Wisława Szymborska


Wisława Szymborska
Wisława Szymborska
Szymborska.jpg

Nom de naissance Wisława Szymborska
Naissance 2 juillet 1923
Bnin
Nationalité Drapeau de Pologne Pologne
Profession poétesse

Wisława Szymborska est une poétesse polonaise née le 2 juillet 1923 à Bnin près de Poznań, qui reçut le Prix Nobel de littérature en 1996

Sommaire

Biographie

En 1931, sa famille déménage à Cracovie où elle suivra des études de littérature et de sociologie à l'Université Jagellonne. Elle y réside encore.

Membre du parti ouvrier unifié polonais (communiste) au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Wisława Szymborska s'en éloigne au cours des années 1950 en fréquentant certains milieux dissidents, comme ceux de la revue Kultura, éditée à Paris. Elle quitte finalement le parti en 1966. Ses deux premiers recueils sont d'inspiration communiste, les suivants sont plus personnels. Elle a rejeté ses textes de jeunesse trop assujettis, selon elle, aux impératifs du réalisme socialiste. Dans Wołanie do Yeti (L’Appel au yéti, 1957), elle compare Staline à l'abominable homme des neiges[1]. Ses ouvrages à venir : Sól (Sel, 1962), Sto pociech (Mille Consolations, 1967), Poezje (Poèmes, 1970) et Tarsjusz i inne wiersze (Tarsus et autres poèmes, 1976) montrent l'étendu de son registre, mêlant plusieurs considérations philosophiques à un humour raffiné dans l'évocation détaillée et lucide du quotidien[1]. Szymborska se veut respectueuse d'une certaine tradition européenne classique, préférant des vers harmonieux et mesurés à des excès de langage. Le recueil considéré comme son chef-d'œuvre est Wszelki wypadek (Cas où), paru en 1972, qui entraîne la consécration littéraire dans son pays. Chacun des recueils suivants a rencontré le même écho.

En dehors de la Pologne, son œuvre est particulièrement connue et appréciée en Allemagne. Elle a par ailleurs traduit en polonais de nombreux ouvrages français de l'époque baroque, en particulier des extraits d'Agrippa d'Aubigné.

Bien qu'il soit difficile de juger une traduction sans en connaître la langue, les vers en français semblent conformes à la pensée et aux intentions de l'auteur en y exprimant nettement la haine, la bêtise, le terrorisme et la torture dans la description d'un monde composé d'horreurs et de souffrances, sur un ton où l'humour et l'ironie s'entremêlent. Cette poésie voudrait éveiller le désir pour faire renaître une foi forte, aveugle et sans dogmes. Son engagement fait de la conscience une valeur de référence.

En 1996, Wisława Szymborska est couronnée du prix Nobel de littérature, décerné selon la motivation exprimée par l'Académie suédoise, « pour une poésie qui, avec une précision ironique, permet au contexte historique et biologique de se manifester en fragments de vérité humaine. ». Cette reconnaissance a permis de mettre en lumière, sur le plan international, une œuvre poétique relativement méconnue en dehors de la scène germano-polonaise[1].

Récompenses

Bibliographie

Poésie

Neuf recueils sont parus entre 1952 et 1993, avant l'obtention du prix Nobel :

  • Pourquoi nous vivons (1952)
  • Questions à soi-même (1954)
  • Appel à Yéti (1957)
  • Sel (1962)
  • Cent Consolations ou Cent blagues, traduction de Sto pociech (1967)
  • Cas où (1972)
  • Grand nombre (1976)
  • Les Gens sur le pont (1986)
  • Fin et début (1993)

D'autres recueils suivent après le Nobel :

  • Vue avec un grain de sable (1996)
  • Instant (2002)
  • Rimes pour les grands enfants (2003)
  • Deux points (2005)

Elle a par ailleurs fait paraître plusieurs anthologies en polonais, en allemand et en anglais. Le recueil De la mort sans exagérer (Fayard, 1996), traduit par Piotr Kaminski, est une anthologie en français. Sept des recueils de l'écrivain, s'échelonnant de 1962 à 1993, y sont représentés.

Autres écrits

  • Je ne sais quelles gens (1997) : discours prononcé devant l'Académie Nobel

Références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (fr) Notice bio-bibliographique de Wisława Szymborska sur le site officiel de la Fondation Nobel
  2. (en) Présentation de Wisława Szymborska par Birgitta Trotzig, membre de l'Académie suédoise, lors de la remise du Prix Nobel
  3. (fr) Biographie et bibliographie établies par l'Institut Adam Mickiewicz sur le site du ministère de la Culture polonais


Précédé de :
Seamus Heaney
Prix Nobel de littérature
1996
Suivi de :
Dario Fo



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wisława Szymborska de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wislawa Szymborska — Wisława Szymborska Wisława Szymborska (* 2. Juli 1923 in Bnin, heute ein Teil von Kórnik, bei Posen) ist eine polnische Lyrikerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Wislawa Szymborska — Wisława Szymborska Wisława Szymborska Nom de naissance Wisława Szymborska Naissance 2 juillet 1923 Bnin Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Wisława Szymborska — (* 2. Juli 1923 in Bnin, heute ein Teil von Kórnik, bei Posen) ist eine polnische Lyrikerin. 1996 wurde ihr der Nobelpreis für Literatur verliehen …   Deutsch Wikipedia

  • Wisława Szymborska — Nombre completo …   Wikipedia Español

  • Wislawa Szymborska — (Kórnik, 2 de marzo de 1923)es una poetisa polaca. Obtuvo el Premio Nobel de Literatura en 1996. Nace en Bnin, que hoy forma parte de Kórnik, cerca de la ciudad de Poznan, pero su familia se traslada pronto a Cracovia, ciudad en la que cursará… …   Enciclopedia Universal

  • Wisława Szymborska — Infobox Writer name = Wisława Szymborska awards = awd|Nobel Prize in Literature|1996 imagesize = 260px caption = Wisława Szymborska pseudonym = birthname = birthdate = birth date and age|1923|07|02|mf=y birthplace = Kórnik, Poland deathdate =… …   Wikipedia

  • Literaturnobelpreis 1996: Wisława Szymborska —   Die polnische Dichterin erhielt den Nobelpreis für ihr Werk, das ironisch präzise den historischen und biologischen Zusammenhang in Fragmenten menschlicher Wirklichkeit hervortreten lässt.    Biografie   Wisława Szymborska, * Kórnik (Posen,… …   Universal-Lexikon

  • Szymborska — Wisława Szymborska Wisława Szymborska (* 2. Juli 1923 in Bnin, heute ein Teil von Kórnik, bei Posen) ist eine polnische Lyrikerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 …   Deutsch Wikipedia

  • SZYMBORSKA (W.) — SZYMBORSKA WIS face= EU Caron ゥAWA (1923 ) Wis face= EU Caron ゥawa Szymborska, qui a reçu le prix Nobel de littérature en 1996, est née en 1923 en Pologne. Depuis 1931, elle réside à Cracovie où, après des études de lettres et de sociologie, elle …   Encyclopédie Universelle

  • Szymborska —   [ʃim bɔrska], Wisława, polnische Lyrikerin, * Bnin (heute zu Kórnik, Woiwodschaft Posen) 2. 7. 1923; studierte Polonistik und Soziologie. Anfangs schrieb Szymborska stalinistische Propagandagedichte; in ihrer späteren Lyrik gestaltet sie in… …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.