adC fue un prominente general durante la caída de la dinastía Qin. Su nombre era Ji (籍), Yu era su nombre honorífico. Era un descendiente de la nobleza Chu. Tomó el mando del ejército rebelde de su tío después de que éste fuera… …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.