Wasmannia auropunctata


Wasmannia auropunctata

Wasmannia auropunctata

Comment lire une taxobox
Wasmannia auropunctata
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Ordre Hymenoptera
Sous-ordre Apocrita
Super-famille Vespoidea
Famille Formicidae
Sous-famille Myrmicinae
Genre Wasmannia
Nom binominal
Wasmannia auropunctata
(Roger, 1863)
Synonymes
  • Hercynia panamana (Enzmann 1947)
  • Ochetomyrmex auropunctatum (Forel 1886)
  • Tetramorium auropunctatum (Roger 1863)
  • Wasmannia glabra (Santschi 1931)
  • Xiphomyrmex atomum (Santschi 1914)
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La Wasmannia auropunctata (aussi appelé la petite fourmi de feu ou fourmi électrique, en raison de piqûre très urticante) est une espèce de fourmi invasive pouvant former des supercolonies. Originaire de l'Amérique du sud, elle se trouve sur de multiples continents.

Sommaire

Mode de reproduction

Des chercheurs français et suisses expliquent l'étrange stratégie reproductive de Wasmannia auropunctata. Dans ce mode de reproduction jamais observé auparavant, les mâles sont les clones de leur père et les reines sont les clones de leur mère.

« Chez la plupart des espèces de fourmis, les reines fabriquent deux types d'œuf », explique Denis Fournier, premier auteur de l'étude et chargé de recherche au Fonds national de la recherche scientifique (FNRS) de Belgique. « Certains, dits haploïdes, non fécondés, produisent des mâles tandis que d'autres, dits diploïdes, sont fécondés et produisent soit des reines, soit des ouvrières ». Mais chez la petite fourmi de feu, les reines ont, peu à peu, appris à se passer de la semence des mâles pour engendrer d'autres reines, transmettant ainsi la totalité de leur patrimoine génétique à la génération suivante de femelles reproductrices.

Du coup, les mâles ne transmettent plus leurs gènes qu'aux ouvrières, qui, stériles, ne peuvent assurer la pérennité de ce patrimoine génétique. Pour contrecarrer cet « hégémonisme génétique » des reines, les mâles ont dû ruser. Les mâles fécondent les ovules haploïdes et une fois la fécondation effectuée, l'ADN du mâle élimine celui de la femelle. L'œuf en question engendre, en définitive, un clone du mâle l'ayant fécondé.

Chez Wasmannia auropunctata, tout ou presque se passe donc comme si les mâles et les femelles appartenaient à deux espèces différentes. Cependant, même si ce divorce, consommé de longue date, les place sur deux branches distinctes de l'arbre de l'évolution, mâles et reines ont malgré tout besoin l'un de l'autre. Leurs gènes se mêlent ainsi pour engendrer les ouvrières. Bien que stériles, ces dernières n'en assurent pas moins l'organisation sociale de l'espèce et le bon fonctionnement des colonies.

Sans être finaliste, on pourrait y voir une des explications sur le fait que, bien que pourvues d'ailes dans leur jeunesse, les reines et les mâles ne font jamais de vol nuptial. De plus, il a été montré que les reines survivent mal sans l'aide de quelques ouvrières (qui n'ont pas d'ailes).

Invasion en Afrique

Depuis son introduction au Gabon, par des agronomes dans les années 1920, Wasmannia auropunctata envahit maintenant plusieurs pays d'Afrique centrale et menace la biodiversité.

Une enquête a été conduite sur sa distribution actuelle au Cameroun. Des nids ont été récoltés dans chaque localité infestée et élevés au laboratoire pendant un mois. Des tests d'agressivité consistant à des confrontations une à une des ouvrières provenant de mêmes nids, de même localités ou de localités différentes ont été conduits dans des boîtes de pétri (Ø = 1,5 cm). Les observations ont été faites sous une loupe binoculaire (x16). Pendant cinq minutes, les comportements pré-définis ont été enregistrés et classés selon une échelle d'agressivité croissante à quatre niveaux : 1 = contact fortuit, antennation brève, antennation mutuelle, rester immobile au contact d'un congenère, trophallaxie, 2 = antennation prolongée, poursuite, évitement, 3 = saisie, 4 = combat, agrippement. Les résultats obtenus montrent que la la zone infestée par W. auropunctata s'est étendue d'environ 120 km et 300 km respectivement vers le Sud et le Nord de la zone d'introduction. L'agressivité a été absente à l'intérieur du même nid, faible à l'intérieur d'une même localité et entre les localités. Ces résultats indiquent qu'une seule supercolonie existe au Cameroun[1].

Invasion en Nouvelle-Calédonie

Invasion en Polynésie française

Wasmannia auropuncata n'a probablement pas été introduite volontairement à Tahiti, mais son expansion est désormais en cours de description et de contrôle, car comme elle l'a déjà démontré, elle menace la biodiversité locale. D'autre part, plusieurs animaux font déjà les frais de ses assauts. En particulier, la petite fourmi de feu peut provoquer, en piquant au niveau des yeux, une maladie appelée kératite de Floride, pouvant être à l'origine d'une cécité.[réf. nécessaire]

Liste des sous-espèces

  • Wasmannia auropunctata auropunctata
  • Wasmannia auropunctata australis
  • Wasmannia auropunctata laevifrons
  • Wasmannia auropunctata nigricans
  • Wasmannia auropunctata obscura
  • Wasmannia auropunctata pulla
  • Wasmannia auropunctata rugosa

Notes et références

  • Roger : Die neu aufgefiihrten Gattungen und Arten meines Formiciden-Verzeichnisses. Berl. Ent. Zeitschr. 7: 131-214.

Liens externes

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Wasmannia auropunctata ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wasmannia auropunctata de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wasmannia auropunctata — Wasmannia auropunctata …   Wikipédia en Français

  • Wasmannia auropunctata —   Hormiguita de fuego …   Wikipedia Español

  • Wasmannia — Wasmannia …   Википедия

  • Wasmannia — Wasmannia …   Wikipédia en Français

  • Wasmannia —   Wasmannia Clasificación científica Reino: Animalia …   Wikipedia Español

  • Wasmannia — Wasmannia …   Wikipédia en Français

  • Wasmannia — Taxobox | name = Wasmannia regnum = Animalia phylum = Arthropoda classis = Insecta ordo = Hymenoptera familia = Formicidae subfamilia = Myrmicinae genus = Wasmannia genus authority = Forel, 1893 Wasmannia is a genus of ants that are social,… …   Wikipedia

  • Petite fourmi de feu — Wasmannia auropunctata Wasmannia auropunctata …   Wikipédia en Français

  • Малый огненный муравей — ? Малый огненный муравей …   Википедия

  • Kératite de Floride — La kératite floconneuse, ou Kératite de Floride, est une affection des yeux des vertébrés induite par le venin d une fourmi envahissante, Wasmannia auropunctata. Sommaire 1 Description 2 Voir aussi 2.1 Articles connexes 2.2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.