Wired (magazine)

Wired (magazine)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wired.
Wired
Spectrum and Wired.jpg

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité Mensuelle
Genre Culturel
Date de fondation Mars 1993
Éditeur San Francisco

Rédacteur en chef Chris Anderson
Site web hotwired.wired.com

Wired (de l'anglais branché ou câblé) est à la fois un magazine mensuel et un périodique publié à San Francisco, Californie depuis mars 1993. Il se concentre sur l'incidence de la technologie dans les domaines de la culture, de l'économie et de la politique.

Sommaire

Un magazine techno-utopiste

Sa position éditoriale s'appuyait initialement sur les idées de Marshall McLuhan, un théoricien canadien des médias considéré comme le saint patron du magazine dans les débuts de celui-ci.

Wired est à la fois admiré et détesté pour :

  • ses principes libertariens ;
  • son enthousiasme marqué pour les technologies, même si elles peuvent parfois paraître utopiques ;
  • et son approche expérimentale de la mise en page qui contient des encres aux couleurs vives et métalliques.

"Wired milite pour la liberté d’entreprise, et pour limiter le plus possible l’intervention du gouvernement dans la vie publique. Ancré dans la culture de la côte ouest des Etats-Unis, Wired sert de bréviaire aux « techno-utopiens » qui voient dans la loi du marché et le progrès technologie, un moyen de libération de l’individu, et l’avènement d’une société post-industrielle d’abondance transcendant les clivages politiques." [1]

Wired est publié aux États-Unis, au Canada et au Japon. En 2009, le magazine a également lancé deux nouvelles éditions: en Italie et au Royaume-Uni.

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Chris Anderson, l'actuel rédacteur en chef

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wired (magazine) de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»