WebTV


WebTV

WebTV

Les WebTVs permettent aux internautes de regarder du contenu vidéo à partir du Web, de la même manière que les webradios permettent d'écouter des radios.

Une WebTV utilise la technologie du streaming ou le téléchargement progressif pour diffuser ses contenus sur le Web. Les clients (utilisateurs) appellent un flux vidéo qu'ils regardent à partir de leur navigateur ou d'un lecteur multimédia.

Parmi les formats utilisés pour la diffusion de vidéos en streaming, on peut citer : Windows Media Video (Microsoft), QuickTime (Apple), RealVideo (RealNetworks), Shoutcast (Nullsoft / AOL), Ogg Theora (Xiph.org), FLV (Macromedia).

Sommaire

Histoire

Le principe

On désigne généralement par webTV (ou Web-télé) tout site Internet dont les contenus sont à dominante vidéo. Ces contenus doivent avoir un minimum de récurrence et être catalogués. Elles sont à distinguer de l’IPTV, technique de diffusion des télévisions classiques via ADSL.

Le terme Web-télé est encore grandement discuté et ne devrait pas être considéré comme un terme officiel. Aux États-Unis, WebTV désigne un thin client qui utilise la télévision (appareil) pour afficher les pages Web. Cette technologie fut originalement développée par WebTV Networks, puis acquise par Microsoft en 1997.

Origine

Les premières webTVs sont apparues aux États-Unis, dès qu'il a été facile de diffuser de la vidéo sur Internet, c'est-à-dire lorsque la société Real Networks, fondée en 1993, a mis gratuitement son logiciel de streaming à disposition des internautes. La firme, pionnière dans le développement de cette technologie, s'appelait à l'origine Progressive Networks, cette technologie étant principalement utilisées par les médias alternatifs, plutôt à gauche.

Les logiciels de Real Networks ont d'abord été utilisés pour faire de la radio en ligne. La première diffusion radio a eu lieu en 1995[réf. nécessaire]. L'opérateur le plus connu du grand public[réf. nécessaire] a été créé la même année aux États-Unis par des Californiens fous de basket-ball qui habitaient le Texas et voulaient suivre les matches de leur équipe sur la côte Ouest. C'est ainsi qu'Audionet est né. En juillet 1999, la société rebaptisée Broadcast.com se vendait à Yahoo! pour la valeur astronomique de 5.7 milliards USD (en actions Yahoo!).

Le logiciel RealVideo permettant de visualiser de la vidéo en ligne est sorti en février 1997 et a été immédiatement utilisé par de nombreuses société la société new-yorkaise Pseudo, fondée par Joshua Harris qui diffusait des émissions de radio thématiques, et qui les a décliné en vidéo.


En juin 1996 en France, Thomas Daubresse et Emmanuel Faure d'IMAGINET ont retransmis en direct (son direct avec RealAudio + une webcam et un logiciel maison pour les images) avec une machine baptisée l'Internet Video Mobile une rave partie à Etampes réunissant 7000 personnes, la connexion était assurée grâce à une ligne téléphonique se trouvant dans une cabane et 50m de câble enterrés sous le dance floor, le tout a été filmé par Arte et le reportage diffusé lors d'une soirée Théma Kiss the Future. Ils ont remis ça en octobre 1996 en diffusant en direct la première vente aux enchères d'une oeuvre virtuelle de Fred Forest à la salle des ventes Drouot, cette fois-ci la connexion au serveur se faisant grâce à une ligne numéris. Ils ont ensuite diffusé en 1997 et 1998 divers concerts et événements dès que le logiciel RealVideo est apparu.

En France, les premières utilisations de la vidéo sur Internet ont été professionnelles. La première diffusion vidéo en direct sur internet en Europe a eu lieu en septembre 1997 lors du Congrès Mondial d'Endocardiologie à Sienne, Italie, avec les moyens techniques de ISDNET et EMPREINTE.COM, société fondée par François Caron. PROGRESS-IMAGE, spécialisée dans les émissions médicales, comme des opérations filmées en direct pour une audience de médecins et de la formation continue, fut la première chaîne créée par Jean-François Réveillard dans le domaine, avec des programmes réguliers dès juin 1997. On été STREAMPOWER, fondée par Gilles Machac, qui diffusait en 1997 des assemblées générales avec la société de Jean-Louis Amblard CYPERUS. En septembre 1997, Jacques Rosselin, créateur de Courrier International, lance une lettre d'information bimensuelle baptisée CANALWEB, en association avec Éloi Relange, jeux vidéos avec Sebastien Lubrano, chasses aux trésors avec Pol Wens, smooth jazz avec Richard Benhaïm, la cuisine de TopTapasTV avec Carmen Gresa, musique des Antilles avec Charlie, country avec George Lang, érotisme avec Brigitte Lahaie, international avec le Monde Diplomatique, des talks shows avec Pierre Botton, Stéphane de Rosnay (directeur de l'information et animateur de l'émission La Grand-Messe, seule quotidienne de CANALWEB) ou encore TéléCrash 2000 avec Laurent-Laurent (qui fit la une du Wall Street Journal Europe grâce à son émission !). On peut citer aussi l'émission téléPerso, animée par Emmanuel Collobert, et qui proposait aux internautes de poster leurs vidéos sur le site... déjà. Dès 1998, Emmanuel Collobert crée ToutélaTV, la première Web TV de petites annonces customisée sur TF1.fr, Excite, Lycos et autres grands annuaires de l'internet du moment. Après l’éclatement de la bulle Internet en 2001, CANALWEB peine à trouver un modèle économique. Elle dépose le bilan en septembre 2001, met la clé sous la porte en avril 2002 ; sa plate-forme étant reprise par la société WESTCAST, elle-même intégrée à la société IWEDIA, en janvier 2005. D'autres sociétés ont été pionnières sur ce créneau grand public : Nouvo.com (Eric Clin) et alatele.com (Michel Field). PROGRESS-TV, fondée par Jean-François Réveillard, qui avait également fait évoluer son modèle éditorial vers l'offre de chaînes thématiques, subira le même sort, on retrouve cependant actuellement Jean-François Réveillard sur Second Life via son projet DBC déclinant une toute nouvelle forme de Télévision interactive virtuelle. Seule la plate-forme OC-TV.net (Jacme & Patricia Gaudas) créée en 1999 est encore en ligne.

