Walerian Borowczyk


Walerian Borowczyk

Walerian Borowczyk

Naissance 21 octobre 1923
Kwilcz, Pologne
Nationalité Drapeau de la Pologne polonaise
Décès 3 février 2006
Profession Réalisateur
Films notables Contes immoraux
La Bête

Walerian Borowczyk est un cinéaste et plasticien polonais né le 21 octobre 1923 à Kwilcz, près de Poznań (Pologne), décédé le 3 février 2006 en région parisienne.

Sommaire

Biographie

La Pologne

Walerian Borowczyk est un réalisateur et plasticien polonais Influencé par le surréalisme. Il réalise d'abord des affiches de cinéma, puis des films expérimentaux en utilisant la technique de l'animation (Dom). Ces premiers films lui valent un grand succès dans les festivals européens. Walerian Borowczyk quitte la Pologne en 1958 et s'installe définitivement à Paris. Il ne retournera qu'une fois en Pologne (en 1975) pour réaliser le long métrage Dzieje grzechu ou Histoire d'un pêché. Malgré sa réputation sulfureuse, l'œuvre de Borowczyk reste méconnue en Pologne. En 2008 une rétrospective a permis de montrer l'ensemble de ses films (et œuvres plastiques) à Varsovie[1].

La France

En France Walerian Borowczyk réalise plusieurs courts-métrages (Les astronautes, Rosalie) et collabore avec Chris Marker. En 1967, Walerian Borowczyk réalise seul, un long-métrage d'animation pour adulte en papier découpé ( Le Théâtre de Monsieur et Madame Kabal), film teinté d'humour noir hommage à Alfred Jarry. Délaissant partiellement l'animation pour la prise de vue réelle, Walerian Borowczyk réalise plusieurs longs-métrages produits par Anatole Dauman. Il obtient des succès critiques avec Goto, l'île d'amour, Blanche, Contes immoraux, La Bête, Dzieje grzechuou / histoire d'un pêché ou la La Marge. Se spécialisant dans l'érotisme, la carrière de Borowczyk décline, il sera réduit à réaliser Emmanuelle V (dont il quittera le tournage) et des épisodes de « Série rose » sur France 3. Néanmoins, il réalisera deux films notables et très personnels en fin de carrière, Docteur Jekyll et les femmes et Cérémonie d'amour. Ces derniers films sont liés à l'œuvre d'André Pieyre de Mandiargues, ami et auteur fétiche de Walerian Borowczyk.

Le Plasticien

Tout au long de sa carrière, Walerian Borowczyk a continué à mener des recherches cinématographiques formelles au travers de courts-métrages expérimentaux (Brief Von Paris, Scherzo Infernal, une collection particulière, les escargots de Venus....), des travaux d'écriture (l'anatomie du diable) et des œuvres plastiques polymorphes (collection du musée-château d'Annecy)[2]. André Breton dira de Walerian Borowczyk : « L’imagination fulgurante ».

Égéries

On peut diviser la carrière de Walerian Borowczyk en deux partie. Chaque partie étant dominée par la présence d'une actrice (ou égérie) magnifiée. De 1958 à 1977, l'actrice polonaise Ligia Branice[3] (ou Ligia Borowczyk) qui fut la compagne et l'actrice privilégiée de Walerian Borowczyk, tournera dans de nombreux films tels que, Dom (le premier film) Blanche et Intérieur d'un couvent (leur dernière collaboration). De 1977 à 1990, l’actrice italienne Marina Pierro[4], figurera dans une très grande partie de la filmographie de Walerian Borowczyk, depuis Intérieur d'un couvent (sa première collaboration) jusqu'à Cérémonie d'amour.

