Wimmis


Wimmis
Wimmis
Une vue d'ensemble de la commune serait la bienvenue
Administration
Pays Suisse Armoiries de la commune.
Canton Berne
Arrondissement Frutigen-Bas-Simmental
Langue Allemand
Maire Peter Schmid
N° OFS 0769
Code postal 3752
Site Web www.wimmis.ch
Géographie
Superficie 22,33 km²[1]
Altitude 629
Coordonnées 46° 40′ 00″ N 7° 38′ 00″ E / 46.666661, 7.63333446° 40′ 00″ N 7° 38′ 00″ E / 46.666661, 7.633334 
Communes limitrophes
(voir carte)
Spiez, Aeschi bei Spiez, Reichenbach im Kandertal, Diemtigen, Reutigen
Localité(s) Brodhüsi, Hasli
Démographie
Population 2 306 (31 décembre 2009)[2]
Densité 103,3 hab./km²
Localisation

Localisation de Wimmis en Suisse.

Wimmis est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Frutigen-Bas-Simmental.

Sommaire

Tourisme

  • Le château de Wimmis, qui doit ses origines à la liaison transversale qui reliait le bassin lémanique aux vallées du Rhône et de l'Aar et passait par la vallée de la Simme. La région fut contrôlée par les seigneurs de Strättligen, établis en l’endroit dès le XIe siècle.
Château de Wimmis

Géographie

Wimmis se situe à 629 m au-dessus du niveau de la mer dans l'Oberland bernois au confluant des rivières Kander et Simme. Les communes adjacentes sont, commencé au nord dans le sens des aiguilles d'une montre: Spiez, Aeschi bei Spiez, Reichenbach im Kandertal, Diemtigen et Reutigen.

Aperçu historique

L'occupation du site de Wimmis remonte à l'Âge de la pierre. Le site a été, plus tard, occupé par les Romains sous le nom de Vindemias. En 768, Wimmis est rattachée au royaume de Charlemagne. En 888, Wimmis est annexée au royaume de Haute-Bourgogne. Le roi Rodolphe II de Bourgogne (qui régna sur la Haute-Bourgogne de 912 à 937) se maria avec Berthe de Souabe, qui devenait ainsi reine de Bourgogne. Selon l'histoire, ou la légende, Berthe est l'origine de la fondation de l'église de Wimmis (et de onze autres églises autour du lac de Thoune). L'église de Wimmis remonte donc au Xe siècle et se présente, alors, sous la forme d'une basilique romane primitive à trois nefs. Wimmis sera ensuite rattachée au couvent de Seltz en Alsace. Wimmis apparaît ensuite dans les archives de l'évêché de Lausanne (en 1228). Les seigneurs de Strättligen, tout près de Thoune, entrèrent en possession de Wimmis, vers 1200. Wimmis sera fortifiée à la fin du XIIIe siècle et sera rattachée au domaine des seigneurs de Weissenburg. Après la bataille de Morgarten (1315) survint le siège de Wimmis par les Bernois (1334). Ces derniers firent ensuite la paix avec les seigneurs de Weissenburg, mais achetèrent la place forte de Wimmis en 1449 au seigneur local. Le château de Wimmis est alors progressivement transformé en une forteresse habitable. L'église, qui a gardé jusqu'à nos jours son magnifique chevet roman, est par ailleurs transformée en une église-halle d'une seule nef (c'est encore ainsi qu'elle se présente actuellement). En 1527, la Réforme est adoptée à Wimmis. Au XVIIIe siècle, le château est transformé: il prend ses proportions actuelles. Au début du XIXe siècle, Wimmis devient le centre du Bas-Simmental. Ce court historique explique la présence d'un vitrail (signé Ernst Linck, 1924), dans l'église et montrant la reine Berthe. L'église est dédiée à saint Martin, dont on voit également un vitrail dans l'édifice. On a remis au jour des peintures murales, dans cette église, peintures qui remontent essentiellement au XVe siècle. Un orgue de la Manufacture de grandes Orgues Genève SA (1964) vint remplacer le premier instrument qui remontait à 1806.

Histoire

La première mention de Wimmis remonte à l'an 994 sous le nom de Windemis dans un document de la reine Berthe.

Photos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références

  1. Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 23 septembre 2010
  2. Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 sur Office fédéral de la Statistique. Consulté le 1er septembre 2010

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wimmis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wimmis — Escudo …   Wikipedia Español

  • Wimmis — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • Wimmis — Wimmis, Dorf im Amte Niedersimmenthal des Schweizercantons Bern, rechts an der Simme mit Brücke u. am Niesen, Schloß (jetzt als Schule benutzt), Post, Obstbau, Schieferbruch; 1350 Ew.; war ehemals eine kleine Stadt, welche die Berner 1286 u. 1303 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Wimmis — Wimmis, es una localidad suiza del cantón de Berna, situada en el distrito de Niedersimmental …   Enciclopedia Universal

  • Wimmis — Infobox Swiss town subject name = Wimmis municipality name = Wimmis municipality type = municipality imagepath coa = Wimmis coat of arms.svg|pixel coa= languages = German canton = Berne iso code region = CH BE district = Niedersimmental lat… …   Wikipedia

  • Wimmis — Original name in latin Wimmis Name in other language Wimmis State code CH Continent/City Europe/Zurich longitude 46.67587 latitude 7.63972 altitude 638 Population 2237 Date 2013 02 28 …   Cities with a population over 1000 database

  • Wimmis — Sp Vimisas Ap Wimmis L Šveicarija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Wimmis — Wịmmis,   Hauptort des Bezirks Niedersimmental, Kanton Bern, Schweiz, 629 m über dem Meeresspiegel, am Eingang des Simmentales, 2 100 Einwohner; Eidgenössische Pulverfabrik und Kunststoffindustrie.   Stadtbild:   Martinskirche (wohl 10. oder 11 …   Universal-Lexikon

  • Apartment Zurbrugg Wimmis — (Wimmis,Швейцария) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 3752 Wimmis …   Каталог отелей

  • Schloss Wimmis — im Morgenlicht D …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.