Wawel


Wawel

50° 03′ 15″ N 19° 56′ 08″ E / 50.054139, 19.935556 Le Wawel (pron. ['vavel]) est une colline fortifiée à Cracovie (Pologne). En plus d'être le siège du château royal, elle abrite une cathédrale qui contient, dans sa crypte, les tombes des anciens rois de Pologne. En avril 2010, après le décès du président Lech Kaczyński une grande polémique naît quant à son inhumation aux côtés des souverains.

Au bas de la colline, près de la Vistule se trouve une statue du dragon emblème de la ville. La légende raconte que ce dragon dévorait des jeunes filles ; le roi désireux de s'en débarrasser proposa la main de sa fille à celui qui le tuerait. Les plus preux chevaliers se bousculèrent et échouèrent. Finalement, un petit cordonnier malin laissa près de l'antre du dragon une peau de mouton imbibée de soufre. Le dragon, la bouche en feu, alla boire l'eau de la Vistule et but tellement que son ventre explosa.

Aujourd'hui, selon la légende, la dent de ce dragon se trouve près de la porte de la cathédrale.

Certaines religions et philosophies orientales font du château du Wawel un des sept points d'énergie positive (chakra) de la Terre, considérée comme un organisme vivant. Les superstitieux pensent qu'un des murs du château possède des pouvoirs de guérison[1].

Lien interne

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wawel de Wikipédia en français (auteurs)