La situation actuelle

Aujourd'hui, presque toutes les chaînes de télévision classiques des nations développées sont accessibles en ligne, en direct et en vidéo à la demande. Mais depuis cette époque pionnière, les "chaînes" originales sur le net sont plus rares et si la webTV connaît aujourd'hui un fort regain d'intérêt, en France et dans le monde, c'est surtout grâce au développement accéléré avec les sites de vidéo participatifs : Youtube aux États-Unis et en France Dailymotion ou Kewego. Les chaînes originales sur le web sont par contre souvent très complètes et offrent un contenu riche et varié aux internautes. Entre autres, la chaîne 33mag.tv offre aux internautes de nombreuses émissions de toutes sortes que ceux-ci peuvent regarder quand ils le sentent, ou la chaîne Kazados Tv, qui produit des programmes destinés aux jeunes. Depuis maintenant 3 ans de très nombreuses entreprises ont lancés leur WebTV, à l'image d'IBM, Adobe (Adobewebtv.com), Vertbaudet, le RC Lens où encore Rotschild spécialisée dans les WebTV Corporate.

De très nombreux sites proposent également leur "chaîne" de télévision, comme par exemple ceux des candidats à l'élection présidentielle, et on assiste aux premières tentatives de chaînes de télévision grand public, uniquement diffusées sur le net, comme par exemple LaTéléLibre, fondée par John-Paul Lepers en utilisant la technologie de vpod.tv.

Les administrations et organisations étatiques développent aussi de tel médias tel NATO TV Channel pour l'OTAN. En France, les grandes institutions publiques utilisent également ce média en association avec leur portail internet, à l'instar des Web TV de l'Assemblée Nationale, de la Mairie de Paris ou du CEA, opérées par les solutions de la société IWEDIA Services;

Il existe aussi des solutions de diffusions simples comme Livestream.

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « WebTV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article WebTV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Webtv — Les WebTVs permettent aux internautes de regarder du contenu vidéo à partir du Web, de la même manière que les webradios permettent d écouter des radios. Une WebTV utilise la technologie du streaming ou le téléchargement progressif pour diffuser… …   Wikipédia en Français

  • WebTV — es un dispositivo que permite navegar por Internet mediante un receptor de televisión y una línea telefónica. Además, WebTV, es una empresa de Microsoft, adquirida en 1997 …   Enciclopedia Universal

  • WebTV — Die Firma WebTV Networks, Inc. bot Mitte der 90er Jahre gegen eine monatliche Gebühr von knapp 20 Dollar einen unbegrenzten Zugang zum Internet. In den Grundgebühren enthalten waren fünf mailboxes für die E Mail Konten der Familienangehörigen.… …   Deutsch Wikipedia

  • WebTV — Оборудование WebTV Телевидение MSN (прежде WebTV) название одновременно и «тонкого клиента», который используется для показа страниц на экране телевизора (а не монитора компьютера), и онлайн службы, поддерживающей эту технологию. Продукт и служба …   Википедия

  • Webtv — Mit Internet TV (Internet Television; deutsch: Internetfernsehen) (auch Web TV genannt) wird die Übertragung von breitbandigen Anwendungen wie Fernsehprogrammen und Filmen über das Internet bezeichnet. Inhaltsverzeichnis 1 Abgrenzung in… …   Deutsch Wikipedia

  • Webtv light — logo Webtv light est une plate forme de diffusion Web TV et video live éditée par Empreinte.com Sommaire 1 Historique …   Wikipédia en Français

  • WebTV Networks — Die Firma WebTV Networks, Inc. bot Mitte der 1990er Jahre gegen eine monatliche Gebühr von knapp 20 Dollar einen unbegrenzten Zugang zum Internet. In den Grundgebühren enthalten waren fünf mailboxes für die E Mail Konten der Familienangehörigen.… …   Deutsch Wikipedia

  • Web-TV — WebTV Les WebTVs permettent aux internautes de regarder du contenu vidéo à partir du Web, de la même manière que les webradios permettent d écouter des radios. Une WebTV utilise la technologie du streaming ou le téléchargement progressif pour… …   Wikipédia en Français

  • Web télé — WebTV Les WebTVs permettent aux internautes de regarder du contenu vidéo à partir du Web, de la même manière que les webradios permettent d écouter des radios. Une WebTV utilise la technologie du streaming ou le téléchargement progressif pour… …   Wikipédia en Français

  • MSN TV — (antiguamente conocido como WebTV) es un dispositivo que se conecta a un televisor con conexión RCA (video y audio) y permite la navegación por Internet mediante un control remoto, que puede actuar como mouse y un teclado inalámbrico, que… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.