Filmographie

Bibliographie

  • « L’anatomie du diable » de Walerian Borowczyk, éd. Pierre Belfond, Paris, 1992.
  • « Moje polskie lata » (Mes années polonaises) de Walerian Borowczyk, éd. Hypnos Media, Paris, 2001.
  • « Walerian Borowczyk » éditions de l'œil. coordonné par Pascal Vimenet, 2009. ISBN : 978-2-35137-047-6

Rétrospective

  • Un hommage a été rendu à Walerian Borowczyk à Varsovie en janvier 2008 (b.boro.borowczyk)[6],[7]. pour la première fois la totalité de ses films ont été présentés en Pologne, accompagnés de ses travaux plastiques.

Prix

  • Venice; Bergamo; Brussels; London; New York; Los Angeles; Annecy; Berlin; Locarno; San Remo; Milan; Tours; Knokke le Zoute; Oberhausen; Lisbon; Mannheim; Rodez; Melbourne; Philadelphia; Prades; Cracovie; Warsaw; Paris; Bilbao; , etc.

• 1967 / Prix Max Ernst[8] • 1971 / Gold Medal from the President of the Italian Republic • 1986 /Officier des Arts et des lettres[9]

Notes et références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Walerian Borowczyk de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Walerian Borowczyk — (* 2. September 1923 in Kwilcz; † 3. Februar 2006 in Paris) war ein polnischer Regisseur und einer der umstrittensten Filmemacher seiner Zeit. Walerian Borowczyk machte zunächst eine Ausbildung zum Maler und Grafiker. 1953 konnte er hier den… …   Deutsch Wikipedia

  • Walerian Borowczyk — (Kwilcz, cerca de Poznań, 2 de septiembre de 1923 París, 3 de febrero de 2006) es un director de cine, pintor, grafista y escritor polaco. Estudió en la Academia de Bellas Artes de Cracovia, y en 1951 concluyó sus estudios en la Facultad de Artes …   Wikipedia Español

  • Walerian Borowczyk — Infobox actor name = Walerian Borowczyk birthdate = September 2, 1923 birthplace = Kwilcz, near Poznań deathdate = February 3, 2006 deathplace = Paris, France othername = occupation = Film director yearsactive = 1946 1988 imdb id =… …   Wikipedia

  • Borowczyk — Walerian Borowczyk (* 2. September 1923 in Kwilcz; † 3. Februar 2006 in Paris) war ein polnischer Regisseur und einer der umstrittensten Filmemacher seiner Zeit. Walerian Borowczyk machte zunächst eine Ausbildung zum Maler und Grafiker. 1953… …   Deutsch Wikipedia

  • BOROWCZYK (W.) — BOROWCZYK WALERIAN (1923 ) Cinéaste polonais dont la carrière se déroule désormais en Europe occidentale. Né à Kwilcz, il étudie la peinture à l’Académie des beaux arts de Cracovie (1946 1951) et pratique quelque temps cet art dont il reconnaît… …   Encyclopédie Universelle

  • Borowczyk, Walerian — (1923 2006)    One of the most prominent Polish makers of short animated films, also known for his live action films made in France and Poland. After graduating from the weekly periodical. Apart from propagandist films, mostly documenting the… …   Guide to cinema

  • Borowczyk, Walerian — (September 2, 1923, Kwilicz [near Poznan], Poland February 3, 2006, Paris, France)    He studied painting and graphic arts at the Krakow Academy of Fine Arts before drawing film posters, sometimes in collaboration with Jan Lenica. In 1953, he won …   Encyclopedia of French film directors

  • Immoral Tales (film) — Immoral Tales Film poster for Immoral Tales Directed by Walerian Borowczyk Produced by …   Wikipedia

  • Marina Pierro — (née en 1960 à Naples) est une actrice italienne. Elle a joué dans de nombreux films de Walerian Borowczyk (tels que Docteur Jekyll et les femmes ou Cérémonie d amour). Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 3 Liens externes …   Wikipédia en Français

  • Ligia Branice — Borowczyk est une actrice polonaise née le 7 décembre 1932 à Krasnystaw. Égérie et compagne de Walerian Borowczyk, elle a joué dans les premiers films de ce dernier (tels que Goto, l île d amour et Blanche). Elle fit une apparition dans …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.