Wladimir d'Ormesson


Wladimir d'Ormesson
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ormesson.

Wladimir Le Fèvre d'Ormesson (Saint-Pétersbourg, 2 août 1888 - Château d'Ormesson, 15 septembre 1973) est un écrivain, journaliste et diplomate français, qui exerça notamment au Vatican, mais aussi en Argentine et au Chili. D'Ormesson fut également président de l'ORTF.

Sommaire

Biographie

Fils du diplomate Olivier d’Ormesson (1849-1923), il passe les vingt premières années de sa vie à voyager au gré des affectations de son père (cf. Enfances diplomatiques, Paris, 1932). Après avoir combattu en Alsace pendant la Première Guerre mondiale, il servit comme officier d’ordonnance du maréchal Lyautey, au Maroc, puis il se lance dans le journalisme, particulièrement dans le domaine des relations internationales qui lui est familier. Il collabore notamment au Figaro et à la Revue des Deux Mondes.

Sa carrière diplomatique commence en mai 1940 quand Paul Reynaud le nomme ambassadeur auprès du Saint-Siège, mais il est rappelé en octobre par le gouvernement de Vichy. Il collabore au Figaro replié à Lyon avant d'entrer dans la clandestinité.

En 1945, il est nommé ambassadeur en Argentine, puis au Chili l'année suivante, avant de retourner auprès du Saint-Siège en 1948 où il restera jusqu'en 1956, année au cours de laquelle il est élu à l'Académie française. Il défend alors les courants modérés voire libéraux de l'Église, en particulier français (Maritain, Gabriel Marcel, Georges Bernanos, Teilhard de Chardin) contre l'« offensive intégriste », incarnée par exemple par la diffusion auprès de la Curie des livres de l'abbé argentin Julio Meinvielle contre Maritain[1].

Wladimir d’Ormesson fut appelé par le général de Gaulle à la présidence de l’Office de la radiodiffusion et de la télévision française (ORTF) en préférence à Francois Mauriac jugé trop « exalté » pour le poste.

Écrivain

Il est l'auteur de nombreux ouvrages, surtout des essais (Dans la nuit européenne, La Confiance de l’Allemagne, Qu’est-ce qu’un Français ?, La Première Mission de la France aux États-Unis, Portraits d’hier et d’aujourd’hui, La Grande Crise mondiale de 1857, La Révolution allemande, Vue cavalière de l’Europe, L’Éternel Problème allemand, La Ville éternelle, Mission à Rome, Auprès de Lyautey), mais aussi des poèmes (Les Jets d'eau) et un roman (La Préface d'une vie).

Décorations

Il était grand-croix de la Légion d'honneur, grand-croix de l'ordre national du Mérite, titulaire de la croix de guerre 1914-1918, grand-croix de l'ordre de Pie IX, du Mérite du Chili, du Polonia Restituta, du Cèdre du Liban, et de l'ordre souverain de Malte.

Œuvres

  • Les Jets d'eau, 1913
  • La Préface d'une vie, 1919
  • Nos illusions sur l'Europe centrale , 1922
  • Dans la nuit européenne, 1923
  • Les résultats de la politique de la Ruhr, 1924
  • Portraits d’hier et d’aujourd’hui, 1927
  • La Première Mission de la France aux États-Unis, 1928
  • La Confiance de l’Allemagne ?, 1929
  • Enfances diplomatique, souvenirs, 1931
  • La Grande Crise mondiale de 1857, 1932
  • La Révolution allemande, 1934
  • Qu’est-ce qu’un Français ? : Essai de psychologie politique : Clemenceau, Poincaré, Briand, Paris, Édition SPES, 1934
  • Vue cavalière de l’Europe, 1936
  • L’Éternel Problème allemand, 1945
  • La Ville éternelle, 1956
  • Mission à Rome, 1957
  • La Ville et les Champs, 1958
  • Les Vraies Confidences, 1962
  • Auprès de Lyautey, 1963
  • Présence du Général de Gaulle, 1971
  • Les Propos, 1973

Notes et références

  1. Charles Andras, Bernard Hubert (1996), Jacques Maritain en Europe: la réception de sa pensée, p.44

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Précédé par
Paul Claudel
Fauteuil 13 de l’Académie française
1956-1973
Suivi par
Maurice Schumann

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wladimir d'Ormesson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wladimir d’Ormesson — Wladimir d Ormesson Pour les articles homonymes, voir Ormesson. Wladimir Le Fèvre d Ormesson (Saint Pétersbourg, 2 août 1888 Château d Ormesson,15 septembre 1973) est un écrivain, journaliste et diplomate français. Fils du diplomate Olivier… …   Wikipédia en Français

  • Wladimir d'Ormesson — (August 2, 1888 September 15, 1973) was a French essayist novelist, journalist and diplomat.He was successively ambassador in Rome, Buenos Aires and Santiago, and wrote many essays ( Dans la nuit européenne , La Confiance de l’Allemagne ) and… …   Wikipedia

  • Ormesson, Antoine D' — (November 3, 1924, Paris, France )    A music lover from his early childhood, he wrote a piano and orchestra concerto at age seventeen (turned into a violoncello and orchestra concerto, it was created at the Théâtre du Châtelet, in 1969). In 1942 …   Encyclopedia of French film directors

  • Ormesson-sur-marne — Pour les articles homonymes, voir Ormesson. Ormesson sur Marne L Hôtel de ville d Ormesson sur Marne …   Wikipédia en Français

  • Ormesson-sur-Marne — Pour les articles homonymes, voir Ormesson. 48° 47′ 09″ N 2° 32′ 18″ E …   Wikipédia en Français

  • Jean d’Ormesson — an der Pariser Buchmesse 2011 Jean Bruno Wladimir François de Paule Le Fèvre d’Ormesson (* 16. Juni 1925 in Paris) ist ein französischer Schriftsteller und Journalist, Mitglied der Académie française …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine d'Ormesson — Pour les articles homonymes, voir Ormesson. Antoine Wladimir Marie François de Paule Le Fèvre, comte d Ormesson, compositeur, compositeur de musique de films, metteur en scène, architecte de golfs, est né à Paris le 3 novembre 1924. Biographie Il …   Wikipédia en Français

  • Descendance Lefèvre d'Ormesson — Famille Lefèvre d Ormesson Pour les articles homonymes, voir Ormesson. La famille Lefevre d Ormesson commence avec Olivier Le Fèvre d Ormesson (1616 1686), intendant en Picardie, juge et rapporteur au procès Fouquet, dont descendent les… …   Wikipédia en Français

  • Descendance d'Olivier Lefèvre d'Ormesson (1616-1686) — Famille Lefèvre d Ormesson Pour les articles homonymes, voir Ormesson. La famille Lefevre d Ormesson commence avec Olivier Le Fèvre d Ormesson (1616 1686), intendant en Picardie, juge et rapporteur au procès Fouquet, dont descendent les… …   Wikipédia en Français

  • Olivier d'Ormesson — (député) Pour les articles homonymes, voir Ormesson. Olivier d Ormesson Parlementaire français …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.